Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #association, #intervenant

 

 "J'ai appris à lire parler et écrire le français en remerciant le GENEPI de Nice...avec une jeune prof' de philo à son début, Julie.. Mercì encore au GENEPI..."

 Luigi Ciardelli, ancien détenu, de nationalité italienne, auteur de l'ouvrage : "Prisonnier du Rocher"

 

*

*     *

 

Genepi : Groupement étudiant national d'enseignement aux personnes incarcérées

 

Le Genepi est  une association qui rassemble 1300 étudiants bénévoles qui interviennent chaque semaine dans plus de 80 établissements pénitentiaires pour partager leurs connaissances sous forme de soutien scolaire, d'activités culturelles et socio éducatives. 

Le GENEPI mène également une réflexion sur la prison et la Justice, et communique sur le sujet... 

 

Le Genepi publie régulièrement une revue :

Le Passe Murailles  (Joli nom pour un journal...)

 

 

1976 - Création du Genepi sous l'impulsion du Président de la République de l'époque, Valéry Giscard-d'Estaing dont le but était d'offrir des activités aux détenus. Dans les années 80, son action deviendra aussi politique. Son but est le décloisonnement des institutions carcérales par l'échange de savoirs sur les principes de l'éducation populaire.

 

Ecoutez : Radio Campus (21/06/14) : Le Genepi est la politique

 

 

 

 

Liens vers

Le Genepi - Le Site

Le Genepi - page Facebook

 

(Ci-contre horaires de la bibliothèque

du centre de semi-liberté de Maxéville)

 

Lire : Projets Citoyens (03/02/15) : Au Genepi, la perpétuelle transmission du projet associatif

 

*

*      *

 

 

La présidente du Genepi : « ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent »

 

Extrait : "L’association a fêté cette année ses 38 ans. Elle a, depuis sa création, profondément évolué, et certains, de l’extérieur, nous disent qu’ils ont du mal à la reconnaître. Alors, par delà les années, que reste-t-il du Genepi ?

"Les militants du Genepi sont mus par une idée commune : on ne peut laisser enfermer des concitoyens trop loin du reste de la société. C’est pourquoi depuis 1976, ils franchissent les portes des institutions carcérales pour y faire entrer un regard critique. Un regard que beaucoup préfèrent pourtant détourner de ces lieux terribles. Une démarche inédite, donc, qui a immédiatement conféré un caractère politique à notre action.

"Celui-ci s’est rapidement exprimé par la critique publique, énoncée en 1981, après cinq ans d’existence de l’association, à l’occasion de l’adoption de la loi dite « Sécurité et Liberté », de l’hypocrisie des politiques publiques de réinsertion. C’était en la matière le début d’une longue histoire. En 2011, le Genepi a changé d’objet social, abandonnant alors la « collaboration à l’effort public en faveur de la réinsertion ». Cette reconfiguration des buts assignés à l’association et de sa philosophie n'est pas un mouvement d’humeur, c’est au contraire le fruit d’une longue réflexion et d’une prise de conscience du milieu spécifique dans lequel nous évoluons : la prison..."

 

Lire l'article complet : Le Monde (08/12/14)

 

*

*     *

 

Mon premier « séjour » en prison

Témoignage d'un génépiste

 

"Je me suis inscrit dans une association, Genepi, qui donne des cours en prison.

"Je n’ai aucune expérience, je ne sais pas ce qui m’attend, je sais juste que je dois y aller.

"Après 30 minutes de bus, me voilà arrivé devant un immense bâtiment construit dans les années 1980 : pas grand monde, il fait froid, juste des cris d’oiseaux et le bruit des cailloux qui s’entrechoquent sous mes pieds..."

Lire la suite : ZEP (26/03/13)

 

A lire aussi : @GORA SCIENCES PO (25/02/15)

Un Réel, des Réau : Premières approches du monde carcéral

 

*

*     *

 

 

« En prison, les clichés sur les détenus volent vite en éclat »

Témoignage d'une Genepiste

 

Cinderella anime des classes d'histoire-géo à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône. Succession de portes-blindées, belles rencontres mais aussi échanges houleux : elle revient sur une expérience qui l'a confrontée à ses préjugés.

 

"On aurait pu croire que c’était un établissement public comme les autres, à la différence qu’il y avait des barreaux aux fenêtres. Et beaucoup trop de portes. Je les compte au fur et à mesure de mon avancée dans les larges couloirs à la peinture correcte, quoique vieillotte et terne. Une, deux, trois… c’est dix portes blindées qu’il faut passer pour arriver au quartier socio-culturel de la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône. C’est dans cette aile de la prison, pourtant une des plus accessibles, que je vais animer un atelier pour détenus..."

 

Lire la suite : Street Press (10/08/14)

 

Lire aussi :

Jactiv Ouest-France (13/04/14) :  Les étudiantes du Genepi racontent leur vie en prison

 

*

*     *

 

Genepi - Vacances à l'ombre - Mai/Juin 2014 : à votre bon coeur M'sieurs-dames.... (cliquez ici)

 

*

*     *

 

Intervenir en milieu carcéral ? Plus facile à dire qu'à faire !

 

Photo : Franck Dubray

 

Activités en prison. Le Genepi Nantes boycotte le centre pénitentiaire de Nantes-Carquefou

 

Réunis en assemblée générale, les membres du Genepi ont décidé de ne pas reprendre leurs interventions au centre pénitentiaire de Nantes-Carquefou, en janvier 2015.

Les génépistes, qui militent pour le décloisonnement carcéral, demandent plus d'ateliers et surtout plus de considération. "Notre association ne peut se satisfaire d'être cantonnée au rôle de prestataire de service", écrivent-ils dans une lettre adressée à l'administration.

 

En clair, le Genepi n'a pas vocation à répondre aux commandes de l'administration pénitentiaire, qui lui suggère fortement de ne faire que du scolaire et pas d'activités socioculturelles, sous prétexte que les bénévoles n'en auraient pas les compétences. "Mais, si l'on part de ce principe, nous n'avons pas non plus les compétences pour être des professeurs", argumente Léa Duffy, référente de groupe chargée des relations avec l'administration pénitentiaire...

Lire l'article complet : Ouest-France (15/12/14)

 

Lire aussi : Dans les Prisons de Nantes... 3 Suicides en 2 semaines (février 2015)

 

*

*     *

 

 

Communiqué du Groupe Genepi de Fleury-Mérogis

 

Intimidation à Fleury-Mérogis : Le directeur fait pression sur des étudiants bénévoles pour leur participation à la défense des droits de l’homme.

 

Les bénévoles du Genepi, association étudiante militant pour le décloisonnement des institutions carcérales, tiennent à dénoncer les pressions dont ils ont fait l’objet de la part du directeur de Fleury-Merogis à la suite d’une saisine du Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

 

Lire la suite : Genepi.fr (février 2015)

 

Lire aussi : Le Figaro Etudiant (04/02/15) :

La difficile entente entre administration pénitentiaire et étudiants bénévoles

 

*

*      *

 

A vot' bon Coeur, Msieurs-Dames...

 

Soutenez l'action du Genepi - Faites un don (cliquez sur l'image)

 

*

*    *

 

Post publié le 16/12/13 mis à jour le 11/04/15

 

 

VISITER LA PAGE :

 

PASSEURS DE MURAILLES

Des intervenants en prison

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog