Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes

De nombreux reportages ont montré les Baumettes, les conditions de vie des détenus et parfois celles de leurs gardiens...

Mais les Baumettes méritent plus ! Les Baumettes... comme au cinéma !

Pourtant peu de films sont intégralement visibles sur la toile...

Dommage : comment montrer sans rien voir ?

 

Avez-vous des documents, des liens : CONTACTEZ-MOI

 

 

PARTAGER SUR FACEBOOK  

 

  

SOMMAIRE : 

 

Renaud Victor (1991) : De jour comme de nuit

 

Jimmy Glasberg, Joseph Césarini (2006) : 9m2 pour deux

 

"Plus belle la vie"... Aux Baumettes

 

Mon Vier (2010) : Les Baumettes se font la belle

 

Régis Sauder (2012) : Etre là

 

Pour aller plus loin :

 

Le Point (04/06/13) : Baumettes : une évasion pas comme les autres

 

VISIONNEZ D'AUTRES FILMS ET DOCUMENTAIRES :

 

COMME AU CINEMA (2) Autres Prisons, autres Taulards

 

COMME AU CINEMA (3) Prison et Fiction

 

CINE MATON

 

****************************************************************************************************************

Etre là - Régis Sauder - 2012

 

« Il y a dans ce film une beauté formelle : on finit par trouver beaux ces longs couloirs terrifiants. Par ailleurs, l’absence de visage est le respect d’une règle de déontologie. C’est beau, car cela oblige le spectateur à aller chercher le visage là où il n’est pas...»

Tibie Nathan

 

 


Etre là, de Régis Sauder (extrait 1) par Telerama

 

« Le film donne à voir quatre scandales : l’état de la psychiatrie en France ; l’incarcération massive de personnes aux troubles mentaux graves ; l’état des prisons, susceptible de fabriquer des souffrances psychiques ; la précarité du travail psychiatrique dans la prison... » Mathieu Potte-Bonneville

 

   
    Etre là, de Régis Sauder (extrait 2)                     Etre là, de Régis Sauder (extrait 3)

 

« L’un des intérêts majeurs de ce film est de nous associer au travail thérapeutique délicat de ces femmes psychiatres confrontées à des patients et en même temps à détenus. Que faire de ceux qui ne sont pas dans la norme, qu’ils soient prisonniers ou non ? La question est posée. Deux ans de repérage ont donné lieu à trois semaines de tournage : il ne s’agit donc pas d’assister l’évolution de cas particulier, mais de faire une coupe dans le travail de ces femmes..Jean-Louis Comolli

 

***************************************************************************************************************

Mon Vier (2010) - Les Baumettes se font la belle

Durant plusieurs semaines, le duo aixo-marseillais "Mon Vier" [littéralement : ma bitte, en marseillais] (Garage et Monsieur Jacques) s’est vu confier par l’Association Socio Culturelle et Sportive des Baumettes la mission d’organiser au centre de détention des Baumettes un atelier scénario avec les détenus. En voici le début...

 

Voir le film dans INTEGRALITE

*************************************************************************************************

 

"Plus belle la vie"... Aux Baumettes

 

 

Forcément, la "série culte" marseillaise  ne pouvait pas s'empêcher d'aller y faire un tour...

Après "Plus belle la vie sur le Vieux Port", "Plus belle la vie va à la Plage", il ne manquait plus que "Plus belle la vie aux Baumettes"...

 

Voici un de ces épisodes marquants qui restera dans toutes les mémoires...

 


Plus belle la vie (avril 2013) : Benoît arrive aux Baumettes

 

On s'y croirait !
 

Et si vous avez raté les épisodes précédents, 'Plus belle la vie' vous explique tout !

 

Lien vers

 

****************************************************************************************************************

9m2 pour deux - Jimmy Glasberg, Joseph Césarini - 2006

En 1994, Caroline Caccavale crée avec Joseph Césarini Lieux Fictifs : laboratoire de recherche cinématographique, puis, en 1997, les Ateliers de formation et d’expression audiovisuelles à la prison des Baumettes à Marseille.

 

A quoi ressemble le quotidien dans une cellule de prison ? Comment partage-t-on 9 m² avec quelqu’un que l’on n’a pas choisi ? Lors d’une expérience cinématographique qui a duré 9 mois, 10 hommes incarcérés aux Baumettes à Marseille, dirigés par Joseph Césarini et Jimmy Glasberg, ont mis en images des réponses à ces questions.

Dans une cellule reconstituée dans la prison même, les détenus se sont faits interprètes
et filmeurs de leur propre vie. Chacun d'entre eux s'est ainsi exprimé à travers des situations quotidiennes mises en scène dans un décor de cellule de 9m2, reconstituée en studio à l'intérieur de la prison.


Lire aussi la réaction de J-Marc Rouillant, incarcéré aux baumettes à ce film :

"Quand la mode du reality-show entre en prison, il en ressort « 9m2 », sit-com carcérale garantie sans matons, sans bagarres, sans rêves de cavale.

"Et, plus incroyable que tout pour un habitué du placard : sans cris et sans vacarme. On y passerait presque ses vacances..." (Lire la suite)

********************************************************************************************************

 

De jour comme de nuit

De jour comme de nuit – Film de Renaud Victor - 1991

Ce film documentaire tourné à la maison d'arrêt des Baumettes à Marseille propose une approche distante et discrète à la fois, franche et pudique, loin des clichés du milieu carcéral. 

 

Renaud Victor s'est immergé dans la vie de la prison, il a pris le temps qu'il fallait pour regarder, avant même de filmer, ceux qui sont "dedans", pour longtemps ou proches de sortir, pour de bonnes ou mauvaises raisons, de jour comme de nuit.

******************************************************************************************************************

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog