Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #recherche, #litterature, #punition

Voici, deux ouvrages, publiés à 20 années d'intervalle, et dont les titres semblent se conjuguer. Présentation...

 

"Si la pénalité est dissuasive, elle l'est avant tout aux yeux des gens dits "honnêtes" qui, parce qu'ils se croient, à tort ou à raison, bien insérés, redoutent la sanction pénale", selon Tony Ferri. © Fotoware Color Factory / AFP

 

Tony Ferri (2014) Le Pouvoir de Punir

Qu'est-ce qu'être frappé d'une peine ?

 

Pour Tony Ferri, philosophe, les politiques jouent "socialement sur les peurs" et se nourrissent de la notion de "dangerosité" pour légitimer la sanction.

 

Dans Le Pouvoir de punir, publié aux éditions L'Harmattan, Tony Ferri, philosophe et conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation (CPIP), revient longuement sur le sens de la peine. De la peine de mort à la prison, l'auteur explique les raisons qui poussent un juge à prononcer des sanctions.

Selon lui, loin d'agir véritablement sur la délinquance, la peine permet surtout à un système de prospérer. Le pouvoir s'en sert pour assouvir sa domination, les acteurs du monde économique en profitent pour faire de la sécurité un commerce.

Face au changement de dogme imposé par la réforme pénale de Christiane Taubira, qui veut imposer "l'enfermement dehors" comme principal mode de sanction, c'est, selon Tony Ferri, la classe politique tout entière qui peine à penser la peine.

 

Lire l'interview de Tony Ferri : Le Point (12/08/14) : Peine de mort, prison, bracelet électronique... À qui profite la peine ?

 

Lire aussi : Tony Ferri (2014) : Le Pouvoir de punir - 4ième de couverture

 

*

*     *

 

Denis Salas (1995) La volonté de punir

Essai sur le populisme pénal​

 

Défi du terrorisme, montée du sentiment d'insécurité, augmentation des condamnations pour crimes sexuels, durcissement du Code pénal : notre société et son système judiciaire s'engagent toujours plus dans la voie de la répression.

Mais à trop vouloir prévenir les risques, ne sommes-nous pas en train de rompre avec notre conception humaniste et individualisée de la peine ?

Denis Salas montre comment le souci légitime de réparation des victimes est devenu la préoccupation majeure de notre culture judiciaire. Il décrit les modifications de la justice pénale qui ont accompagné cette évolution et les dangers qu'elles font peser sur notre démocratie.

Cette transformation est-elle encore réversible en France ou bien allons-nous prendre exemple sur les Etats-Unis ? L'exigence de justice va-t-elle céder devant le populisme pénal ? Peut-elle encore se faire entendre dans un débat public dominé par la peur ?

 

Pour en savoir plus : Champ pénal (2009) : Présentation de l'ouvrage par Xavier de Larminat

 

*

*      *

 

Post publié le 26/08/14 mis à jour le 01/02/15

 

Lire aussi : 

Commenter cet article

obat kutil kelamin Ampuh 21/09/2015 08:46

I read few articles on this site and I think that your web blog is real interesting and Power to the People of excellent information.
Keep up the excellent work

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog