Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #USA, #droits de l'homme

 

Amnisty International (04/11/13)

 

Une prison pour l'Enfer

 

"Louée" depuis 1903 par le Gouvernement américain (US) à Cuba, pour une poignée de dollars (US), la base de Guantanamo accueille depuis 1994 un camp de détention, isolé du monde. C'est ce même camp (que l'on appelle aujourd'hui camp X-Ray) qui commencera à accueillir les détenus soupçonnés de terrorisme à la suite des attentats du 11 septembre 2001.

 

 

En avril 2002 est inauguré le camp Delta

 

Le 22 janvier 2009 , soit deux jours après son investiture comme nouveau président des États-Unis, Barack Obama a signé un ordre de fermeture du camp. Cette mesure était censée être effective dans un délai de un an. Le camp-prison de Guantanamo est toujours en service.

 

*

*    *

 

 

Un ancien détenu de Guantanamo décrit sa détention

 

"Les tortures n'étaient pas physique, mais plutôt psychologique. Pour une raison inconnue, la nuit ou ils ont bombardé l'Irak en 2003, ils m’ont mis en isolement. J'y suis resté pendant deux ans, je n’ai pas vu le soleil pendant 6 mois..." dit Ferroz Abbasi, ancien détenu de Guantanamo. 

 

Lire la suite : Fawkes News (11/04/13)
 

Lire aussi : Freedetainees (19/06/14) : A prison camps primer (en anglais)

 

*

*     *

 

Que devient la prison américaine de Guantanamo ?

 

France-Info (18/09/14)

 

*

*      *

 

Michael Winterbottom (2006) : The Road to Guantánamo 

 

L'histoire vraie de quatre jeunes Anglais partis célébrer le mariage d'un ami au Pakistan, puis en Afghanistan, fin septembre 2001.

 

Ils ne reviendront chez eux que 2 ans et demi plus tard après un séjour prolongé à la prison américaine de Guantánamo. L'un d'eux ne reviendra jamais.

 

     Michael Winterbottom (2006) : The Road to Guantánamo

 

*

*      *

 

Quatre jours à Guantanamo

 

En 2002, un jeune canadien de 15 ans du nom d’Omar Khadr est fait prisonnier par des soldats de l’armée américaine après qu’une grenade eut causé la mort de l’un des leurs, en Afghanistan.

Torturé sur place, puis envoyé sans procès à la prison de Guantanamo, Khadr doit attendre jusqu’en 2003 avant de recevoir la visite d’agents du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

Croyant alors que ces représentants sont là pour lui venir en aide, Omar Khadr baisse sa garde. Quatre jours plus tard, après que l’interrogatoire se fût lentement transformé en exercice de torture, les agents l’abandonnent littéralement à lui-même, le laissant seul en attente d’un procès.

 

 

Quatre jours à Guantanamo

 

Dix ans plus tard : l'épilogue ?

 

Lire : Le Monde/AFP :

Après dix ans passés à Guantanamo, l'ex-enfant soldat Omar Khadr est libre 

 

 

*

*      *

 

 

Le rappeur Mos Def subit le "gavage" de Guantanamo

 

Depuis plusieurs années, les détenus ont fait la grève de la faim. C'est là leur seul moyen de protester contre leur détention, souvent arbitraire. En 2013, ces grèves de la faim s'intencifient. Les autorités militaires décident alors qu'ils seraient nourris de force, par sondage naso-gastrique

 

Alors que Barack Obama est confronté à l'ire des organisations musulmanes et détracteurs de Guantanamo qui s'insurgent de voir les grévistes de la faim de la prison nourris de force, le rappeur Mos Def a accepté de subir le même traitement que les prisonniers. L'alimentation forcée lui a laissé un goût amer...

Lire : Le Nouvel Obs (10/07/13)                Le rappeur Mos Def subit le "gavage" de Guantanamo

 

Lire aussi :

 

TV5 Monde (01/05/13) : Guantanamo : la prison sans fin

 Rue89 (12/01/14) : La France, complice diplomatique de Guantanamo

 

*

*     *

Et la fermeture de Guantanamo ?

 

France-Culture (19/04/13)

 

*

*     *

 

François Missen (2012) : Guant*namo

Par petites touches, Missen raconte son Guantánamo.

Journaliste, fait prisonnier en Afghanistan, François Missen raconte "son" Guantanamo.

 « Je sortais de prison en Algérie. Je suis allé à Cuba sous Fidel et retourné à la mort du Che. Après j'y ai encore fait un voyage à cause de la French Connection ; je connaissais un malfrat corse qui achetait des filles sur l’île. L’essentiel du bonheur à Cuba, c’est qu’après des siècles de fermeture les histoires pleuvent désormais. Pour vous, Guantánamo c’est les Talibans. Nous, ça fait un siècle qu’on ne peut pas se baigner sur ces plages ».

 

 

*

*     *

 

Post publié le mis à jour le 11/05/15

 

 

VISITER LA PAGE :

 

LES PRISONS D'AMERIQUE

ETATS-UNIS ET CANADA

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog