Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #évasion, #baumettes

"Prison : Endroit d'où l'on s'évade"  Michel Vaujour

 

Ahmed Otmane surnommé « Mabrouk » (le chanceux) se sera évadé et aura été arrêté à six reprises, avant de réussir une septième et dernière évasion en 1993. Depuis, Interpol et toutes les polices du monde ont perdu sa trace, ou alors, comme on dit à Marseille, 'c'est qu'il est mort'...

 

 

S'évader des Baumettes... et d'ailleurs
 

Sa première évasion date 1984 à Loos-lès-Lille. En 1985, il est repris, jugé puis transféré à Marseille, il s'évade alors qu'on le conduit au Palais de justice. (Il est vrai que cette année-là, on compte sur toute la France 36 évasions concernant 101 détenus ! un record toujours à battre...)

 

Repris en 87, le 3 décembre il scie les barreaux de la cellule des Baumettes où on le tient (?) enfermé et rejoint la cour de la prison, mais les gardiens le rattrapent in extremis. Il remet ça en juillet 1989 où il se fait la belle alors qu'il est au quartier d'isolement, toujours aux Baumettes. (On croirait qu'il n'aime pas cette prison !)

Il noue des draps et prend la poudre d'escampette par la fenêtre. Pas pour longtemps puisqu'il est à nouveau appréhendé quelques jours après alors qu'il prend des cours de planche à voile !

 

En novembre de la même année, il quitte la prison de Mende où il avait été transféré, cette fois-ci par la porte, en menaçant les surveillants avec un pistolet en carton confectionné par son voisin de cellule, voisin avec lequel il s'évade...

 

Ayant fui en Espagne, recherché par toutes les polices d'Europe, il se fait prendre en 1990 par la police espagnole. A nouveau, comme à son habitude,  il s'évade, cette fois-ci en direction de la Hollande. Là, il est de nouveau arrêté. Il est incarcéré près d'Amsterdam.

Qu'à cela ne tienne : Il s'évade par hélicoptère de cette n-ième prison. On est en août 1992. 

 

En mars 1993, Ahmed Otmane, de retour en Espagne,  est appréhendé une ultime fois : nouvelle tentative d'évasion, déjouée au dernier moment. Il s'évade finalement fin mai 1994, cette fois-ci pour de bon, profitant d'un transfert, alors qu'on aurait "oublier" de verrouiller la porte du fourgon qui le transportait. 

 

Il en était alors à sa septième évasion. Depuis lors, il court toujours...

 

Source : Lunik-parrain sur Sky-Rock : Ahmed Otmane, roi de l'évasion

 

PARTAGER SUR FACEBOOK

 

RETROUVEZ CETTE EVASION

ET BIEN D'AUTRES SUR :

LA BELLE ET LE PRISONNIER :

RECITS D'EVASIONS

 

 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog