Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes

 

Les USA n'ont jamais voulu ratifier la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. En particulier, plusieurs Etats de l'Union maintiennent encore la peine de mort pour les mineurs...

 

Les prisons et centres de détentions pour mineurs sont, dans ce pays, malheureusement, le triste reflet de ce refus : violences et traitements inhumains sont le quotidiens de dizaines de miliers d'enfants incarcérées, souvent pour des délits mineurs...

 

Pour en savoir plus : Les Inrocks (20/11/14) : 

Pourquoi les Etats-Unis n’ont-ils toujours pas ratifié la Convention internationale des droits de l’enfant ?

 

Ci contre : George Stinney, 14 ans, le plus jeune condamné à mort des Etats-Unis - Exécuté sur la chaise électrique en 1944.

 

Lire à son sujet : MetroNews (10/01/13)

 

*

*       *

 

 

Avoir eu 16 ans dans la prison de Rikers Island et puis mourir... 

Un adolescent martyrisé pendant trois ans

et maintenu pendant plus de mille jours à l'isolement se suicide

 

Etat de New York - En 2010, dix jours avant son dix-septième anniversaire, Kalief Browder est arrêté dans le Bronx, un quartier populaire de New York. Il est accusé d'avoir volé un sac à dos, ce qu'il nie avec insistance.

 

Mais il devra attendre trois ans dans une cellule de la prison de Rikers Island en attendant que son affaire, plusieurs fois repoussée, ne soit jugée. Et que les charges retenues contre lui soient abandonnées, en mai 2013.

Le "New Yorker" a mis en ligne une vidéo témoignant des violences subies par Kalief Browder en prison, perpétrées par un gardien et d'autres détenus.... Ames sensibles s'abstenir.

La première séquence se passe en septembre 2012, dans l'unité punitive de Rikers, où Kalief est alors à l'isolement. Un gardien vient le chercher pour prendre une douche, lui passe des menottes avant de le faire sortir de sa cellule, puis le plaque soudainement au sol.


Le jeune homme expliqua au New Yorker que lorsqu'un responsable est arrivé, le gardien a affirmé qu'il avait essayé de courir. Il fut puni par des jours d'isolement supplémentaires.

 

 

La deuxième séquence de la vidéo se déroule en octobre 2010. On le voit se faire littéralement passer à tabac par près de dix autres détenus. Il raconte au New Yorker qu'il avait été envoyé dans un quartier de la prison dirigé par un gang...

 

Epilogue

 

A 22 ans, Kalief Browder s'est suicidé

« C'était vraiment un bon garçon. »

 

Le 6 juin 2015, le jeune homme, alors âgé de 22 ans se suicide. Selon son avocate, c' est le résultat de « son incarcération et des centaines de nuit passées à l'isolement, où les souris couraient sur ses draps. Browder a été coincé trop longtemps dans cette minuscule cellule. »

« Manquer de nourriture, ne pas prendre de douches pendant 2 semaines… Voilà des facteurs directs qui ont contribué à sa mort, » explique-t-elle . « Voilà la douleur et la peine auxquelles il devait faire face chaque jour, et je pense que c'était trop pour lui. ». Puis elle rajoute : « C'était vraiment un bon garçon. » 

 

Sources : Le Monde Blogs (24/04/15) Vice News (08/06/15)

 

Lire aussi : 

Le Monde Amériques (10/04/14) : Rikers Island, la prison de la honte

 

 

*

*     *

 

Quatre jours à Guanatanmo

 

En 2002, un jeune canadien de 15 ans du nom d’Omar Khadr est fait prisonnier par des soldats de l’armée américaine après qu’une grenade eut causé la mort de l’un des leurs, en Afghanistan.

Torturé sur place, puis envoyé sans procès à la prison de Guantanamo, Khadr doit attendre jusqu’en 2003 avant de recevoir la visite d’agents du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

Croyant alors que ces représentants sont là pour lui venir en aide, Omar Khadr baisse sa garde.

Quatre jours plus tard, après que l’interrogatoire se fût lentement transformé en exercice de torture, les agents l’abandonnent littéralement à lui-même, le laissant seul en attente d’un procès.

 

 


4 jours à Guantanamo

 

*

*      *

 

Une fiction si proche de la réalité !

 

Vincent Grashaw (2013) : Coldwater

"Nous allons vous redresser"

 

Brad est un adolescent impliqué dans plusieurs petits délits. Ses parents décident de le faire emmener de force dans le camp de redressement pour mineurs très isolé de Coldwater.

Les jeunes détenus sont coupés du monde extérieur, subissent des violences tant physiques que psychologiques et n’ont d’autre choix que de survivre ou de s’échapper.

 

Pour en savoir plus : 

Kriticart (08/07/14)

 

 

Vincent Grashaw (2013) : Coldwater - Bande annonce

 

Lire aussi : Le Chat Noir Emeutier (04/03/15) :

USA - Emeutes dans un centre de rééducation pour mineurs à l’ouest du Nevada

 

*

*      *

 

VISITEZ LA PAGE :

 

LES PRISONS D'AMERIQUE

USA ET CANADA

Commenter cet article

Gaël 15/10/2015 15:02

Même si certains mineurs empruntent parfois le mauvais chemin, il convient à la justice de les corriger et de les réintégrer socialement. Torturer des mineurs peut entraîner de nombreux dégâts à la fois physiques et moraux. Des mesures de protection des détenus mineurs doivent être prises.

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog