Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #Religion, #islam

 

L'islam est la première religion carcérale de France

 

"Inutile de se voiler la face, l’islam est la première religion carcérale de France, avec des taux de 70 % dans les prisons d’Île-de-France, sans compter d’autres métropoles, genre Marseille. Triste réalité que le site musulman SaphirNews reconnaît sans ambages. Nulle islamophobie, donc, dans ce qui n’est rien qu’un simple constat..."
 

Lire l'article : Boulevard Voltaire (29/11/13) :

Halal ou pas : islam, première religion carcérale de France

 

*

*     *

 

Prière en cellule à la maison d'arrêt d'Osny, dans le Val d'Oise, en compagnie d'un aumonier musulman.

Crédit photo : Georges Merillon/Le Figaro Magazine

 

Le ramadan en prison, un mois pas si simple

 

Environ 18.000 détenus suivent le ramadan. Quels sont les ajustements effectués par les prisons autour de cette pratique religieuse ? 


Le principe de laïcité est respecté en prison mais l'administration pénitentiaire ne peut fermer les yeux sur le ramadan. La principale fête musulmane dure un mois et entraîne des changements dans les horaires d'alimentation de nombreux détenus. Car sur les 68.900 détenus en France, 18.000 font le ramadan. Soit un détenu sur quatre.

 

Dans un milieu où les détenus ne sont pas libres de leurs mouvements et de leurs horaires, comment s'organise la pratique du ramadan ?


Ramadan en prison, ça se prépare.

 

Les prisons préparent cet événement en amont. Les jeûneurs sont en effet regroupés dans les mêmes cellules. En effet, ceux-ci mangent tard le soir, et puis, après, il y a toujours un peu d'agitation, les rires, la musique… ils se couchent tard.

 

Cette redistribution dans les cellules se fait seulement pour la durée du ramadan et dans la mesure du possible. Il y a en effet beaucoup de critères autres que religieux à prendre en compte : fumeur/non fumeur, l'âge des détenus, la nature des délits. De plus, quand un détenu est reconnu pour son calme et sa discrétion, il peut continuer à cohabiter avec un non musulman.


Quelle gestion des repas ?

 

En temps normal, l'organisation des repas dans les prisons françaises se fait en deux temps. À midi, le déjeuner est distribué. Aux abords de 18 heures, c'est au tour du dîner en même temps que le petit-déjeuner du lendemain. En période de ramadan, des ajustements sont faits auprès des détenus jeûneurs, qui se sont signalés auprès de l'administration pénitentiaire.


À la prison de Nanterre qui accueille 1.000 détenus, le repas de midi n'est pas distribué aux 600 prisonniers qui font ramadan. Le soir, en plus du dîner, une collation supplémentaire est donnée aux jeûneurs. 

 
Certaines prisons prêtent même aux détenus indigents des plaques pendant la durée du ramadan.

 

Lire l'article complet : Europe 1 (18/07/14)

 

*

*     *

 

 

 

Profession : aumônier des prisons

 

En France aujourd’hui, 1440 aumôniers interviennent dans les prisons et parmi eux, seulement 182 aumôniers musulmans. Quel est leur rôle face aux stéréotypes d’une prison souvent décrite comme l’école du radicalisme ?

 

Le reportage diffusé sur Arte le 04/06/15, réalisé par Philippe Brault, suit Gaëtan Dehondt, un ancien joueur professionnel de hockey sur glace, converti à l’islam. Gaëtan a 40 ans, il est aumônier et ce sont ses premiers jours au centre pénitentiaire de Laon...

 

A voir sur Arte (04/06/15)

 

Lire aussi : 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog