Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #maton

 

Le dossier de cette ancienne surveillante de prison, assez volumineux, a été évoqué ce lundi devant le tribunal correctionnel de Nantes.Photo GF./Metronews

 

C’est un peu la version moderne de la chanson Dans les prisons de Nantes de Tri Yann, où "la fille du geôlier" s’était entichée d’un prisonnier... Mais sans le happy end : ce lundi soir, une ancienne surveillante de la maison d’arrêt de Nantes a été condamnée à vingt-quatre mois de prison – dont vingt-et-un avec sursis – pour avoir apporté du cannabis et plusieurs dizaines de téléphones portables, pendant plus d’un an, à un détenu dont elle était tombée amoureuse... Lire la suite : Metronews (31/03/14) : A Nantes, la surveillante de prison était tombée amoureuse d'un détenu

 

 

Tri Yann - Dans les prisons de Nantes

 

*

*     *

Dans la prison de Nantes : on aime et on y meurt aussi...

 

Nantes Un septième suicide à la maison d'arrêt

 

Un détenu s'est donné la mort avec du fil électrique et a été découvert hier matin à la maison d'arrêt de Nantes. Il n'a pu être réanimé par les secours. Ce détenu avait été transferé de la maison d'arrêt d'Angers il y a deux mois "après des problèmes disciplinaires". Dans la nouvelle prison inaugurée en juin 2012, c'est la 7e personne qui met fin à ses jours... Source : Presse Océan (11/07/14)

 

 

*

*    *

 

Florent Gonçalves (2012) : Défense d'aimer

Florent Gonçalvès était directeur de la prison pour femmes de Versailles. Il a eu une relation interdite avec une de ses pensionnaires. Mal lui en a pris ! En effet, des témoins l'accusent d'avoir fait profiter la détenue de passe-droits en l'échange de relations sexuelles et /ou romantiques.


«On pourra toujours dire et penser que nous n'aurions pas dû. Mais depuis quand l'amour se commande-t-il? Toutes les bonnes raisons que nous avions l'un et l'autre de mettre un terme à notre histoire ne nous ont jamais séparés. On a bien essayé, on s'est déchirés, on s'est quittés, on s'est retrouvés. Mais on n'arrête pas l'amour», écrit-il.


Il a été condamné en première instance à 2 ans de prison dont un an ferme et 10.000 euros d'amende.

Lire aussi :

20 Minutes (16/04/12) : Versailles: Prison pour le directeur amoureux

Le Figaro (15/02/12): Ces amours malgré les murs et les barreaux

 

*

*    *

 

Sylvia Jeanjacquot (2011) : Ma vie avec Mesrine

Sylvia Jeanjacquot a été la dernière compagne de Jacques Mesrine. Elle a vécu l'ultime cavale de celui qu'on appelait l'ennemi publique numéro un. Depuis le moment où il l'aborde dans le bar de Pigalle où elle travaille jusqu'à la fusillade fatale dont elle réchappe miraculeusement, elle a décidé de tout dire. Trente ans plus tard, les souvenirs de cette femme sont intacts. Au-delà du mythe, au-delà du cinéma, on découvre dans ces pages un Mesrine inédit et intime, celui que Sylvia Jeanjacquot a aimé au point de s'embarquer à ses côtés dans une folle aventure, façon Bonnie and Clyde...

 

A lire aussi : Influences (19/010/11) : Jacques Mesrine, pour mémoire d’amoureuse


 

*

*      *

 

Post publié le 01/04/14 mis à jour le 1207/14

 

VISITEZ LA PAGE :

LA PRISON DES CORPS

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog