Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #récidive, #violence

"Il ne faut pas ajouter de la peine à la peine" - Parole d'un futur maton...

 

Les prisons, souvent, ne sont pas un lieu où l'on purge seulement sa peine...

C'est malheureusement aussi un endroit où l'on subit parfois une double, une triple, une quadruple peine. Une peine à laquelle on ajoute encore de la peine à la peine, de la souffrance à la souffrance.

Bien fait ! diront certains : ils l'ont bien cherché...

Si broyer ou être broyé est la seule expérience qu'un détenu peut apprendre en prison, peut-il ensuite envisager une autre façon de se comporter dans le monde 'normal', celui où un jour ou l'autre il sera relâché ?

(Illustration : The Koestler Trust)      

Prenez garde, 'honnêtes Citoyens', de ne pas fabriquer, dans vos prisons, des êtres humains qui ne connaîtront que cette façon d'exister. Prenez garde que vos prisons ne vous fabriquent des monstres !

 

A force de vouloir punir en ajoutant de la peine à peine, vous finirez par vous faire du mal à vous-mêmes...

 

A lire : (04/06/14) « Les conditions de vie en prison favorisent la récidive », estime le Contrôleur des lieux de privation de liberté

 

*

*       *

 

Couverture du livre rédigé sous pseudonyme par Amedy Coulibaly - © Tous droits réservés
 

 

La prison, "mon école du crime": le témoignage d'Amedy Coulibaly en détention

 

Amedy Coulibaly avait 25 ans en 2007, et était emprisonné à Fleury-Mérogis. Il avait, avec un co-détenu, réussi à filmer son lieu de détention. Des images et un témoignage interpellants, qui résonnent de façon toute particulière aujourd'hui.

 

Amedy Coulibaly avait réussi à faire publier ses images par Envoyé Spécial, en 2009. "Fleury-Mérogis, les images interdites", une vidéo de 2h30, montrait également des hommes se faire rouer de coups, des bagarres. Ce témoignage authentifié par l'Observatoire international des prisons, avait bouleversé public et associations.
 

 


La prison de Fleury-Mérogis filmée par des détenus


"La prison, c’est la putain de meilleure école de la criminalité"
 


"Quand on est en détention, on voit plein de reportages télé sur les prisons. Mais ils ne montrent jamais ce qui se passe vraiment parce que l'administration organise les visites et ne montre que les bâtiments en bon état. On s'est dit qu'il fallait montrer l'autre côté de la détention", expliquait Amedy Coulibaly. Qui a affirmé au journaliste du Monde "vouloir faire bouger les choses".

"La prison, c’est la putain de meilleure école de la criminalité. Dans une même promenade, tu peux rencontrer des Corses, des basques, des musulmans, des braqueurs, des petits vendeurs de stups, des gros trafiquants, des assassins ", soulignait-il. "Là bas, tu prends des années d’expérience. Au début, quand je suis arrivé en détention après avoir fait une connerie, je me disais j’arrête tout. Après le temps passe et je me dis, je nique tout, ils me rendent ouf. Comment vous voulez apprendre la justice avec l’injustice ?", disait-il.

 

Lire l'intégralité de l'article : RTBF (13/01/15)

 

*

*      *

 

" La prison est un endroit qui fabrique des loups "

 

Châteauroux. Suite à un vol avec effraction, Henri a écopé de deux ans. Il évoque ses séjours à la maison d’arrêt d’Orléans et au centre du Craquelin.

 

Lire l'article complet :

La Nouvelle République (02/07/14)

 

 

*

*     *

 

Marseille : un détenu poignardé à plusieurs reprises dans la prison des Baumettes

Des détenus obligés de se protéger
 

Un règlement de comptes au sein de la prison. Jeudi matin, vers 9 heures, un détenu âgé de 21 ans a été poignardé à plusieurs reprises dans le centre pénitentiaire. La victime a été touchée au cou, à l’abdomen, au bras et au dos...

L’attaque s’est déroulée dans une des salles d’attente des Baumettes, zone de transit pour se rendre au parloir ou en promenade. Une vingtaine de détenus se trouvaient à l’intérieur au moment des faits. Le couteau en céramique utilisé pour l’agression a été retrouvé sur place.

Le pronostic vital du détenu est engagé. Il a été pris en charge par les marins-pompiers et une ambulance du Smur. Selon nos informations, il avait déjà été blessé à coups de couteau dans le centre pénitentiaire il y a quelques semaines.

(Illustrations : The Koestler Trust)       

 

Source : Metronews (27/11/14)

 

*

*     *

 

La violence à l'ombre des murs de prison

« Ma vie est déjà foutue ; je n'en ai rien à foutre des conséquences... »

 

Un petit matin d'août 2014, un détenu de la Maison centrale de Saint-Maur s'en était pris à l'un des autres détenus. Pendant l'enquête, l'homme resta muet, se refusant à la moindre déclaration.

Les images de vidéosurveillance parlèrent d'elles-mêmes. Lors d'une promenade, sortant un poinçon artisanal d'une quinzaine de centimètres de sa poche, il s'était jeté sur un compagnon de détention qui l'aurait précédemment agressé en salle de sport, et l'avait frappé à cinq reprises à la tête et dans le dos.

Plusieurs détenus étaient intervenus et l'un d'eux avait été blessé.

 

Lire la suite : La Nouvelle République (17/06/15)

 

Lire aussi : L'Express (10/04/15) : 

Un détenu victime d'un homicide volontaire à la prison de Muret

 

*

*       *

 

Comment faire baisser la violence en prison ?

 

Entre solitude et promiscuité, la prison est un univers qui, par-delà la privation de liberté, exacerbe les rapports de force et peut faire surgir violences individuelles ou collectives à tout moment...

 

A lire et à Ecouter : France-Culture (22/01/15)

 

*

*       *

 

La surpopulation de la maison d’arrêt de Villepinte exacerbe les tensions

 

Lire et écouter la suite : France Bleu (08/04/14)

 

*

*      *

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

*

*    *

 

Il a perdu un œil en prison dans l’Ain : l’ex-détenu lyonnais raconte son calvaire

 

Bourg-en-Bresse. Passé à tabac en décembre, ce détenu a perdu l’usage de son œil droit. Il vient de bénéficier d’une mesure de libération conditionnelle pour raisons de santé.

 

Lire la suite : Le Progrès (05/04/14)

 

*

*     *

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

 

Lannemezan. Un détenu tente d'en égorger un autre

 

Une nouvelle fois, la centrale de Lannemezan fait parler d'elle pour des violences entre détenus.

Hier matin, un détenu âgé de 23 ans en a grièvement blessé un autre dans les douches en le frappant au cou avec une arme artisanale...

Lire la suite : La Dépêche (08/04/14)

 

*

*     *

 

France-Info Junior (11/02/14) : Conditions de vie en prison : une honte française

 

*

*      *

 

Détenus hors de leurs gonds à la prison d’Alençon

 

Une quinzaine d’incidents majeurs, selon les syndicats, ont eu lieu en six mois dans ce centre pénitentiaire ultrasécurisé inauguré en avril.

Elle était présentée comme la prison « la plus sécurisée de France »...

Lire la suite : Libération (21/01/14)

 

 

A lire aussi :

Le Parisien (07/02/14) : Eysses : violence en prison, un détenu entre la vie et la mort

20 Minutes (16/06/14) : Ecroué à Fresnes, il porte plainte contre «l'acharnement» de l'administration

 

*

*    *

 

 

 

Pourquoi les prisons françaises sont des pousse-au-crime

C'est un constat qui dérange: bondés, mal équipés, les établissements pénitentiaires français échouent à prévenir la récidive et à préparer la réinsertion des détenus. Enquête sur un tabou auquel a décidé de s'attaquer Christiane Taubira, la ministre de la Justice.

Lire la suite : L'Express (30/08/12)

 

 

Choisir entre broyer ou être broyé

En prison, la loi, c'est d'abord celle du plus fort, ou bien du plus malin. Chacun ses armes. On y instaure l'ordre des hiérarchies, la domination des uns sur les autres. Un ordre règne : l'ordre de la violence. Une violence qui n'a pas besoin de mordre toujours. Elle n'a qu'à laisser agir son venin et ses sucs. Elle a bien le temps de vous digérer...

 

Lire l'article : Ma Vérité sur : 

La prison des Baumettes, choisir entre broyer ou se faire broyer (19/04/13)

 

*

*    *

 

« Sans espoir en prison, on pousse les gens au pire d'eux-mêmes »

 

Je vous prends en otage " : en 2010, le détenu Francis Dorffer a fait de Cyrille Canetti, psychiatre à la Santé, sa victime.

C'est en victime que le médecin a témoigné mardi aux assises, mais aussi pour évoquer la prison comme « lieu de souffrance » pour les personnes incarcérées...

Lire la suite :

AFP via l'Observatoire International des prisons (18/06/13)

 

*

*     *

 

Emprisonnement : une peine obsolète

par Guillaume Wilemme

 

La loi relative à l'individualisation des peines, entrée en vigueur le 1er octobre, prévoit des condamnations alternatives à l'emprisonnement. Un pas de plus vers la fin nécessaire de la prison.

Lire la suite : Les Echos (02/10/14)

 

*

*   *

 

Antoinette Chauvenet et alii (2008) : La violence carcérale en question

 

Ce livre analyse l'ensemble des relations entre personnes incarcérées, entre personnels et détenus, ainsi que les effets de la structure sécuritaire de l'institution sur ces relations. Il montre que la violence légale du cadre carcéral est l'un des facteurs essentiels des violences en prison...

 

Lire la suite : La violence carcérale en question

 

*

*     *

 

Christophe Caresche (2006) : Prison, peine perdue

Pour une autre politique de sécurité et de justice

 

 

Responsable politique au Parti socialiste, Christophe Caresche estimait (en 2006) qu'il était grand temps d'engager une politique volontariste qui mette fin au scandale de la surpopulation carcérale, qui développe les alternatives à la prison, et qui se donne les moyens de réussir la réinsertion d'une majorité de détenus.

 

Mais ça, c'était en 2006...

 

Lire la présentation de l'ouvrage :

C. Caresche : Prison, peine perdue

 

*

*      *

 

Post publié le 03/09/13 - mis à jour le 19/06/15

 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog