Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #surpopulation carcérale

 

Prisons : En 2014, un nouveau record !

 

Jamais les prisons françaises n'avaient été autant remplies, selon les chiffres publiés par l'administration pénitentiaire.

La France a battu son record du nombre de détenus. 68.859 personnes étaient incarcérées au 1er avril en France selon les chiffres publiés par la direction de l'administration pénitentiaire. C'est 90 de plus qu'au 1er juillet 2013, date à laquelle le précédent record avait été établi... Lire la suite : Europe 1 (17/04/14).

 

Si, depuis cette date, les chiffres sont légèrement en baisse (soit 67 070 personnes détenues en Août 2014), il faudra attendre la Saint Glin-Glin avant de voir se résorber la "question" de la surpopulation carcérale...

Source : Arpenter le Champ Pénal (27/08/14) : 

Population sous écrou, population détenue au 1er août 2014

 

*

*    *

 

Une détention toujours plus longue

La durée moyenne d’incarcération est passée de 8,6 à 11,5 mois de 2007 à 2013.


Si les prisons ne désemplissent pas, c’est avant tout parce que les prisonniers y restent de plus en plus longtemps. C’est la principale conclusion d’une étude de l’administration pénitentiaire publiée en septembre 2014. L’augmentation du nombre de détenus n’est pourtant pas une fatalité. Entre 2009 et 2010, le nombre de personnes incarcérées a été diminué de 2 000… sous un gouvernement de droite. Mais au final, depuis 2002, le nombre de détenus a augmenté de 38 %...

 

Source : Libération (11/11/14) 

 

*

*     *

 

 

La surpopulation carcérale distingue la France en Europe

 

Le taux de surpopulation des prisons françaises a augmenté ces dernières années, à rebours de la tendance européenne, révèle une étude publiée mercredi par le Conseil de l’Europe.

Avec une densité carcérale de 117,2 détenus pour 100 places en 2013, contre 94,2 en moyenne parmi les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, la France fait partie des 21 pays confrontés à une surpopulation carcérale, indique l’étude "Space" réalisée par l’université de Lausanne.

Alors que le taux d’occupation moyen a baissé à l’échelle européenne depuis 2011, quand il s’affichait à 99,5 détenus pour cent places, il a augmenté de plus de quatre points en France sur la même période.

La France se distingue également par un taux de personnes incarcérées pour moins d’un an de 36,6% qui est parmi les plus élevés en Europe.

 

Lire la suite : Reuters France (11/02/15)

 

 

L'Europe pointe du doigt la surpopulation carcérale en France

 

Ecoutez le reportage sur France Info (04/05/14) - Cliquez ici

 

Lire aussi : Europe 1 (05/11/14) : Surpopulation dans les maisons d’arrêt, quand les parlementaires contraignent la garde des Sceaux

 

*

*      *

 

 

Retournement de la part de la Cour Européenne des Droits de l'homme ?

 

Dans un arrêt rendu jeudi 12 mars 2015, qui précise sa jurisprudence en la matière, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) estime que le manque d'espace individuel en prison ne constitue pas systématiquement une violation des droits humains.

« S'il existe une forte présomption de traitement inhumain ou dégradant (...) lorsqu'un détenu dispose de moins de trois mètres carrés d'espace personnel », cela peut toutefois « être compensé par les aspects cumulés des conditions de détention, tels que la liberté de circulation et le caractère approprié » de l'établissement pénitentiaire, écrit la Cour.

 

Lire la suite : Le Monde/AFP (12/03/15) :

La surpopulation en prison n'enfreint pas nécessairement les droits humains

 

*

*      *

 

Surpopulation carcérale : deux anciens prisonniers témoignent

Le gouvernement a décidé d’un nouveau moratoire de trois ans sur l'encellulement individuel. ​

 

En France, l’encellulement individuel dans les maisons d’arrêt aurait dû voir le jour le 25 novembre 2014. Mais une nouvelle fois, comme depuis des décennies, son entrée en vigueur a été repoussée. Pour leJDD.fr, deux anciens détenus reviennent sur le parcours carcéral et sur l’importance d’une telle mesure.

Lire la suite Le JDD (30/10/14)

 
 
*
*     *
 

Surpopulation en prison : "Les cellules, même à la SPA pour un chien, c'est mieux !"

 

La contrôleuse générale des lieux de privations de liberté Adeline Hazan propose l'instauration d'un "numerus clausus" pour limiter les places dans les prisons. Une mesure qui selon elle, éviterait la surpopulation en prison. Un phénomène qui montre une mauvaise gestion du milieu carcéral par l'Etat. Sami, un ancien détenu a raconté dans les GG ces conditions d'incarcération : "Dans la cellule, le premier jour on était 5, et après 4 pendant 10 jours" raconte-t-il...

 

Ecoutez son témoignage : Boursorama (26/11/14)

 

*

*      *

 

Prisons: cri d’alarme du syndicat des directeurs pénitentiaires

 

Le Syndicat national des directeurs pénitentiaires (CFDT) a appelé la Garde des Sceaux Christiane Taubira à réagir sans attendre face à une surpopulation pénale intenable, assurant que les personnels n’ont plus les moyens d’exercer leurs missions.


« La surpopulation pénale, dont nous souhaitons une statistique mensuelle et plus annuelle à l’instar de celle des publics écroués, est le plus grand danger pour la population en général », écrit le syndicat dans un lettre ouverte adressée à la ministre de la Justice.

« Oui, battus ou frôlés chaque mois, les records de surpopulation carcérale nous sont familiers ». Mais, pour « combien de temps encore» et «à quel prix» cette situation peut-elle durer », demande-t-il.

67.820 personnes étaient incarcérées en France au 1er février dernier, soit un taux de 117,9% par rapport au nombre de places disponibles.

« Mesurez-vous les risques pour l’intégrité physique et morale, voire la vie des détenus entassés dans des cellules à 3 ou 4 si ce n’est plus... ? »

 

Lire la suite : Libération (16/04/14)

 

*

*     *

 

 

L’inextricable question de la surpopulation carcérale

Il y a sans doute trop de gens en prison qui n’ont rien à y faire...

 

A lire dans Le Nouvel Economiste (09/05/14)

 

*

*     *

 

 

Un numerus clausus pour les prisons

 

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, s’est prononcée pour la mise en place d’un « numerus clausus » ou un « seuil » limite d’incarcération de manière à sortir de la surpopulation carcérale : « Il est temps de faire entrer le droit en prison car, pour les détenus mais aussi pour les surveillants, la surpopulation a de graves conséquences », a -t-elle déclaré. Et de proposer ainsi « d’interdire la pratique des matelas au sol », sachant que « chaque nuit, plus d’un millier de détenus dorment par terre, dans des cellules déjà surchargées ». 

Lire l'intégralité de l'article :  Politis (25/11/14)

 

*

*     *

 

 

Encellulement individuel : Echec Redondant !

 

Le 1er octobre 2014, Christiane Taubira, garde des Sceaux présentait le budget de la justice pour 2015. Ce fut l’occasion de revenir sur l’objectif de l’encellulement individuel prévu par la loi du 24 novembre 2009 qui s’accompagnait d’un moratoire de cinq ans prenant fin en novembre prochain. Le constat est clair, parlons d’échec !

 

Lire la suite : Genepi (octobre 2014)

 

Prison : une personne par cellule, c'est pour quand ?

 

France inter (03/12/14)

 

*

*     *

*

*    *

(Post publié le 17/04/14 mis à jour le 18/04/15)

Commenter cet article

Thaddée 20/04/2014 21:31

Bonsoir Bruno. J'ai passé beaucoup de temps à vous lire, sans cesser de penser que vous pourriez publier votre journal. Vos récits sont bouleversants. Votre témoignage, essentiel. Rarement, j'ai pu lire un blog aussi documenté. Mais ce qui me touche le plus c'est la simplicité, la sincérité avec laquelle vous dites ce que vous avez sur le cœur. On sent vraiment votre souffrance et votre solitude. Mais il me faudrait des pages pour écrire ici tout ce que j'éprouve à la lecture de votre blog alors je vais juste vous souhaiter une bonne soirée, en espérant que votre séjour en prison ne vous a pas complètement cassé, et que vous avez pu commencer une vie toute neuve, en tout cas, une vie libre.
Cordialement.

Michel Guy 18/04/2014 13:13

Quand on pense que la droite ne cesse de dire que le laxisme de Mme Taubira laisse les "voyous" dehors on se demande qui est dedans ....! Et j'oublie tous les politiques qui ont des casseroles "au cul" et qui eux sont exempts d'une éventuelle incarcération....!

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog