Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes

 

 

"Le système actuel cherche à tout commercialiser, monétiser. Y compris le monde carcéral, et cela, au détriment de son efficacité. Le projet de méga-prison à Haren démontre comment les politiques publiques sont désormais soumises aux impératifs de la rentabilité économique..." (Lire ci-dessous : La prison, un business !)

 

Le néo-libéralisme à l'assaut des prisons

 

La gestion déléguée des établissements pénitentiaires 20 ans de partenariat public-privé (2012)
Cliquez sur l'image)

 

Le néolibéralisme remplit les prisons
 

Politiques économiques et taux d’incarcération sont liés. Démonstration : Politique pénale plus ou moins répressive, particularismes régionaux, plusieurs éléments expliquent ces fortes disparités.

Mais elles sont aussi dues aux différentes politiques économiques mises en œuvre. Dépenses sociales, pauvreté, inégalités : les grands critères macroéconomiques résonnent ainsi fortement avec le taux d’incarcération.

 

Lire l'intégralité de l'article : Libération (23/05/14)

 

Pour en savoir plus : 

*

*     *

 

Illustration Posterworkshop Ateliers urbains / Werkplaats stad

 

En Belgique : La prison, un business !

Les nombreux grands projets lancés par l’Etat belge sont-ils vraiment utiles ? 

 

Le projet de méga-prison à Haren est sans doute le plus téméraire, le plus dénué de sens et le plus exemplatif d’un système politico-économique basé sur la connivence entre Etat et sociétés privées, de la recherche du gigantisme en soi, de la mauvaise gestion des politiques publiques désormais soumises aux impératifs de la rentabilité économique.

Pour la future prison de Haren, le seul coût de construction a été estimé à 330 millions d’euros, soit 280 000 euros par cellule. Sur 25 ans, en tenant compte des coûts de fonctionnement, les montants prévus oscillent entre 1,7 et 2 milliards d’euros, soit au moins 1 million d’euros par cellule.


Mais ce projet pose encore d’autres questions...

 

Pourquoi avoir opté pour un partenariat public-privé (PPP) afin d’assurer le financement de sa construction et de son exploitation ?

 

Les Etats connaissant une aggravation de leur déficit public et de leur endettement sont contraints d’innover en termes de financement. Afin d’équilibrer leur budget, les Etats ont alors lancé différents partenariats public-privé.

Ce sont des contrats qui peuvent revêtir différentes formes mais qui généralement laissent à l’Etat la propriété du bien en question (hôpital, école, autoroute) et lui laisse la possibilité de contrôler une gestion qui est dorénavant confiée à une entreprise privée qui en récolte les profits et participe au financement.

 

Pourtant, depuis 2004, Eurostat (l’organisme européen chargé des statistiques) a revu le traitement comptable de ces dépenses. L’entièreté des montants, même la part financée par le privé, doit désormais être comptabilisée comme une dépense publique, enlevant tout l’intérêt d’un tel mécanisme de financement pour les Etats.

 

Lire l'intégralité de l'article source  : La Libre.be (22/05/15)

Lire aussi : Haren, une Prison à remplir

 

*

*     *

 

"Comment les grandes entreprises bénéfient d'une main d'oeuvre esclave des prisons espagnoles"

 

Prisons d'Espagne... Le Business Caché des Grandes Firmes

Un sujet Tabou : Une centaine d'entreprises, cinq cents clients...



Le lucratif business des prisons a été dénoncée dans de nombreux forums sur Internet, par des groupes radicaux de soutien aux détenus, par des publications de prisonniers eux-mêmes et par des blogs. Mais toujours avec peu d'impact.

Les médias diffusent rarement des informations qui jettent le doute sur l'institution pénitentiaire. Mais à présent, lentement, essentiellement par le témoignage des prisonniers et des organisations humanitaires ou de soutien aux prisonniers, l'information est en train d'émerger à la surface...

 

Lire l'intégralité de l'article :

Espagne... Le Business Caché des Grandes Firmes

 

*

*     *

 

USA : Prison Valley - L'industrie de la prison

 

David Dufresne et Philippe Brault (2010) : Prison Valley - L'industrie de la prison

 

Bienvenue à Cañon City, Colorado !


Lien vers : http://prisonvalley.arte.tv/?lang=frUn coin reculé de 36.000 âmes et 13 prisons, dont «Supermax», la nouvelle Alcatraz américaine. Une ville-prison où même ceux qui vivent dehors vivent dedans. Une plongée dans ce qui pourrait bien être le monde futur.

Explorez Prison Valley (Cliquez sur l'image)

 

 

*

*      *

 

VISITER LA PAGE :

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog