Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #droits de l'homme

Passi (1997) : Le maton me guette

 

Source de l'article : Le Nouvel Obs (15/04/15)

 

Photo : MEHDI FEDOUACH / AFP

 

Une disposition de la loi sur le renseignement prévoit que les surveillants pénitentiaires pourront réaliser des écoutes des portables des détenus...

 

Capter les échanges des détenus
 

Cette disposition majeure du projet de loi stipule que les services pénitentiaires seront intégrés dans le champ du renseignement. En conséquence de quoi les surveillants de prison disposeront des mêmes moyens techniques que les espions de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Le but étant de surveiller les communications des détenus, et de capter leurs échanges : déjà autorisés à réaliser des écoutes sur les cabines téléphoniques, le personnel pénitentiaire pourra dorénavant le faire sur les téléphones mobiles, cela sans solliciter l'autorisation d'un juge.

 

Des "techniques secrètes" pour surveiller en prison


L’utilisation secrète des techniques de renseignement modifie considérablement la relation surveillant/détenu, et risque de déséquilibrer profondément les détentions...


"Il y a 75 agents pénitentiaires [pour] 150 radicaux islamistes que nous surveillons [...] Il faut permettre [aux agents] d'accéder, s'il le souhaitent, aux techniques de renseignement", estime le rapporteur de la loi, le député socialiste Jean-Jacques Urvoas...

 

Uine affaire à suivre...

 

Lire l'intégralité de l'article : Le Nouvel Obs (15/04/15)

 

*

*     *

 

 

Le Blog du Taulard :

« Avec la loi renseignement, les matons deviennent des barbouzes »

(Extraits)

 

La loi sur le renseignement va faire des matons des barbouzes. Dans les taules, ce sera la suspicion de tous contre tous qui va se généraliser et aggraver d’un cran supplémentaire le climat tendu à l’extrême...

La CNIL proteste, la Ligue des Droits de l’Homme qui fait trop souvent silence râle, Jean Marie Delarue (ex-contrôleur des libertés pour les prisons et actuellement président de la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité) s’alarme, soutenu par l’Observatoire international des prisons (OIP) et le Syndicat de la magistrature, même le juge Trévedic chargé des dossiers terroristes s’inquiète.

 

Mais leur contestation est un murmure de ruisseau couvert par la tonitruance des bulldozers des sécuritaires et par le silence assourdissant des gens qu’on prétend citoyens.

 

Lire l'intégralité de l'article : Rue89 Lyon (28/05/15)

 

*

*      *

 

Post publié le 22/04/15 mis à jour le 30/05/15

 

Lire aussi :

 

Commenter cet article

Juliette 22/04/2015 11:59

Le vol de l'intimité, c'est le vol de la dignité!
Et la suspicion partout, qui se déchaîne en aveugle, c'est le règne de la terreur, de la tyrannie.

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog