Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #Art, #photo, #russie, #mineurs
   

Yana Payusova : Russian Prison Series (2003-2005) - Cliquez pour agrandir

 

*

*     *

 

Yana Payusova a pu pénétrer en 2003 dans la prison Lebedeva près de Saint-Petersbourg, auprès d'adolescents incarcérés : des jeunes qui après plusieurs infractions mineures ou après une transgression grave, s'ils étaient plus de quatorze ans, finissent en prison.

Une prison dans laquelle se trouvaient rassemblés à la fois des adultes et des mineurs...

 

Elle décrit sa première visite : 

"Les gardiens étaient sombres et sans humour, l'environnement était sale et non-entretenu, les bâtiments, barreaux aux fenêtres, étaient délabrés.

"J'avais le sentiment d'une surveillance complète, entre les fils-de-fer barbelés et les hautes clôtures en briques toujours visibles ; une séparation totale entre la ville, au-delà des murs, et ce lieu où régnait le silence. Un silence étrange rompu seulement par les aboiements occasionnels et terribles des chiens de garde.

 

"L'atmosphère était encore plus déprimante une fois à l'intérieur du bâtiment. La structure entière avait une odeur fade, intolérable. On m'a plus tard expliqué que c'était l'odeur des poux qu'on brûlait avec les vêtements des détenus.

"Quand nous sommes montés dans les étages, nous avons croisés des détenus adultes. Leurs visages étaient gris et sans expression. Ils se tenaient-là, les mains derrière le dos.

 

 

"Cependant, ce qui m'a le plus choqué, ce fut quand je rencontrai pour la première fois les adolescents emprisonnés. Ils restaient en cellule, la plupart du temps, à dormir ou à compter le temps. On en a fait sortir quelques-uns, dans le grand couloir, pour nous les présenter.

 

"Je m'attendais à voir des garçons intimidants : des durs, des repris de justice.  Mais j'ai vu une troupe de jeunes garçons à la tête rasée, maigres et pâles. Beaucoup étaient couverts de verrues et de plaies.

 

"Je savais que tous avaient tous de 14 à 21 ans, mais la majorité semblait ne pas avoir plus de douze ans. (Comme je l'ai appris plus tard, c'était là un signe de malnutrition dans leur enfance). 

"Beaucoup étaient tatoués, sur les membres et le torse. Quelques-uns de ces tatouages avaient été magistralement exécutés, mais la plupart des marques avaient été tracées brutalement, par des amateurs, la plupart s'étaient largement infectées.  ​ 

 

 

"Ironie du sort, c'étaient en général des dessins arrogants et agressifs. Une arrogance et une agressivité absentes du visage de ces garçons.

"Beaucoup d'entre eux parlaient le 'fenya blatnaya' (un cryptolanguage utilisé chez les criminels), cela ne semblait pas être leur habitude. Il s'agissait alors pour eux de faire étalage devant nous de leur appartenance à la culture criminelle..."

 

Après avoir fait du bénévolat dans cette prison, Yana Payusova a pu faire entrer un appareil photo à l'intérieur et prendre quelques clichés.

"Photographier à l'intérieur de la prison était interdit, mais les gardes ont fait une exception puisque j'y avais travaillé pendant une année entière. Les garçons étaient tout à fait conscients que je les photographiais. (De fait, je leur ai donné une copie de toutes les photos que j'ai prises). 

"Tant d'entre eux voulaient être photographiés ! Étonnamment, la plupart étaient très détendus et en toute confiance face à l'appareil..."

 

A partir de ces clichés, Yana Payusova a réalisé une oeuvre à la fois picturale et photographique s'inspirant de l'art des icônes orthodoxes...

 

Sources : Prison Photography (30/04/09) ; Yana Payusova : Russian Prison Series (2003-2005)

 

*

*      *

 

VISITER LA PAGE :

 

L'ART CARCERAL VENU D'AILLEURS

*

*     *

 

VISITEZ LA PAGE :

 

PRISONS POUR MINEURS

 

L'Ecole de la violence

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog