Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #droits de l'homme, #histoire, #bagne

 

Les Français veulent la Sécurité... A force d'enfermement, ils perdront les quelques libertés qu'ils leur restent... et la Peur remplacera, pour longtemps, la Sécurité !

Cela ne peut arriver ? Qu'on regarde un peu "notre" Histoire, l'Histoire de France pour se convaincre du contraire...

*

*      *

 

 

Vers une criminalisation du citoyen ordinaire

Nous assistons actuellement à une dérive inquiétante du Droit pénal. Plusieurs nouvelles lois visent un même but: condamner le citoyen ordinaire à des peines d'emprisonnement, même lorsqu'il n'a commis aucun crime...

 

 

La criminalisation de la vie quotidienne

 

Alors que le "monde d'en-haut" bénéficie d'une impunité sans limite pour ses crimes financiers, économiques, écologiques ou sociaux, le "monde d'en-bas" est soumis à un contrôle incessant et à une répression disproportionnée par rapports aux actes.

Depuis 2 ans, des lois nouvelles sont apparues simultanément dans les pays occidentaux: leur but est que le citoyen ordinaire devienne condamnable à la prison pour des actes de la vie quotidienne.

Prison pour les parents dont les enfants ne sont pas allés à l'école.
Prison pour ceux qui n'ont pas acheté leur billet de train.
Prison pour les exclus du système économique, mendiants ou squatters.
Prison pour excès de vitesse. (Au début du mois de Décembre , un automobiliste a été condamné à 2 ans de prison ferme pour un simple excès de vitesse, sans avoir causé d'accident)
Prison si l'un de vos proches qui vous accompagnait est mort à cause de votre erreur de conduite.
Prison si l'un de vos amis a causé un accident de voiture après être parti ivre de chez vous...

 

Lire la suite : Ze Journal (13/01/15)

 

*

*      *

 

 

Le numéro du Passe Murailles n°52, revue du GENEPI portera sur le contrôle social...

 

Lire aussi : France 24 (28/01/15) : Entre liberté et sécurité, le cœur de la France balance

*

*     *

 

 

Didier Fassin : “Emprisonner plus, c’est moins bien défendre la société”

 

Deux siècles après sa naissance, la prison reste la peine de référence, comme l’illustre le développement constant de la population carcérale ces dernières années. Dans un passionnant travail ethnographique de quatre ans au sein d’une maison d’arrêt, Didier Fassin interroge le sens caché de cette société punitive et le quotidien de la condition carcérale. Une réflexion centrale sur l’angle mort de notre société...

 

Lire l'interview de Didier Fassin : Les InRocks (08/02/15)

 

Lire aussi : Didier Fassin (2015) : L'Ombre du Monde

 

*

*      *

 

Suite aux actes terroristes de Janvier 2014, de 'bonnes âmes' n'hésitent pas à s'engouffrer dans la voie d'une "limitation" des libertés fondamentales... pour 'certains'. Attention ! Terrain glissant...

Lire : Numérama (12/01/15) : 

Cette "liberté facilement abandonnée"

 

*

*      *

 

 

Qu'on se souvienne, il n'y a pas si longtemps dans 'notre' Histoire

 

 Prison des Baumettes à Marseille :
Le "Quartier Algérien"
 

En 1960-1961, en pleine Guerre d'Algérie, de nombreux militants du FLN furent détenus aux Baumettes. Il est vrai que Marseille à toujours était la porte vers l'Afrique du Nord. Pour eux, ce furent des portes verrouillées et des barreaux aux fenêtres. Certains et certaines d'entre eux/elles, furent condamnés à mort. Il y avait des femmes aussi... En mars 1960, 150 prisonniers FLN entament une grève de la faim aux Baumettes...
 

Lire l'article complet :

Les Combattants FLN détenus aux Baumettes

 

 

*

*     *

 

Denis Peschanski & Jorge Amat (2010) La France des Camps 1938-1946

 

Denis Peschanski & Jorge Amat (2010) La France des Camps Extrait 1
 

Entre novembre 1938 et mai 1946, sous le régime de Vichy mais aussi avant et après sous un régime "démocratique", près de 600.000 personnes ont été internées par mesure administrative en France. Non pour un crime ou un délit qu'ils auraient commis, mais pour la seule raison qu'ils étaient censés représenter un danger potentiel pour l'Etat ou pour la société...

 

Pour voir d'autres ExtraitsLa France des Camps 1938-1946

 

Pour aller plus loin : Le Blog de Jacky Tronel

 

Histoire pénitentiaire et Justice militaire : des hommes des prisons et des camps

 

*

*     *

 

Parc haute sécurité pour bébé avec fils barbelés et cloture électrique

 

Post publié le 09/10/14 mis à jour le 10/02/15

 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog