Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #livre, #témoignage, #photo, #histoire

"Vous tous qui êtes passés dans ces lieux maudits, racontez et racontez sans cesse ce que vous avez vu. Il faut que chaque ancien détenu soit un centre de propagande..."

 

 

André Marty (1924) : Dans les prisons de la République

 

André Marty était un militant communiste de la première heure. Pour cela, il fut emprisonné et eut à endurer les geôles de 'l'Etat bourgeois'. Il eut la volonté farouche de témoigner et témoigner sans cesse contre toutes les injustices...

 

Extrait :

"... Les détenus tournent sans répit, sans arrêt ; pendant une demi-heure, ils marquent le pas, tête basse, en traînant le dos qui, chaque jour, s'arque et se voûte insensiblement. L'homme, l'être intelligent, s'estompe peu à peu et cède la place à la bête traquée, affolée..."

 

*

*     *

 

En près de 30 ans, peu de choses avaient changé...

 

 

« Nos frères, qui souffrent en prison… »

Le Pèlerin du 27 mai 1951


 

Le récit très précis d'André Marty sur les conditions de détention en France date de 1924 ! Un bail, direz-vous ! Près de trente ans plus tard, dans son éditiondu 27 mai 1951, Le Pèlerin publiait un article intitulé : "Nos frères, qui souffrent en prison…"

Le magazine s’insurgeait contre « la société, cette criminelle » qui ne sait pas comprendre ceux de ses enfants qui passent par la case prison… Il condamnait la relégation et la peine de travaux forcés (supprimées depuis lors par l’ordonnance du 4 juin 1960).

 

Lire la suite : Le Blog de Jacky Tronel (08/03/15)

 

*

*      *

 

Au XXIème Siècle : Rien vraiment n'a changé ! 

 

Bernard George (2006) : Prisons la honte de la République

 

Bernard George (2006) : Prisons la honte de la République
 

Dans ce documentaire Bernard George revient sur les conditions de détention dans les anciennes prisons de Lyon, au début des années 2000... Un demi-siècle après l'article du Pélerin dénonçant à son époque la façon dans la société traitait ses détenus rien n'avait vraiment changé...

 

*

*     *

 

 

Grégoire Korganow (2015) : Prisons, lieux de Misère
 

Jusqu'au 5 avril 2015, La Maison européenne de la photographie, à Paris, présente le travail de Grégoire Korganow consacré aux prisons françaises. Premier photographe autorisé à travailler "en toute liberté" dans les établissements pénitentiaires grâce à son statut de contrôleur des lieux de privation de liberté, il témoigne, sans voyeurisme, de l'extrème dureté des conditions de détention.

 

Lire la suite : Prisons, lieux de Misère

 

En 2012, Grégoire Korganow, illustrait le Rapport d'urgence du Contrôleur Général des Lieux de Privations de Liberté sur l'état de la Prison des Baumettes, à Marseille, jugé indigne et inhumain...

 

 
 
Lire aussi : Ouest-France (20/03/15) : Prisons : « Indignité totale »

*

*     *

 

Loïc Wacquant (1999) : Les prisons de la misère
 L’Europe est aujourd’hui confrontée à une alternative historique entre la pénalisation de la pauvreté et la création d’un État social continental digne de ce nom...


Cet ouvrage retrace les voies par lesquelles ce nouveau « sens commun » punitif, élaboré en Amérique par un réseau de think tanks néo-conservateurs, s’est internationalisé, à l’instar de l’idéologie économique néo-libérale dont il est la traduction en matière de « justice ».

Le basculement de l’État-providence à l’État-pénitence annonce l’avènement d’un nouveau gouvernement de la misère mariant la main invisible du marché du travail déqualifié et dérégulé au poing de fer d’un appareil pénal intrusif et ominiprésent.

Les États-Unis ont clairement opté pour la criminalisation de la misère comme complément de la généralisation de l’insécurité salariale et sociale.

 

*

*     *

 

Lire aussi 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog