Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes

"Heureusement que la Terre est ronde, autrement on mettrait la misère dans un coin..."

Proverbe hollandais

 

*

*    *

 

"Les 'arrivants' : parmi eux, il y a des Etrangers, surtout des Arabes, et d'autres moins identifiables : des gens de l'Est, des Manouches aussi..." Bruno des Baumettes, Promenade chez les arrivants

Je dédie cette page à Adrian, mon ami Tsigane, emprisonné aux Baumettes, puis au Centre de rétention de Marseille-Canet, et expulsé en Roumanie... Je lui souhaite de pouvoir parcourir, librement, toutes les routes de la Terre...

 

 

IMPRIMER LES PAGES        TEMOIGNEZ, REAGISSEZ

 

PARTAGER SUR FACEBOOK  

 

 

LES ETRANGERS EN PRISON

 

TVinfo par AFP (04/06/14) : La population étrangère discriminée dans les prisons françaises

Cimade : Vos droits en prison - Guide à destination des personnes étrangères

Nicolas Karolszyk (2013) : Nous irons vivre ailleurs

J.B. MeyBeck : Sénégalais - Témoignagne recueilli par le collectif "Cugnaux sans papiers"

Mayotte : La population étrangère pointée du doigt

Cimade (2011) : Étrangers en prison, dans l’ombre du droit

Genepi (2012) : Passe-murailles n° 38 - Dehors-Dedans les étrangers !

Georges Ibrahim Abdallah : Le plus vieux détenu politique en France

Histoire (ancienne ?) : Les Camps d'internement de l'Etat français 

 

 

Source : Walls of Freedom: Street Art of the Egyptian Revolution

 

LES CRA - Centre de Rétention Administrative

Des prisons sans le dire

 

Valérie Oussouf : Les CRA en France

L'Humanité (2014) : « Allô ? Je suis bien au centre de rétention ? »

Marseille (2013) : Le procès du feu

Migrants et militants (2014) : "C'est bien pire que la prison"

Rennes (2014): Un "parloir sauvage" au centre de rétention

Toulouse (2014) : Situation dramatique au CRA de Cornebarrieu 

Vincennes : Communiqué des retenus du centre de rétention :“On ne négociera pas”

Lyon (2014) : Colère de l'association AIDES 

Valérie Osouf (2012) : L'identité Nationale

Cimade : Centres de rétention administrative - rapport 2012

Basta mag (2015) : Un prêtre au tribunal pour apologie du droit d’asile

Audrey Hoc (2011) : Le cimetière des vivants

Sons en luttes (2010) : De l’intérieur du CRA de Vincennes

JB Meybeck : CRA

La Croix (02/09/06) : L'angoisse des mineurs dans les centres de rétention

Acat (2014) : Des Enfants derrière les Barreaux 

L'Humanité (24/07/14) : « Remettre de la dignité dans les centres de rétention »

Acat (2014) : L'Asile au rabais

 

EXPULSIONS SANS FRONTIERE

La situation en Europe

 

Evolution des camps d'étrangers en Europe

L'Humanité (09/07/14) : Des briques pour un mur

J. Millet & L. H. Rechi (2014) : Ceuta douce prison

I Télé (23/10/14) : Melilla, passerelle périlleuse vers l'Europe

Italie - Lampedusa : Lasciate ogne speranza, voi ch'entrate

Grèce : Le Syriza (Gauche Radicale) demande une enquête et la fermeture des "Centres de détention infernaux"

Chypre : Tous les migrants en prison ?

    (Photo extraite de l'Expo : "Un demi-mètre carré de liberté" - Paris 2014)

 

 

La situation en Belgique :

Getting the Voice Out : Les Centres fermés en Belgique

Belgique : Un étranger en attente d'expulsion ne peut aller en prison

Belgique : L'enfer c'est les centres

Olivier Masset-Depasse (2010) : Illégal

 

La situation en Suisse : 

Fernand Melgar (2011) : Vol spécial - Suisse

En Suisse : Les requérants d'asile homosexuels se retrouvent à la case départ (04/10/14)

"Square des Expusés" Photo : Sylvain Borsatti

Tribune de Genève (09/05/13) : Suisse - Un détenu sur dix est en prison pour séjour illégal

 

Le Point (29/09/14) : L'Allemagne secouée par la révélation de maltraitances sur des réfugiés

 

 

Rétention hors d'Europe : Des immigrés derrière les barreaux... :

Lybie, Australie, Allemagne...

 

A lire et à écouter : 

 

Nunzia Benedetti (2014) : Clandestin

Manu Chao (2007) : Clandestino

Spicher Norhouda (2014) : Accusée d’avoir aidé un être humain : le délit de solidarité

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

Des liens externes : 

 

Sans Papiers ni Frontières : Contre les frontières et leurs prisons

migreurop - observatoire des frontières

Observatoire de l'enfermement des étrangers

Repenser l'exil dans la citoyenneté contemporaine

 

 

***************************************************************************************************************

 

 

LES ETRANGERS EN PRISON

Délits de Sales gueules

La population étrangère discriminée dans les prisons françaises

 

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté a publié un avis transmis aux ministère de la Justice. Il y dénonce de nombreuses différences de traitement envers ces détenus. A lire dans Francetv info avec AFP (03/06/14) et sur le Site du Contrôleur Général des Prisons

 


Le Monde (02/10/14) : Prison : "Les conditions de détenus étrangers en France

 

A lire aussi :

Libération (04/02/15) : Couleur de peau, la justice pas si aveugle que ça

Le Midi Libre (04/06/14): Justice : 20% d'étrangers en prison, cible de discriminations

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

*

*     *

 

Vos droits en prison - Guide à destination des personnes étrangères

 

Vos droits en prison, traduit en 8 langues - cliquez sur l'image...

 

Ce guide pratique doit permettre aux personnes étrangères de connaitre leurs droits en prison, de les comprendre et de savoir comment les faire valoir. L’information en prison est difficilement accessible pour des personnes n’écrivant pas ou ne lisant pas le français. Beaucoup d’informations ne sont transmises que par des campagnes d’affichage. Et pourtant, toute personne détenue a des droits quelles que soient sa nationalité, sa langue.

Traduit en huit langues (anglais, arabe, espagnol, italien, mandarin, portugais, roumain, russe), le guide sera mis à disposition en prison pour les personnes étrangères, dans les bibliothèques ou distribué directement par les bénévoles de La Cimade.

 

Pour en savoir plus : Cimade : 

 Vos droits en prison, traduit en 8 langues

 

*

*     *

 

Nicolas Karolszyk (2013) : Nous irons vivre ailleurs

Zola, un Congolais, embarque sur un bateau de fortune et brave tous les dangers pour gagner la France.

Là, il est rapidement repéré par les autorités. Il tente le tout pour le tout afin de rester en France mais sa demande de refugié politique est refusée...

Zone d’attente, centre de rétention, tribunal...

Un film soutenu par la Ligue des Droits de l'Homme

Lire l'article : Ligue des Droits de l'Homme

 

 

Nicolas Karolszyk (2013) : Nous irons vivre ailleurs - Bande annonce

 

*

*    *

 

JB Meybeck : CRA

*

*     *

 

La population étrangère de Mayotte pointée du doigt

 

 Mayotte connait une importante prédominance du contentieux des étrangers, qui représente 73% des faits constatés par les services de police et de gendarmerie", souligne par exemple le rapport sur les prisons ultramarines. France Mayotte Matin, n'hésite pas à trouver dans la spirale migratoire "la solution à de nombreux maux de la société en pleine mutation."...

 

Lire l'article dans son intégralité : IMAZPRESS (10/07/14)

 

*

*      *

 

 

Cimade - Causes communes n°67 -janv 2011 : Étrangers en prison, dans l’ombre du droit

Genepi - Passe-murailles n° 38 (2012) : Dehors-Dedans les étrangers, ! 

Cliquez sur les images pour ouvrir les documents

 

A visiter aussi : Observatoire de l'enfermement des étrangers

 

 

Bibliographie : Les personnes détenues de nationalité étrangère (dossier de l'ENAP 2013)

 

Genepi - Passe-muraille n° 38 : Dehors-Dedans les étrangers, ! Racisme ordinaire de la justice française à télécharger :

*

*     *

 

Georges Ibrahim Abdallah : Le plus vieux détenu politique en France

 

Georges Ibrahim Abdallah est aujourd'hui le plus vieux détenu politique encore derrière les barreaux dans notre pays. II est détenu depuis 30 ans à présent.

Libanais, militant communiste, il est en emprisonné depuis 1984, condamné à perpétuité par la Cour d'Assises spéciale pour complicité d'assassinat en 1987.

Plusieurs fois, sa remise en liberté a été refusée.

Aujourd'hui un Collectif milite pour mettre fin à sa détention.

Le 14 décembre 2013, la ville de Bagnolet le fait citoyen d'honneur pour soutenir à sa libération.

 

Lire l'article : Georges Ibrahim Abdallah : 30 ans - ça suffit !

 

*

*     *

 

Le Camp des Milles entre Aix-en-Provence et Marseille (13)

 

Histoire (ancienne ?) : Les Camps d'internement de l'Etat français 

Parce qu'ils étaient Arabes, Juifs, Kabyles ou Gitans..

ils furent parqués comme des bêtes...

 

Je ne tenterai pas de recenser tous les "camps d'internement" mis en place par les différents régimes politiques qui se sont succédés en France, d'autres s'y sont attelés. Peut-être s'agit-il seulement d'évoquer ici un passé qui risque fort de présager d'un futur, si ce n'est probable, du moins prévisible...

 

Pour des recherches plus approndies :

Le Blog de Jacky Tronel : Histoire pénitentiaire et Justice militaire

Le blog de Philippe Poisson : Les camps d'internement

 

*

*      *

 

Bayonne (64) : Exposition sur les camps d'internement du Polo de Beyris, 1939-1947

Du 7 avril au 22 mai 2015 (Cliquez sur l'image pour en savoir plus)

 

Bayonne (64) Les camps d'internement du Polo de Beyris entre 1939 et 1947

 

Sur un ancien terrain promis à des parties de polo, c'est une autre ménagerie que le centre d'nternement de Beyris à Bayonne accueillera entre 1939 et 1947. Là, seront détenus, successivement : des réfugiés républicains espagnols, des prisonniers de guerre coloniaux, des détenus politiques et administratifs et enfin des prisonniers de guerre allemands...

 

Lire la suite Bayonne (64) :

Les camps d'internement du Polo de Beyris entre 1939 et 1947

 

*

*      *

 

 

Parquer les Algériens (Arabes ou Kabyles)

Une tradition de la République...

 

Considérés comme des détenus "à part", la Justice et son Administration pénitentiaire, ont depuis longtemps considéré qu'il valait mieux "les"  enfermer ensemble, selon, sûrement l'adage : qui se ressemblent, s'assemblent...

 

Le Centre de Détention de Riom

Deuxième partie du XX°

 

Maison centrale de détention depuis 1820, fermée en 1954, le centre de détention de Riom dans le Puy-de-Dôme rouvrit ses portes en 1958 pour y emprisonner des combattants du FLN algérien.

Depuis la fin des années 70, seuls des prisonniers d'origine algérienne sont incarcérés dans cette prison. détient la particularité de ne détenir, depuis la fin des années 1970, que des prisonniers d'origine algérienne...

 

Lire la suite : Le camp de détention de Riom

 

*

*      *

 

Bagne de Nouvelle-Calédonie : Les Arabes et Kabyles du Pacifique

 

Les trois types habitants l'Ile des Pins

 

Lire l'article : Chronique du Bagne : Les Arabes et Kabyles du Pacifique

 

*

*     *

 

Prison des Baumettes à Marseille :

Le "Quartier Algérien"

 

En 1960-1961, en pleine Guerre d'Algérie, de nombreux militants du FLN furent détenus aux Baumettes. Il est vrai que Marseille à toujours était la porte vers l'Afrique du Nord. Pour eux, ce furent des portes verrouillées et des barreaux aux fenêtres. Certains et certaines d'entre eux/elles, furent condamnés à mort. Il y avait des femmes aussi... En mars 1960, 150 prisonniers FLN entament une grève de la faim aux Baumettes...

 

Lire l'article complet : 

Les Combattants FLN détenus aux Baumettes

 

 

*

*     *

 

Le Site-mémorial du Camp des Milles (13)

 

Seul grand camp français d'internement et de déportation encore intact et accessible au public, le Camp des Milles abrite aujourd'hui un important musée historique, tourné vers l'Éducation et la Culture. S'appuyant sur l'histoire du lieu, son action est destinée à renforcer la vigilance et la responsabilité de chacun, face aux racismes, à l'antisémitisme et à tous les fanatismes...

Ouvert en septembre 1939 au sein d'une tuilerie située entre Aix-en-Provence et Marseille, le camp des Milles connut un peu plus de trois ans d'activité et vit passer plus de 10 000 internés originaires de 38 pays, parmi lesquels de nombreux artistes et intellectuels. 

Son histoire se divise en plusieurs phases correspondant aux différentes catégories d'internés qui y séjournèrent : ressortissants du Reich et légionnaires, étrangers désireux d'émigrer, juifs ayant fait l'objet de rafles.

 

Lire la suite : Le Site-mémorial du Camp des Milles (13)

 

*

*      *

 

Portraits anthropométriques des Tsiganes internés dans le camp de Saliers. © Gérard Julien/AFP

 

Un camp pour les tsiganes à Saliers (13) - 1942-1944

 

Le camp de Saliers fut le seul camp d’internement réservé aux nomades créé par le gouvernement de Vichy, il était situé en zone libre, dans les Bouches-du-Rhône sur la commune d’Arles.

Il s’agit bien d’un exemple unique, qui s’inscrit d’une part dans la logique de sédentarisation de la France à l’égard des nomades, mais aussi dans la logique d’enfermement.

Le camp a été voulu par les autorités comme un instrument de propagande pour faire pièce aux nombreuses critiques qui s’élèvent à l’étranger contre la politique d’internement de Vichy.

Le site en plein cœur de la Camargue, en pleine nature hostile, et loin de tout...

 

 

Pour en savoir plus : Mémoire.Net - Isabelle Debilly (2002)

Lire aussi : Le Point (17/08/14) : Le camp de concentration oublié de Camargue

 

************************************************************************************************************

 

CRA - Centre de Rétention Administratif - Des CRA, des CRIS, les Crocs des Geôliers : Ca Craint...

 

LES CRA

Des prisons sans le dire

 

En France, au XXI° siècle, on embastille encore. Sans jugement, sans tribunal, sans procès. Un étranger en situation irrégulière peut faire l'objet d'un enfermement administatif d'une durée maximale de 45 jours (sauf exeption !). Son sort dépend alors d'une Machine qui le dépasse, qui l'enserre, qui le broie et qui, le plus souvent, l'expulse, comme une... comme une merde, puisque c'est ainsi qu'on les traite.

 

"Les CRA en France"

 

Cliquez pour agrandir

*

*     *

 

© Nicolas MARQUES

 

« Allô ? Je suis bien au centre de rétention ? »

 

L’entrée des journalistes dans les centres de rétention administrative est prohibée. Alors que des associations présentent aujourd’hui un rapport accablant sur ces lieux de privation de liberté pour étrangers, des retenus témoignent de leur réalité… au téléphone.

 

Lire la suite : L'Humanité (18/11/14)

 

*

*     *

 

 

 

Marseille - Le procès du feu

Mardi 26 novembre 2013, au tribunal de grande instance de Marseille, se tenait le procès de Mohamed Hamza et Djamel Benamar, deux sans-papiers tunisiens accusés d’avoir, le 9 mars 2011, tenté d’incendier le Centre de rétention administrative (CRA) du Canet à Marseille. 

Lire la suite : CQFD (29/01/14)

 

*

*     *

 

Rassemblement le 15 novembre 2014 devant le Centre de Rétention du Canet

 

Les centres de rétention (C.R.A) , répartis dans tout le pays, sont l’outil principal de l’État dans sa politique de harcèlement, de déshumanisation et d’expulsion des étranger-es jugé-es indésirables. Des milliers de personnes sont enfermées et entassées dans des lieux de privation de liberté puis éloignées de force du territoire après leur détention (56000 éloignements en 2012 ). Cette violence institutionnelle entraîne des suicides et d’autres actes désespérés comme des grèves de la faim, des mutilations, mais aussi des actions de protestation de la part des enfermées qui se révoltent contre leurs conditions de vie et les maltraitances policières subies dans les CRA.

 

Lire l'appel : Marseille Infos Autonomes (12/11/14)

 

*

*     *

Migrants et militants

"C'est bien pire que la prison"

 

Attendre. Il n'y a rien d'autre à faire pour ces immigrés dont l'administration française n'a pas reconnu le droit de séjour. Hommes, femmes et enfants sont privés de liberté dans ces Centres de rétention administrative (CRA) où ils peuvent rester jusqu'à 45 jours consécutifs, pendant que l'administration française organise leur expulsion. C'est cher payé pour ceux qui n'ont commis aucun crime, si ce n'est de ne pas avoir de papiers. 

La peur au ventre, ils ne savent ni quand, ni comment ils ressortiront de cet endroit. Et ça, "c'est bien pire que la prison"...

 

Lire et Ecouter : Terr(i)toires (2014) : Migrants et militants

*

*     *

 

 

Rennes : Un "parloir sauvage" au centre de rétention

 

C'est l'action qui a été choisie par les militants rennais qui dénoncent l'enfermement des étrangers dans les centres de rétention. Les militants sont venus avec des escabeaux. "C'est pour apercevoir les étrangers qui sont enfermés, car il y a quelques mois, des bâches ont été installées sur les grilles du centre."

 
Lire l'article complet : Ouest-France (15/11/14)

*

*     *

 

 

Situation dramatique au centre de rétention de Cornebarrieu près de Toulouse

 

La réforme du droit d'asile en France ne semble pas répondre aux urgences dramatiques. Au centre de rétention de Cornebarrieu près de Toulouse, l'association la Cimade a rendu publique la situation d'une immigrante chinoise atteinte d'un cancer en phase terminale...

 

Lire la suite et visionner le témoignagne de la Cimade : France3 Midi Pyrénées (28/07/14)

*

*      *

 

Communiqué des retenus du centre de rétention de Vincennes :

“On ne négociera pas”

 

Jeudi 21 août 2014, Abdelhak Goradia est décédé alors qu’il était conduit par les flics à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle pour être expulsé vers l’Algérie. Il avait réussi à refuser une première fois son expulsion le 16 août dernier.

 

Selon la version policière, c’est dans le fourgon en arrivant à l’aéroport qu’il aurait eu « une crise cardiaque ». Les flics ont même parlé d’une mort naturelle. Or, l’autopsie a révélé qu’il était décédé par asphyxie. Ce n’est pas la première fois qu’une personne décède lors de son expulsion.

On continue la grève de la faim. Il n’y a pas de changements. Les policiers essaient de nous convaincre de manger. Dès la première tentative d’expulsion, les policiers avaient scotché Abdelhak. Ils lui avaient scotché les jambes et menotté les mains dans le dos. 

(...)

"On ne demande rien pour nous. On ne veut pas que ça se reproduise. C’est pas normal. On est des êtres humains. Il y a des policiers qui nous traitent comme des chiens...

 

Lire l'intégralité du communiqué Getting the Voice Out (25/08/14)

 

 

Pour en savoir plus : Actualités du droit (24/08/14) : Un Algérien mort alors qu’il était sous protection policière

 

*

*     *

 

Colère de l'association AIDES après une tentative d'expulsion vers le Cameroun

 

L'association française de lutte contre le Sida, AIDES s'est vivement indignée lundi d'une tentative d'expulsion à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry d'une de leurs militantes vers le Cameroun, dénonçant des "violences policières" à son encontre.

"Notre indignation vire à la colère..." Lire la suite : Le Parisien (10/02/14)

*

*      *

 

 

Valérie Osouf (2012) : L'identité Nationale

"L'Identité nationale" est construit autour de la parole de sortants de prison étrangers ayant été condamneés à la double peine. Ce documentaire se propose de décrypter la corrélation entre quatre organes vitaux de notre République : la Police, la Justice, l'administration pénitentiaire et les préfectures, mais aussi et de manière plus large, le rapport que l'État français entretient avec l'étranger.

La page du Film : L'identité Nationale

 

*

*     *

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

*

*     *

 

Cimade : Centres de rétention administrative - rapport 2012

*

*     *

 

 

Un prêtre au tribunal pour apologie du droit d’asile

 

Prêter assistance à des personnes sans-abri est-il un délit ? La Cour d’appel de Lyon devait rendre le 27 janvier 2015 sa décision concernant le prêtre Gérard Riffard. Ce dernier est poursuivi pour avoir hébergé des dizaines de demandeurs d’asile dans son église de Montreynaud, à Saint-Étienne. En première instance, le juge a reconnu l’« état de nécessité » : « Il est paradoxal que l’État poursuive aujourd’hui le père Riffard pour avoir fait ce qu’il aurait dû faire lui-même », détaille le jugement. Alors que le parquet a fait appel, Gérard Riffard persiste : il n’a fait que son devoir...

 

Lire la suite : Basta mag (27/01/15

 

Aux dernières nouvelles, le Tribunal s'est jugé incompétent... mais le Parquet toujours insistant à fait appel ! A suivre donc...

*

*      *

 

 

Audrey Hoc (2011) : Le cimetière des vivants

 

32 000 expulsions de France en 2011 annoncées fièrement par Claude Guéant, Ministre de l'Intérieur.

Que se cache-t-il derrière les chiffres des expulsions 2011 ? 

Découvrez la réalité quotidienne du centre de rétention administrative d'Hendaye où l’on retient avant expulsion, des personnes qui rentraient déjà chez elles...

 

 

Audrey Hoc (2011) : Le cimetière des vivants

*

*    *

 

Sons en luttes : De l’intérieur du CRA de Vincennes (2010) - Cliquez pour écouter

*

*     *

 

L'angoisse des mineurs dans les centres de rétention

Les centres de rétention administrative sont désormais équipés pour accueillir des familles avec enfants mais les plus jeunes en sortent souvent traumatisés...

 

Lire la suite : La Croix (02/09/09)

 

 

Des Enfants derrière les Barreaux - pour signez la pétition, cliquez sur l'image

 

*

*       *

 

Le centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot au nord de Paris.Crédit: AFP/JOEL SAGET

 

« Remettre de la dignité dans les centres de rétention »

 

Le système français de rétention administrative fonctionne mal. La dignité humaine dans ces centres y est souvent bafouée. C’est en substance ce qu’indique le rapport présenté à la presse mercredi matin, dans les salons du Palais du Luxembourg. Les deux rapporteurs, la sénatrice communiste Eliane Assassi et l'UMP François-Noël Buffet, venaient de rendre leurs travaux à la Commission des lois... Lire l'intégralité de l'article : L'Humanité (24/07/14)

 

A lire : France Info (04/12/13) : Centres de rétention : un rapport dénonce des abus persistants

*

*      *

 

 

Asile au rabais

 

Le but annoncé dans le projet de loi de réforme de l'asile est d’accélérer et de simplifier les procédures de demande d’asile. Malheureusement, le ministère de l’intérieur n’a fait que se saisir de ce prétexte pour répondre à des considérations moins humanistes : gérer à la baisse le flux, et partant le coût, des demandeurs d’asile en France.

C’est une logique de réduction des coûts et des droits qui est proposée, au détriment du devenir concret des demandeurs d’asile.

 

Dites NON au Droit d'Asile au Rabais :

ACAT : Campagne Asile au rabais

 

*

*    *

JB Meybeck : CRA

 

JB Meybeck : CRA

 

*******************************************************************************************************

 

EXPULSIONS SANS FRONTIERE

La Forteresse EUROPE

 

Evolution des camps d'étrangers en Europe et dans les pays Européens (cliquez pour agrandir)

 

Voir aussi : Close The Camps : Carte interactive des camps d'étrangers

 

*

*      *

 

 

Des briques pour un mur

Amnesty International dénonce 
le coût financier et humain 
de la «forteresse Europe ».

 

C’est un pavé contre une forteresse. Dans un rapport publié aujourd’hui, intitulé «Le coût humain de la forteresse Europe : les violations des droits humains à l’encontre des réfugiés aux frontières de l’Europe», Amnesty International fustige la politique migratoire de l’Union européenne. «L’Union européenne et les États membres ne protègent pas les réfugiés qui fuient les conflits. Au contraire, en se concentrant uniquement sur la fortification de leurs frontières extérieures, ils mettent la vie des réfugiés en danger au lieu de les aider à trouver un refuge», résume l’organisation de défense des droits de l’homme... Lire la suite : L'Humanité (09/07/14)

 

*

*     *

 

J. Millet & L. H. Rechi (2014) Ceuta douce prison

Film documentaire qui est sorti en salles le 29/01/14 avec le soutien d’Amnesty International France.

On suit les pas de Simon, de Iqbal, de Hakim et de plusieurs autres migrants coincés à Ceuta, enclave espagnole au nord du Maroc, entre Afrique et Europe, entre mer et mur.

Ils vont attendre des mois, voire des années l’hypothétique laissez-passer pour l’espace Schengen. Ceuta n’est rien d’autre qu’une prison à ciel ouvert, une douce prison.

 

Voir la présentation du film : Ceuta douce prison

*

*    *

 

Immigration : Melilla, passerelle périlleuse vers l'Europe

 

I Télé (23/10/14) : 

L'enclave de Melilla - ville autonome espagnole située à la frontière du Maroc, sur la côte nord de l'Afrique

 

 

 

 

Lire aussi : Le Monde (25/04/14) : Le monologue du désespoir d'un migrant coincé sur la barrière de Melilla

 

Tribune de Genève (21/07/14) : Un millier d'Africains tentent d'entrer en Espagne

 

*

*     *

 

La situation en Italie

Lampedusa

Lasciate ogne speranza, voi ch'entrate

Une vidéo filmée à l’intérieur du camp d’”accueil” pour migrants de Lampedusa en Italie a révélé les pratiques inhumaines qui se jouaient à l’intérieur de ces murs. Nous y voyons des hommes et des enfants forcés de se déshabiller en public avant d’être nettoyés au jet d’eau. 

Source : Masr wa Touness (19/12/13)

 

*

*      *

 

Photo Stephania Mizara

 

Grèce : Le Syriza (Gauche Radicale) demande une enquête et la fermeture des "Centres de détention infernaux"

 

Le SYRIZA demande l'ouverture d'une enquête, ainsi que la fermeture immédiate des camps de rétentions, et l'ouverture de centres d'accueil ouverts : "Mais avant tout, nous demandons la fermeture immédiate de ces centres de détentions infernaux, et à la place, l’ouverture de centres d’accueil et d’hospitalité qui puissent assurer des conditions de vie décentes et un jugement individuel pour les immigrants et les réfugiés ayant droit à une protection internationale."

Source : Okea News (12/09/13)

 

Lire aussi : L'Humanité (25/02/15) : Grèce. Les jours des camps de détention sont comptés

 

*

*     *

 

Chypre : tous les migrants en prison ?

 

"Les traitements infligés actuellement aux migrants à Chypre sont dégradants et injustifiés..." Sherif Elsayed Ali, Responsable du programme Droits des réfugiés et des migrants à Amnesty International. 

 

Lire l'article complet : Amnisty International (18/03/14) 

 

*

*      *

 

La situation en Belgique...

 

Getting the Voice Out :

La situation dans les Centres fermés en Belgique

 

"Les moyens de répression utilisés pour cadenasser les libertés et maintenir l’ordre sont multiples : précarisation, médication, intimidation, fichage, torture, violence, enfermement… dans des centres fermés, centres ouverts, prisons, asiles psychiatriques, maisons de retour, centres fermés pour mineurs, etc.

"Les combats contre ces formes de domination empruntent de nombreux chemins. Nous avons choisi de mener la lutte sur le terrain des “centres fermés pour étrangers”(1). Ces  prisons détiennent administrativement des migrant-e-s défini-e-s par le pouvoir en place comme des “intru-se-s”, des  “indésirables” qu’il faut enfermer et expulser, parce qu’ils/elles ont un jour “osé  fouler le sol sacré” de l’Europe..."

 

Lien vers : Getting the Voice Out

*

*    *

 

Le centre fermé de Steenokkerzeel, en Brabant flamand. © belga.

 

Belgique : un étranger en attente d'expulsion ne peut aller en prison

En prison : non - mais en centre fermé : oui... Où est la différence ?

 

La justice européenne a interdit jeudi 17 juillet à un Etat de mettre en prison un étranger en attente d'expulsion s'il ne dispose pas d'un centre de rétention.

"Un État membre ne peut pas se prévaloir de l'absence de centres spécialisés dans une partie de son territoire pour retenir en prison les ressortissants de pays tiers en attente d'éloignement", a tranché la Cour de justice de l'UE... Lire la suite : 7sur7 (20/07/14)

 

Lire aussi :  CRER - Coordination contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation (05/12/13)  : Mort d’un Ivoirien au centre fermé de Brugge

*

*      *

 

Belgique - L'enfer c'est les centres

 

Coordination Pierre Martin (2013) L'enfer c'est les centres

*

*       *

 

Olivier Masset-Depasse (2010) : Illégal

Tania et Ivan, son fils de 14 ans, sont russes et vivent clandestinement en Belgique depuis huit ans. Jusqu'au jour où il se font contrôler par la police de l'immigration. Tania se fait prendre. Ivan y réchappe de justesse.

Tania est envoyée dans un centre fermé pour sans-papiers. Elle va devoir affronter l'enfer carcéral d'un centre fermé et découvrir qu'il existe des zones de non-droits. Et puis, un jour, "ils" voudront l'expulser...

 

 

 

Olivier Masset-Depasse (2010) : Illégal (BA)

 

*

*     *

 

La situation en Suisse

 

Suisse : Fernand Melgar (2011) Vol spécial

Chaque année en Suisse, des milliers d'hommes et de femmes sont emprisonnés sans procès ni condamnation. Pour la seule raison qu’ils résident illégalement sur le territoire, ils peuvent être privés de liberté pendant deux ans dans l’attente de leur expulsion...

 

Fernand Melgar (2011) Vol spécial (Bande annonce)

*

*     *

 

En Suisse, les requérants d'asile homosexuels se retrouvent à la case départ

 

Imaginez. Il quitte son pays brutalement, il le fuit car sa vie est menacée parce qu’il a le malheur d’être homosexuel. Homosexuel dans une région qui considère cette orientation comme un crime, passible de prison voire de peine de mort. Il fait ses valises et s’enfuit fissa pour échapper à un destin tragique.

Il arrive en Suisse, il est requérant d’Asile. Les autorités le placent dans un centre d’hébergement. Il peut enfin respirer? Non... Lire la suite : 360.ch (04/10/14)

*

*    *

*

*     *

 

À l'entrée du centre d'accueil de Burbach (RFA) , le 29 septembre 2014. © INA FASSBENDER / AFP

 

L'Allemagne secouée par la révélation de maltraitances sur des réfugiés

 

Un scandale de maltraitances présumées dans des foyers de demandeurs d'asile a provoqué lundi une vague d'indignation en Allemagne, au moment où le pays est débordé par l'afflux de réfugiés fuyant la Syrie ou l'Irak. Quatre employés de la société de sécurité privée SKI, opérant dans un centre de demandeurs d'asile de Burbach, dans l'ouest du pays, ont été arrêtés, et le contrat de leur employeur a été rompu. Deux autres agents font également l'objet d'une enquête...

 

Lire la suite : Le Point (29/09/14)

 

************************************************************************************************************

 

Australie - Centre de détention de Christmas Island - Dessin réalisé par un jeune enfant

 

Rétention hors d'Europe : 

Des immigrés derrière les barreaux...

 

Des hommes entassés derrière les barreaux du centre de détention de migrants de Al-Hamra, près de la ville de Gharayan, en Libye, photographiés le 15 avril 2014. Dans 19 centres officiels de ce type en Libye, des migrants et demandeurs d'asile sont parfois détenus pendant plusieurs mois. © 2014 Daniel Etter/Redux

 

Libye : Fouettés, battus et suspendus à des arbres

 

(Tripoli) – Dans des centres de détention de migrants contrôlés par le gouvernement libyen, des gardiens ont torturé des migrants et des demandeurs d’asile avec des chocs électriques, et leur ont infligé de violents passages à tabac ainsi que d’autres abus.

Human Rights Watch a publié les conclusions préliminaires de son enquête menée en avril 2014 et basée sur des entretiens avec 138 détenus, dont presque 100 ont rapporté des actes de torture et d’autres exactions.

 

Lire l'intégralité de l'article : Human Right Watch (22/06/14)

 

*

*      *

Australie -Chrismas Island est un centre qui "accueille" les demandeurs d'asiles.

 

Sarah Mares and Karen Zwi ont passé une semaine sur Christmas Island en tant que consultants médicaux. Elles témoignent : "Nous avons été choqués par la tristesse envahissante, le désespoir chez les enfants et chez les adultes, et le manque de dignité offert aux détenus..."

 

En mars 2014, 356 enfants se trouvaient sur Christmas Island. Photos: Sarah Mares et Karen Zwi

 

Lire l'article complet : 

Australie - Peines et Peurs : des dessins réalisés par des enfants détenus

 

**************************************************************************************************

 

Borondo : Les trois âges (Paris)

 

A lire, à voir et à écouter

 

 

Nunzia Benedetti (2014)  : Clandestin

(Extrait)

 

 

Pour en savoir plus :

Edilivre :

Nunzia Benedetti (2014) Clandestin

 

et sur Facebook :

Clandestin


*

*     *

 

Manu Chao (2007) : Clandestino

 

Manu Chao (2007) : Clandestino

 

*

*       *

 

Accusée d’avoir aidé un être humain : le délit de solidarité

Par SPICHER Norhouda 

 

"Je suis accusée d’aide à l’entrée et au séjour irrégulier d’un étranger. Ces poursuites ont de graves répercussions sur ma vie personnelle et professionnelle.

"Adjointe en mairie d’Abbeville à la délégation « Jeunesse et quartiers », je me suis retrouvée mise en examen pour aide à l’entrée et séjour irrégulier d’un étranger en situation irrégulière..."

 

Lire ce témoignage sur : Ma Vérité Sur (10/07/14)

 

 

******************************************************************************************************

 

Photo : Sylvain Borsatti

 

SANS PAPIERS NI FRONTIÈRES :

Contre les frontières et leurs prisons

LIEN

 

*

*     *

 

migreurop - observatoire des frontières

 

*

*      *

 

L'OBSERVATOIRE DE L'ENFERMEMENT DES ETRANGERS

 

Le principe fondateur de l'Observatoire de l'Enfermement des Etrangers est la dénonciation de la banalisation de l’enfermement administratif et de la pénalisation du séjour irrégulier comme mode de gestion des étrangers.

 

Lien vers l'Observatoire de l'enfermement des étrangers

 

*

*     *

 

 

Pour approfondir : Repenser l'exil dans la citoyenneté contemporaine

Revue en ligne du CIPh

 

*

*    *

 

JB Meybeck : CRA

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog