Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes

 

Sylvain Borsatti avec Pax Leopard.

 

"Prison : endroit d'où l'on s'évade..."

Michel Vaujour 

 

S'envoler... par-delà des murs !

Quel prisonnier n'a jamais rêvé, seulement une fois, de s'évader ? Pour la plupart, ce ne sont là que fantasmes, juste une imagination...

Rêver c'est déjà s'évader.

D'autres ont été plus audacieux où plus fous encore, et ont tenté "la Belle"...

 

Que dit la loi ?

En France, depuis 2004 la loi loi punit toute tentative d'évasion. Depuis la Loi du 9 mars 2004, l'évasion simple (commise sans violence, effraction ou corruption) est réprimée, par l'article 434-27 du code pénal, de trois ans de prison et 45 000 euros d'amende, la peine pouvant être aggravée si l'usage de la violence, d'armes, de produits incendiaires, toxiques, explosifs ou de corruption est avéré...

L'Administration ne plaisante pas avec le Règlement ! Même si la Loi pénitentiaire proclame que l’usage de la force doit être limité à ce qui est strictement nécessaire, dans les faits, le personnel pénitentiaire n'hésite pas à faire usage de ses armes, et d'abattre un détenu qui, par menace ou désespoir, tenterait de fuir...                      

Boris  Vian,  l'évadé, source : Laurent Jacqua  

     

Et puis, en escaladant le mur d'enceinte, on peut toujours faire une mauvaise chute. Dura Lex, sed Lex...

 

FranceTV Info Nord Pas-de-Calais (15/04/13) : histoires de cavales médiatiques

 

IMPRIMER LES PAGES      REAGISSEZ-TEMOIGNEZ    

 

PARTAGER SUR FACEBOOK

 

 

SOMMAIRE

 

Projet en prison = Evasion...

Christophe Khider : "Je vais partir, c'est évident !"

Yvan Colonna : 'évadé' de son Ile

 

André Levet : "3 fois évadé, 3 fois repris..."​

 

Figures d'évadés

Albert Spaggiari : sans arme ni haine ni violence

François Besse et Jacques Mesrine

Antonio Ferrara :  Le beau gosse

Ahmed Otmane : s'évader sept fois

Redouane Faïd : L'instrumentalisation d'une évasion

(Illustration : Fraternité à perpète )   

    

Les Evadés de la Fille de l'air

 

Serge Coutel : L'envolée

Michel Vaujour et la Fille de l'air

Pascal Payet, le roi de l'Hélico

Vols au-dessus des Baumettes...

 

 

 

 

Il n'y a pas d'évasions, 

il n'y a que le récit qu'on en fait...

 

Edmond Dantès : Alors, il croyait qu’il allait mourir...

José Dulout : Devant la Prison des Baumettes

Roger Knobelspiess (2011) : Le Huitième Evadé

Alain H., Super Maton (C'était en 1999) : Une évasion en Avignon

Albertine Sarrazin (1965) : "L'astragale"  et "La cavale"

 

 

La Guerre et le Prisonnier :

S'évader pour sauver sa peau...

 

Baumettes 1942 : L'évasion d'Anna

Philippe Lacarrière (2005) : A travers les barreaux

Philippe Lejeune: Récit d'évasion de Prisonniers de Guerre

Alexander Langsdorff : Nuit d'évasion (1916 - 1919)

 

 

 

Echapper à la violence carcérale : la solution finale...

 

Baumettes : Le faux-suicidé s'est évadé

Jean-Pierre Treiber : Une évasion par pendaison

Taleb Hadjadj, 25 ans : l'évasion par suicide d'un rebelle

 

 

 

 

 

 

S'évader encore...

 

Drôles d'évasions De Vraies Fausses évasions pour de vrai...

S'évader : Comme au Cinéma !

BibliographiePour s'évader plus loin...

 

 

 

**************************************************************************************************************

 

Lien vers : http://img.over-blog-kiwi.com/0/42/12/72/201304/ob_8e10fb1cae6ca19849ad27cf1a7c8b6a_invitation-au-voyage.jpg

Bruno des Baumettes : L'invitation au voyage

 

Projet en prison = Evasion...

 

S'évader se décline en trois moment : avant, pendant et après...

La séquence préparatoire, l'avant, le projet d'évasion, sa mise en oeuvre, est souvent la plus passionnante : comment va-t-il, comment va-t-elle s'y prendre ? par quel subterfuge parviendra-t-il, parviendra-t-elle, à s'échapper du piège qui le/la tient enfermé(e) ? Saura-t-il, saura-t-elle déjouer la vigilance des matons ?

 

Toute une palanquée de questions, d'hésitations, de gestes à peine esquissés qui tient le lecteur, le spectateur en haleine...

 

 

*

*      *

 

Les barreaux de prison ne se liment pas si facilement

Les portes et les barreaux de prison sont fabriqués de telle sorte qu'on ne puisse pas les limer. En effet, les barreaux sont faits à base d'acier allié à du manganèse, ce qui lui donne la particularité de se durcir lorsqu'on le lime. De quoi prévenir les tentatives d'évasion...

 

 

Photo : Sylvain Borsatti

 

*

*      *

 

Lien vers : http://brunodesbaumettes.overblog.com/la-belle-et-le-prisonnier-1-christophe-khiderChristophe Khider :

"Je vais partir, c'est évident !"

Au juge qui l'interroge il déclare : "Je dois vous dire qu'une partie de mon temps est occupée à la recherche d'une solution pour m'évader..."

 

 

LIRE LA SUITE : La Belle et le Prisonnier (1) Christophe Khider

*

*      *

 

Lien vers : http://brunodesbaumettes.overblog.com/la-belle-et-le-prisonnier-2-yvan-colonnaYvan Colonna : 'évadé' de son Ile

A l'instar d'un autre Corse célèbre, Yvan Colonna a-t-il conçu le machiavélique dessein d'échapper à la prison qui le condamne ? 

C'est la question à laquelle l'Administration pénitentiaire (A.P.) fut pressée de répondre...

 

 

LIRE LA SUITE : LA BELLE ET LE PRISONNIER (2) YVAN COLONNA

 

*

*     *

 

The Koestler Trust - Plan of Escape - HM Prison Bullingdon

 

L'impossible liberté

 

Le monde reste une prison pour le fugitif, toujours inquiet, toujours absent, toujours étranger à celles et ceux qu'il a connu, qu'il a quitté. Faut-il pour cela s'étonner que les "plus belles histoires" d'évasions finissent mal, en général ? Ou alors la Liberté est à chercher ailleurs....

 

Lire : Express (29/05/13) : Redoine Faïd, Antonio Ferrara, Mesrine... les cavales finissent mal en général

 

André Levet : "3 fois évadé, 3 fois repris..."

"... Je me trouvais à Rennes pour attaquer une banque. Là, l’affaire a mal tourné, mon copain a été tué et j’ai été arrêté. Je me suis évadé...

"Revenu en France, je suis arrêté de nouveau, pour m’évader encore. Trois fois évadé, trois fois repris....

 

LIRE LA SUITE  : LA BELLE ET LE PRISONNIER (4) ANDRE LEVET

*

*     *

 

© Montage France 3 Antonio Ferrara, Jean-Pierre Treiber, Christophe Khider, Jacques Mesrine, Alberto Spaggiari et Michel Vaujour (de gauche à droite et de haut en bas).

 

Figures d'évadés

 

Il n'est pas question ici de retracer toutes évasions de toutes les prisons françaises, toutes les cellules des Baumettes peut-être ne suffiraient pas à les héberger (pour un week-end, peut-être)...

 

 

Lien vers : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18811754&cfilm=120170.htmlAlbert Spaggiari : sans arme ni haine ni violence

L'auteur du «casse du siècle» s'enfuit au nez et à la barbe de tous. 

 

Le 10 mars 1977, Albert Spaggiari réussit une évasion spectaculaire en sautant par la fenêtre du bureau du juge d'instruction qui l'interrogeait. Un complice l'attend huit mètres plus bas, sur une moto.

(Jean-Paul Bouve (2008) : Sans arme ni haine ni violence)

(Cliquez sur l'image)     

 

LIRE LA SUITE DANS  : La Belle et le Prisonnier (5) Albert Spaggiari

*

*      *

 

 

François Besse et Jacques Mesrine :

    L'histoire du bon et du méchant ?

 

Jacques Mesrine et François Besse se rencontrent pour la première fois en 1977, derrière les barreaux du QHS de Fresnes. Le grand s'approche du petit et lui dit : «Mesrine, c'est moi...»

L'administration pénitentiaire accepte de transférer le duo à la Prison de la Santé. Six mois plus tard, le 8 mai 1978, ensemble, ils se font la belle...

 

LIRE LA SUITE :

 La Belle et le Prisonnier (6) 

François Besse et Jacques Mesrine

 

 

*

*      *

 

Antonio Ferrara :  Le beau gosse qui fait sauter la prison

 

12 mars 2003, Paris. Il fait encore nuit, la ville dort...

Vers 4 heures du matin, retentit une énorme explosion. Un commando lourdement armé vient d'attaquer la Maison d’arrêt de Fresnes comme on attaque une banque : à l’explosif et à l'arme lourde. Le butin convoité : Antonio Ferrara...

 

LIRE LA SUITE :

 La Belle et le Prisonnier (7) Antonio Ferrara         

 

 

*

*       *

 

Ahmed Otmane : s'évader sept fois

 

Ahmed Otmane surnommé « Mabrouk » (le chanceux) s'évadera et sera arrêté à six reprises, avant de réussir une septième et dernière évasion en 1993, en Espagne. Depuis, Interpol et toutes les polices du monde ont perdu sa trace, ou alors, comme on dit à Marseille, 'c'est qu'il est mort'...

 

LIRE LA SUITE : 

La Belle et le Prisonnier (11) Ahmed Otmane

 

*

*       *

 

Redouane Faïd : L'instrumentalisation d'une évasion

 

Rédouane Faïd est incontestablement la 'star de l'évasion 2013' (pour le premier semestre, en tout cas).

La presse s'est emparée de ce 'fait divers' et en a fait ses choux gras. Le monde politque (de droite comme de gauche) lui emboîte le pas...

 

LIRE LA SUITE : La Belle et le Prisonnier (12) Redouane Faïd

 

*

*    *

 

 

LIRE AUSSI : T'AS VU MA PHOTO ? EVADEZ-VOUS

*

*      *

 

Franck Sénateur (2015) : Incroyables évasions

 

Les Evadés de la Fille de l'air

S'évader c'est s'envoler un peu, et parfois plus que ça...

 

Des évasions célèbres ont eu lieu par les airs. En règle générale, c'est alors l'hélicoptère qui sert à la manoeuvre... c'est vrai qu'une cour de prison, ça fait court comme piste d'aterrissage pour un avion ! Le site Hélico-fascination en recensait 15 en 2008. Je ne sais depuis lors combien il y en a eu...

 

Serge Coutel : L'envolée

 

En 1981, Serge Coutel, Gérard Dupré et Daniel Beaumont réussissent la première et double évasion en hélicoptère depuis une prison française : Fleury-Mérogis...

 

Michel Vaujour et la Fille de l'air

"Prison : Endroit d'où l'on s'évade

 

En 1986, Michel Vaujour s’évade de la Prison de la Santé grâce à un hélicoptère piloté par son épouse, Nadine.

 

LIRE LA SUITE : La Belle et le Prisonnier (8)

                        Serge Coutel et Michel Vaujour

 

*

*     *

 

Pascal Payet, le roi de l'Hélico

A la une, à la deux... à la trois. 

 

Par trois fois Pascal Payet a utilisé l'hélicoptère pour organiser son évasion (par deux fois) et celle de 'potes' aussi...

 

LIRE LA SUITE : 

La Belle et le Prisonnier (9) Pascal Payet          

 

*

*    *

 

Vols au-dessus des Baumettes...

Aux Baumettes aussi ils ont "essayé" la Belle en hélico...

 

 La première fois c'était en 1992,  puis en 1999. Là, le résultat fut tragique : un mort et trois blessés.

 

LIRE LA SUITE : 

La Belle et le Prisonnier (10)

Vols au-dessus des Baumettes

 

 

***************************************************************************************************************

 

*    

 

Il n'y a pas d'évasions, il n'y a que le récit qu'on en fait. 

 

Peu importe de savoir si l'évadé a jamais existé, et si sa prison était réelle ou non : c'est par une histoire, un film, un récit que nous pouvons comprendre le long chemin qui mène de l'ombre à la lumière. Presque "on aurait pu entendre batre son coeur"...

 

Edmond Dantès : Alors, il croyait qu’il allait mourir...

 

Lien vers : http://brunodesbaumettes.overblog.com/la-belle-et-le-prisonnier-3-edmond-dant%C3%A8s

"Les heures s’écoulèrent sans amener aucun mouvement dans le château, et Dantès comprit que le moment était venu ; il rappela tout son courage, retenant son haleine ; heureux s’il eût pu retenir en même temps et comme elle les pulsations précipitées de ses artères....
 

(Alexandre Dumas, Le comte de Monte-Cristo)

 

LIRE LA SUITE : La Belle et le Prisonnier (3) : Edmond Dantès

*

*    *

 

José Dulout devant la Prison des Baumettes

 

José Dulout, quatre fois évadés, devant la Prison des Baumettes à Marseille 

 

*

*       *

 

Une évasion en Avignon par Alain H., Super Maton

 

Il est rare que les Personnels pénitentiaires commentent un évasion. C'est vrai qu'une évasion, pour un maton c'est un peu comme un berger qui perd un de ses moutons, comme un Monsieur Seguin sans sa chèvre. Le récit d'Alain H. est alors d'autant plus précieux...

 

Chapitre 1 : 

La Tuile ! Elisa s'est fait la Belle

"C'était en 1999, en été, à la Prison d'Avignon. J’étais alors premier surveillant à l’infrastructure, le service qui s’occupe du travail des détenus..."

 

 

LIRE LA SUITE : Une évasion en Avignon : Elisa s'est fait la Belle

 

*

*      *

 

 

Albertine Sarrazin (1965) : "L'astragale"  et "La cavale"

 

Albertine Sarrazin (1965) : L'astragale

" Le ciel s'était éloigné d'au moins dix mètres." 

 

Ainsi débute ce livre culte, récit de la cavale d'une jeune fille de dix-neuf ans évadée de la prison où un vol l'a conduite et qui, dans sa fuite, s'est brisé un os du pied nommé astragale.

La route d'Anne croise celle de Julien, qui deviendra l'amour de sa vie. Il parle comme elle le langage des prisons et va l'aider à échapper aux autorités qui la traquent. De planque en planque, de rencontre en rencontre, la mineure en cavale lutte au prix de toutes les audaces pour sa fragile liberté.

Quoiqu'il en coûte, chaque rayon de soleil est à prendre. Anne, c'est Albertine Sarrazin (1937-1967), qui, avec ce livre, paru en même temps que La Cavale en 1965, a fait découvrir à des milliers de lecteurs son style mêlant verdeur de l'argot, trouvailles poétiques et humour.

 

Le destin scandaleux d'Albertine est devenu cette oeuvre romanesque dont la vitalité littéraire défie le temps...

 

Deux adaptations cinématographiques onté été faites de ce roman (voir ci-dessous)

 

Albertine Sarrazin (1965) : La cavale

 

Des grilles, des portes, des couloirs et au bout un dortoir glacial, des lits durs, une file de lavabos de zinc où les derniers robinets dispensent une eau refroidie : ce pourrait être un de ces internats comme il y en a pas mal en France mais, là, un appel au parloir ne signifie pas une promenade au soleil, une conversation avec des amis.

A part les proches parents, seule la visite de l'avocat est admise et les sorties s'effectuent en panier à salade car il s'agit d'une prison. Monde nouveau, effrayant ? Pas pour Anick Damien. Elle l'a déjà exploré et fui - une fuite racontée avec brio dans L'Astragale.

En effet, Anick la narratrice est l'auteur en personne et cet épisode se situe à une période déterminante de sa vie où elle va épouser Julien Sarrazin qui l'avait recueillie après sa première évasion. Une seule idée hante la prisonnière : préparer sa « cavale »...

 

En 1971, Michel Mitrani réalisa une adaptation cinématographique de l'ouvrage (voir ci-dessous)

 

***************************************************************************************************************

 

La Guerre et le Prisonnier : S'évader pour sauver sa peau...

 

Voici ici réunis quelques récits d'évasions pendant les périodes de guerre, deuxième et première Guerres mondiales...

*

*     *

 

Baumettes 1942 : L'évasion d'Anna

 

En 1942, sous l'Occupation, une résistante autrichienne Mélanie Berger-Volle (son nom de clandestinité était Anna) est arrêtée par la police de Vichy.

Elle est lourdement condamnée pour « activité communiste et anarchiste ». Elle est incarcérée dans la prison des Baumettes en compagnie deux autres femmes.

Son camarade Georg Scheuer s'occupe alors de la faire évader...                            

        (Illustration : Laurent Jacqua)               

 

LIRE LA SUITE : La Belle et le Prisonnier (13)

L'évasion d'Anna des Baumettes

*

*     *

 

Philippe Lacarrière (2005) : A travers les barreaux

 Récits d'évasion de Résistants

 

Philippe Lacarrière, interné lui-même pour faits de Résistance**, évoque dans cet ouvrage les destins divers de celles et ceux qui ont tenté de s'évader des griffes de la Gestapo ou de la police de Vichy.

À travers une vingtaine de récits, l'auteur met en scène les conditions variées des prisonniers pendant la guerre et les actions audacieuses qu'ils ont menées pour s'évader. Femmes, communistes, gaullistes, étudiants, fils de famille, officiers... quelles que soient leurs opinions politiques et leur situation, ces résistants vont mettre tout en couvre pour réaliser la " belle ".

 

C'est en hommage à tous les prisonniers pour faits de Résistance que Philippe Lacarrière a écrit cet ouvrage.

 

Pour en savoir plus : 

fondation de la resistance : À travers les barreaux. Récits d’évasion de Résistants

*

*     *

 

Philippe Lejeune (?) Récit d'évasion de Prisonniers de Guerre

 

 

"Pourquoi a-t-on plus envie de raconter sa captivité quand on a tenté ou réussi d’y échapper ? Cela semble évident. Parce qu’on échappe au sort collectif et qu’on retrouve une destinée individuelle.

"Parce qu’on échappe à la passivité et qu’on retrouve l’activité (pas forcément la liberté, si l’on a échoué, mais dans les deux cason a agi). Parce qu’on devient le héros d’une aventure personnelle au milieu de la folie collective.

"Mais aussi parce qu’on devient un exemple d’héroïsme militaire sans attenter à la vie de personne. C’est une circonstance paradoxale où l’instinct de conservation se trouve devenu un devoir patriotique (alors que presque toujours, en temps de guerre, l’instinct de conservation et ce devoir se trouvent opposés...).

 

"Et c’est une circonstance où la transgression est un mérite (puisque les prisonniers de guerre ont le devoir de chercher à s’évader – il est vrai que c’est pour pouvoir plus tard offrir de nouveau à la patrie le sacrifice de leur vie…)..."

 

Lire l'intégralité de l'articlePhilippe Lejeune () Récit d'évasion

*

*     *

 

Alexander Langsdorff (publié en 2014) :

Nuit d'évasion (1916 - 1919)

 

Soldat allemand de 17 ans engagé sur le front occidental, Alexander Langsdorff est fait prisonnier en 1916.

Ce sont alors trois années de captivité en France qui commencent pour le jeune homme, période durant laquelle il n’aura de cesse de tenter de s’évader. Il multipliera les tentatives mais sera toujours repris. Condamné, il échappera de peu à la peine de mort pour avoir voulu se faire la belle…

Le dernier essai sera le bon : en 1919, il réussira à fausser compagnie à ses geôliers et après un périple de plusieurs semaines, il rejoindra enfin l’Allemagne.

 

Témoignage inédit, Nuit d’évasion fait découvrir la Première Guerre mondiale sous un angle nouveau, à travers les yeux d’un jeune prisonnier  allemand en France.

 

Pour en savoir plus : Commentaires et présentation d'Adam Craponne : 

Alexander Langsdorff :  Nuit d'évasion

 

*

*    *

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

Echapper à la violence carcérale :

La solution finale

 

"Un détenu dit s'être évadé de la prison pour sauver sa vie : ce trentenaire, père de deux enfants, condamné pour récidive de conduite en état d'ivresse, dit avoir été menacé et brutalisé par des co-détenus..." (Source : Sud-Ouest du 12/12/12)

 

Le Figaro - Flash actu (01/09/10)

 

Un détenu de la prison des Baumettes a réussi à fausser compagnie, hier après-midi, à des policiers dans l'enceinte de l'hôpital marseillais de La Timone, a-t-on appris aujourd'hui de source proche de l'enquête. L'homme, déjà condamné pour vol à main armée, trafic de stupéfiants et violences, avait manifestement préparé sa fuite en simulant une tentative de suicide par pendaison le 28 août dernier aux Baumettes, a précisé la même source... (Marseille: évasion d'un détenu hospitalisé)

(Illustration : Laurent Jacqua)    

*

*      *

           

 

Le suicide pour s'évader en-fin

Il reste enfin la solution ultime : celle de l'évasion définitive, irrémédiable : le suicide.

Vrais ou faux suicides ? vraies ou fausses évasions ? qu'importe, en somme : l'important c'est de trouver l'issue de secours, celle par où on ne nous rattrapera pas...

 

 

 

M6 : Treiber - Fin de parcours

 

Lire aussi : Gwénola Ricordeau (2010) :

Leur évasion comme plaidoyer pour un débat sur le système carcéral

 

*

*       *

 

TALEB HADJADJ 25 ANS, L'évasion par suicide d'un rebelle

"Si je me suicide, c'est par désespérance envers moi. Comprenez : je suis mort désespéré, mais pas dépressif.

(Libération n° 1881 du 27/02/1980)

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET : La Belle et le Prisonnier (14) : Taleb Hadjadj

 

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

***************************************************************************************************

 

 

Une vraie Fausse Tentative d’Evasion à la Prison de Domenjod à la Réunion

 

 

Iles de la Réunion - Aux alentours de 8h45, mardi 16 Septembre 2014, l’alarme de la prison de Domenjod a retenti pendant une quinzaine de minutes. Des renforts de police sont arrivés en vitesse aux abords de cet établissement pénitentiaire. A l’origine de cet important déploiement des forces de l’ordre : un exercice de sécurité.

 

Lire la suite : Linfo.re (16/09/14)

 

*

*       *

 

Terrytoons (1938) : Here's to the Good Old Jail

 

Drôles d'évasions

 

Allez ! terminons sur un sourire. Des évasions étranges venus d'ailleurs, ça existe...

 

2001 : Un simple fax avait suffit :

 

Corse :  Pierre-Marie Santucci, Francis Mariani et Maurice Coste s'évadent de la prison de Borgo par fax !!! avec un faux ordre de libération.

Lire : Bienvenue à la prison de Borgo !

 

En 2015... Le Fax, c'est dépassé : 

 

Grande-Bretagne : Neil Moore sort de prison en imitant un e-mail de l'administration...

Il est le premier détenu à s'évader de la prison de Wandsworth, dans le sud de Londres, depuis 1965...

 

Lire l'article : msn actualités (31/03/15)

 

*

*     *

 

A bicyclette...

 

Saint-Martin-en-Ré : En 2005, Un homme de 35 ans incarcéré au centre pénitentiaire s'est évadé lors d'une sortie à vélo à La Rochelle...

Source : Sud-Ouest (21/06/13)

 

Prison de Meaux : Dix ans plus tard, deux détenus s'évadent de la prison à vélo en profitant d'une permission à l'extérieur pour pratiquer des activités sportives, encadrés par des surveillants...

Aux dernières nouvelles, ils roulent toujours !

 

Source : Le Parisien (24/06/13)

 

 

*

*     *

 

Cavale au carnaval


A la prison de Fort-de-France, en Martinique, sept détenus ont inauguré une stratégie très originale : le 26 février 1990, après s'être échappés de la maison d'arrêt, ils se sont mêlés à la foule du carnaval qui se tenait ce jour-là pour couvrir leur cavale.

 

Source : RMC (09/09/09) :

Les dix plus belles évasions

 

 

*

*     *

 

 

Un détenu de Fleury s'évade lors d'une visite de la nouvelle ministre de la Justice

 

C’est une évasion qui tombait plutôt mal pour la nouvelle garde des Sceaux. Le 18 mai 2012, pour sa première sortie en tant que ministre de la Justice, Christiane Taubira avait choisi d’assister à une compétition de basket entre des détenus et des surveillants.

Mais l'un des détenus participant à l’événement a profité de l'occasion pour se faire la belle

 

Lire l'article Complet : Radio France International (21/05/12)

 

*

*    *

 

Sequedin (59) - L'évadé prend des "vacances"


Le détenu qui s'est échappé de la prison a confié à son frère qu'il se considérait en vacances et qu'il comptait retourner à la maison d'arrêt... à la rentrée !

Lire la suite : Le Point (18/07/13)

 

 C'était en juillet, cet homme avait sûrement besoin de soleil !

 

Parti en "vacances", l'évadé de Sequedin a été interpellé

L'homme revenait du Maroc, où il a passé une grande partie de l'été.

Lire la suite : Le Nouvel Obs (02/10/13)

 

C'est bien normal, octobre, c'est l'automne, les vacances se terminent !

 

*

*    *

 

Berth : C'est facile de se moquer

 

Belgique : Journée portes ouvertes à la prison : 17 détenus évadés

 

Charleroi : L’initiative était pourtant louable. 17 détenus se sont évadés ce matin de la prison de Charleroi, ville belge de la province de Hainaut, profitant d’une journée « portes ouvertes » organisée par l’établissement pénitentiaire pour les collégiens et lycéens de l’agglomération.

 

L’enquête préliminaire a révélé que les fugitifs se seraient déguisés en lycéens afin de se mêler discrètement aux groupes de visiteurs. Sortis de la prison sans être inquiétés, certains d’entre-eux auraient poussé la supercherie jusqu’à utiliser les cars scolaires pour rejoindre plus facilement le centre-ville... Lire la suite : Le courrier des échos (27/06/14)

 

*

*      *

 

Brésil : 13 détenus filment leur évasion et la postent sur les réseaux sociaux

 

Treize détenus se sont évadés de la prison de l'Etat de Goias, à 450 km de Brasilia, au Brésil. Ils ont filmé leur évasion et ont publié la vidéo sur les réseaux sociaux vendredi. 

Durant environ 4 jours, ils ont creusé un tunnel à partir des toilettes de leur cellule jusqu'au potager de la prison. Après, ils ont juste eu besoin de sauter un mur, avant de prendre la fuite.

 

Lire la suite : La dépêche (19/08/14)

 

TF1 (17/08/14) : Brésil : des prisonniers s’échappent d’une prison et filment leur évasion

 

Bon, apparemment ce n'est pas la première au Brésil !

 

Lire aussi : UOL notícias (07/07/14)  : Presos registram em vídeo fuga de 47 internos em presídio de Sergipe (en portuguais)

 

*

*      *

 

 

Brésil : Trois femmes déguisées en dominatrices

séduisent les gardiens et font évader 28 détenus

 

Promesse d’une « orgie »

 

 

Dans les films, ça marche presque à chaque fois. Trois femmes ont séduit les gardiens d’une prison située près de Cuiaba, dans le centre du Brésil, avant de les attacher et de faire évader 28 détenus, a-t-on appris samedi.

Les trois femmes, dont l’une serait la petite amie d’un détenu, se sont présentées en pleine nuit devant la prison dans des costumes de dominatrices, qui ont été abandonnés sur place. Elles n’ont eu aucune difficulté à se faire ouvrir la porte après avoir proposé aux gardiens de «bavarder et boire un coup».

Les gardiens, alléchés par la promesse d’une «orgie», ne se sont pas aperçus que le whisky qu’on leur servait était drogué. Ils ont été retrouvés par la police le lendemain, nus et menottés, dans la salle de repos du personnel. Les trois femmes n’ont plus eu ensuite qu’à ouvrir la porte des cellules, permettant à 28 détenus de se faire la belle, avec des armes et des munitions volées dans la prison.

Des photos des gardiens nus et endormis ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux. Ils ont été arrêtés et accusés de complicité d’évasion.

 

Source : 20 minutes (08/02/15)

 

*

*       *

 

Voir aussi : MIEUX VAUT EN RIRE QU'EN PLEURER

 

Genepi n°24 (2010) : Les Casse murailles - Evasion

Dessin de Laurent Jacqua : "Surprise"

*******************************************************************************************************

 

Robert Urich (1986) : L'impossible évasion (The Defiant Ones)

 

 

S'EVADER !!! COMME AU CINEMA

 

Le cinéma, c'est fait pour s'évader. Alors quand le 5ième art parle de prison, forcément, il rêve d'évasion...

 

Brigitte Sy (2015) : L'Astragale
Mikael Hafstrom (2013) : Evasion

Rupert Wyatt (2010) : Ultime évasion (The Escapist)

Joel Coen & Ethan Coen (2000) : O'Brother

Kevin Hooks (1996) : L'Impossible évasion (Fled)

Neil Jordan (1989) : Nous ne sommes pas des anges

Paul Wendkos (1987) : Haute Sécurité

Don Siegel (1979) : L'évadé d'Alcatraz

Eddie Romero (1973) : Black Mama, White Mama

Michel Mitrani (1971) : La cavale

Guy Casaril (1969) : L'astragale

Jacques Becker (1960) : Le trou

Stanley Kramer (1958) : La Chaîne (The Defiant Ones)

Michael Curtiz (1955) : La cuisine des anges

Mervyn LeRoy (1932) : Je suis un évadé (I Am a Fugitive From a Chain Gang)

Charlie Chaplin (1917) : Charlot s'évade (The Adventurer)

 

*

*      *

 

 

Terrytoons (1934) : Jail Birds

 

Quelques Toons...

 

Paul Terry (1948) Heckle & Jeckle : Out Again, In Again

Benjamin Dupouy (2008) : Sur le Fil

Dheer Chaudhary : Man Breaks Out of Jail

 

*
 
*       *
 
 
Brigitte Sy (2015) : L'Astragale
 
Superbe adaptation du roman d'Albertine Sarrazin​
 
 
 
Brigitte Sy (2014) : L'Astragale - Bande annonce

 

L'histoire :

 

Une nuit d’avril 1957. Albertine, 19 ans, saute du mur de la prison où elle purge une peine pour hold-up. Dans sa chute, elle se brise l’os du pied : l’astragale. Elle est secourue par Julien, repris de justice, qui l’emmène et la cache chez une amie à Paris.

Pendant qu’il mène sa vie de malfrat en province, elle réapprend à marcher dans la capitale. Julien est arrêté et emprisonné.

Seule et recherchée par la police, elle se prostitue pour survivre et, de planque en planque, de rencontre en rencontre, lutte au prix de toutes les audaces pour sa fragile liberté et pour supporter la douloureuse absence de Julien…

 

Lire l'article complet :  Brigitte Sy (2015) : L'Astragale

 

*

*     *

 

Guy Casaril (1969) : L'astragale

 

En 1969, Guy Casaril avait réalisé une première adaptation de l'ouvrage d'Albertine Sarrazin,  avec Marléne Jobert dans le rôle principal.

 

Guy Casaril (1969) : L'astragale - Extrait

 

*

*     *

 

Mikael Hafstrom (2013) : Evasion

Un ingénieur spécialisé dans la conception de prisons ultrasécurisées teste lui-même l’efficacité de ses bâtiments en se faisant enfermer puis en tentant de s'évader.

Prisonnier, piégé dans ce complexe ultra-moderne, il est harcelé par un directeur impitoyable et son gardien corrompu... (Note perso : tiens, ça existe ?)

Rambo et Schwarzy s'en sortiront-ils ? Il y a à parier que oui..

 

 


Mikael Hafstrom (2013) : Evasion (BA)

 
 
*
*    *
 
 
Rupert Wyatt (2010) : Ultime évasion
(The Escapist)
 

 
Parce que sa fille est mourante et qu'il veut se réconcilier avec elle avant qu'il ne soit trop tard, un vieux détenu échafaude, depuis sa prison, un plan ultime pour s'évader...
 
Mais une bande de taulards très spéciaux se greffe sur ses plans, pour le meilleur et pour le pire !
 
Sur une chanson originale signée Coldplay, "The Escapist" est un suspense qui reprend les codes du film carcéral pour en jouer au mieux.
 
 
 
 

The Escarpist : Bande annonce

 

*

*     *

 

Joel Coen & Ethan Coen (2000) : O'Brother

Dans le Mississippi profond, pendant la Grande Depression. Trois prisonniers enchainés s'évadent du bagne. Ils tentent l'aventure de leur vie pour retrouver leur liberté.

N'ayant rien à perdre et unis par leurs chaînes, ils entreprennent un voyage semé d'embuches et riche en personnages hauts en couleur.

Avec George Clooney, en personne, dans le rôle d'un des bagnards...

 

 

 

Joel Coen & Ethan Coen (2000) : O'Brother (Extrait VO)

*

*      *

 

 

Paul Wendkos (1987) : Haute Sécurité

 

En 1946 Alcatraz, six condamnés tente l'impossible pour s'échapper du célèbre rocher pénitentiaire de la baie de San Francisco... Un film basée à partir de la tentative d'évasion la plus célèbre des Etats-Unis...

 

Paul Wendkos (1987) : Haute Sécurité

*

*     *

 

Neil Jordan (1989) Nous ne sommes pas des anges

 

 

En 1935, dans un pénitencier américain situé près de la frontière canadienne, deux petits malfrats, attendent leur libération. Mais ils se trouvent entraînés 'par devers eux', dans l'évasion sanglante d'un condamné promis à la chaise électrique. 

Nos deux comparses, lâchés dans la nature, n'auront alors qu'un objectif : rejoindre le Canada tout proche...

Mais le sort, - ou la providence divine -, les obligera à bien des détours - y compris celui de jouer le rôle de deux éminents théologiens dans un village en effervescence...

Une comédie de très bonne facture avec  Robert De Niro et Sean Penn dans les rôles principaux. A voir !

 

 

Neil Jordan (1989) Nous ne sommes pas des anges - Bande Annonce (VO)
 

*

*      *

 

Don Siegel (1979) : L'évadé d'Alcatraz
 
Frank Morris (alias Clint Eastwood) s'est évadé de plusieurs prisons.
En 1960, il est écroué et transféré au célèbre pénitencier d'Alcatraz construit sur un piton rocheux face à la côte. Il réussira, une nouvelle fois avec deux complices, à s'évader de la prison la plus surveillée des Etats-Unis...
Ce film est inspiré d'une véritable évasion survenue en 1962. Pour le prix, je vous en offre le reportage...
 
 
 
 

    Bande annonce (VO) : Evadé d'Alcatraz                   La véritable histoire de l'évasion d'Alcatraz

*

*       *

 

 

 

Michel Mitrani (1971) : La cavale

 

Deux jeunes récidivistes, Annick et son amant Julien sont arretés pour le cambriolage d'une bijouterie et incarcérés en attendant d'etre jugés.

En prison, Annick, révoltée par la vie qu'on lui impose, écrit sa colère, décrivant en détail toutes les humiliations, les haines, les trafics. Mais elle n'a pas perdu l'espoir de s'évader, et ce n'est pas une tentative échouée qui ferait abandonner au couple l'idée de "cavale"...

 

Le film est l'adaptation du roman d'Albertine Sarrazin : La cavale - Téléchargeable ICI

 

 

*

*      *

 

 

Jacques Becker 1960 - Le Trou

Jacques Becker (1960) : Le trou

 

Huis clos à l'intérieur de la Prison de la Santé, à Paris, en 1947. Enfermés dans une cellule cinq hommes préparent une évasion. 

Toutes les nuits, ils creusent un trou dans la cellule. Au bout de plusieurs semaines, ils arrivent au bout. L'évasion est pour demain…

Le film est tiré du roman de José Giovanni, inspiré de son expérience avec Jean Keraudy, incarcéré jusqu'en 1947. 

Ce dernier y joue son propre rôle et raconte cette expérience inédite.

 

 

 

Pour en savoir plus : Le Blog de Phillipe Poisson (29/01/15) : Le Trou - 1960

*

*      *

 

Une évasion à deux et ses remakes...

 

Stanley Kramer (1958) : La Chaîne (The Defiant Ones)

 

Deux prisonniers, un noir de peau et un blanc, se vouent une 

haine mutuelle.

Pourtant, lorsque que le véhicule qui les transporte est impliqué dans un accident, les deux hommes en profitent pour prendre la fuite, enchaînés l'un à l'autre et sans moyen de se défaire de leur entrave. 

Ils vont devoir s'entraider pour échapper aux forces de police lancées à leur poursuite...

 

 

 

Stanley Kramer (1958) : La Chaîne (The Defiant Ones) - Extraits

 
*
 
*     *
 
Ce film a fait depuis l'objet de nombreux "remakes"
 
 

 

 

 

Eddie Romero (1973) Black Mama, White Mama

 

Eddie Romero (1973) : 

Black Mama, White Mama

Une version féminine de la "Chaîne"...

 

En 1986, David Lowell Rich réalise un téléfilm : "L'Impossible évasion (Fled) "

 

Dix ans après, en 1996, Kevin Hooks réalise "Liens d'acier" (Fled)...

 

 

Kevin Hooks (1996) : L'Impossible évasion (Fled) - Bande annonce

cliquez sur l'image

 

A quand la prochaine évasion à deux ?

 

*

*       *

 

 

Mervyn LeRoy (1932) : Je suis un évadé (I Am a Fugitive From a Chain Gang)

 

Un ancien soldat se retrouve, après quelques années, au bagne suite à un hold-up. Après s'être évadé, il change d'identité. Tout semble aller pour le mieux, jusqu'à ce que...

 

Mervyn LeRoy (1932) Je suis un évadé - Bande annonce VO

*

*      *

 

Charlie Chaplin (1917) : Charlot s'évade (The Adventurer)

 

Charlot, bagnard, est poursuivi par plusieurs policiers sur une petite route escarpée du bord de mer. Il parvient à leur échapper à la nage et sauve une femme de la noyade. Un film où les gags et des poursuites s'enchaînent...

 

 

 

 

 

 

 

*

*       *

 

QUELQUES TOONS...

 

Paul Terry (1948) Heckle & Jeckle : Out Again, In Again

 

*

*      *

 

Benjamin Dupouy (2008) : Sur le Fil

Un détenu s’évade de la prison aidé par une araignée. Une course poursuite s’engage entre les gardiens et le duo. Le prisonnier réussit finalement à s’échapper sans maîtriser réellement cette évasion...

 

 

Benjamin Dupouy (2008) : Sur le Fil

(Et si ça marche pas du premier coup, faut persévérer...)

 

Dheer Chaudhary : Man Breaks Out of Jail

 

***************************************************************************************************

 

 

Pour s'évader plus loin

 

"On ne va pas mendier sa liberté aux autres. La liberté, il faut la prendre." 

Ignazio Silone.

 

La littérature, le cinéma, la télévision ne manquent pas de ressource à ce sujet. Peut-être la musique ou la sculpture sont-elles en reste... Il est plus facile, peut-être de représenter un esclave captif qu'un évadé sur les toits...

 

*

*      *

 

Franck Sénateur  : Incroyables évasions (2015) & Planète évadés (2012)

Les histoires incroyables d'évadés comme Charles Sobhraj, Pierre-Marie Santucci, Antonio Ferrara, Michel Vaujour, Albert Spaggiari ou Jean-Pierre Treiber et de bien d'autres...

 

En prison, l'évasion est le mythe par excellence. Pour l'immense majorité des prisonniers, elle n'en reste pas moins une pure abstraction. Il s'agit d'intriguer à des projets tout en sachant très bien qu'ils n'aboutiront jamais. Pourtant des hommes confrontés à une adversité implacable vont trouver les ressources nécessaires.

De quelques heures à plusieurs années de cavales, ces prisonniers échafaudent des plans dignes d'une opération commando ou profitent d'une faille subrepticement offerte par les surveillants.

Les tentatives et réussites d'évasions sont rares. Se faire "la Belle" nécessite une audace et une logistique sans failles.

Planète Evasions nous propose de découvrir les plus belles des "Belles"...

 

 

A écoutez :

Franck Sénateur sur RTL (16/05/12) : L'heure du crime - spéciale évasions

France inter (Septembre 2012) - Là-bas si j'y suis : "La Belle"

 

*

*      *

 

Jacques Colombat (2014) : Du droit à l'évasion

Le désir d'évasion est le baromètre de la santé mentale du détenu.

 

Si l'on accepte que le rôle de l'administration pénitentiaire consiste à maintenir ses pensionnaires sous les verrous, ne faut-il pas accepter que le rôle du détenu soit de chercher la sortie de ces culs-de-sac ?

La mémoire des établissements pénitentiaires jusqu'à celle des bagnes, nous a permis de rassembler quelques réflexions sur les privations de liberté et plus encore sur les moyens, les plus divers, de s'y soustraire.

 

Pour en savoir plus : Blog de Jacky Tronel (30/08/14) : 

« Du droit à l’évasion » de Jacques Colombat n’est pas un traité d’escapologie !

 

*

*     *

 

Frédéric Ploquin : 

 

(2007) Ils se sont fait la Belle

(2008) Ils se sont évadés (B.D.)

 

 A Lire :

un entretien avec Frédéric Ploquin

 

 

 

*

*     *

 

René Frégni (2011) : La nuit de l'évasion

 

Rémi, 15 ans se balade, heureux, avec son copain Rocky plus âgé que lui et puis c'est le drame. Rémi, innocent, se retrouve en prison et découvre brutalement cet univers.

 

Son séjour est rythmé par les visites et les lettres de sa mère.Il y a aussi Marie dont les souvenirs le hantent et qu'il dessine sur les murs de sa prison. Aidé par Manu, son compagnon de cellule, il va tenter un pari fou : s'évader...

 

 

*

*     *

 

L. Chabane et R. Knobelspiess (2008) : Mesrine - L'évasion impossible

 

Cet album-vérité est raconté par un témoin direct des faits, Roger Knobelspiess. Il retrace l'évasion de la prison de La Santé de Jacques Mesrine, « l'ennemi public 

L'évasion, c'est un suspens de tous les instants. Réussira, réussira pas, la mise bout à bout de petites choses lentes. Le fil du rasoir constant sur l'erreur, la crainte de la dénonciation, la crainte d'être surpris. On s'évade au risque de plus de châtiments, on s'évade au risque de plus de répression, on s'évade au risque de sa vie. Bien qu'il fût le détenu le plus surveillé de France, Jacques Mesrine a toujours dit qu'il s'évaderait et sa réussite fut saluée comme un exploit antisocial.

 

*

*     *

 

Robert Muchamore (2005) : Arizona Max

Titre original en anglais : Maximum Security

 

Au cœur du désert brûlant de l’Arizona, 280 criminels purgent leur peine dans un pénitencier de haute sécurité.Plongé dans cet univers impitoyable, James Adams, 13 ans, s’apprête à vivre les instants les plus périlleux de sa carrière d’agent secret CHERUB. Il a pour mission de se lier d’amitié avec l’un de ses codétenus et de l’aider à s’évader d’Arizona Max…

Nouvelle pour la jeunesse de Robert Mucharome, il s'agit-là du tome 3 de Cherub, une agence d'espions en culottes-courtes.

 

Pour en savoir plus : Editions Casterman

 

*

*      *

 

Maurice Rosy & Paul Deliège (1961) : Bobo

 

Bobo est en prison... mais qu'à cela ne tienne : il ne pense qu'à une seule chose : s'évader...

En 10 mini-récits, retrouvrer la saga de Bobo, le Taulard qui ne renonce jamais !

Ecrites dans les années 60 par Maurice Rosy et Paul Deliège et parues dans le magazine Spirou, les aventures de Bobo restent éternelles : derrière les murs des prisons, il y a toujours des Bobo prêts à tenter la Belle...

 

Lire l'article complet : Bobo : Récits d'évasions

 

*

*      *

 

 

Sur le Web : 

Jean-Claude Vimont :  René Girier, "roi" de l'évasion

Jacques Berchtold (2007) : Énergie des « récits d’évasion » au XVIIIe siècle

Le JDD (16:07/07) : Evasions et évadés célèbres

Les grandes évasions par Maître Collard

Julien Agret : Les évasions

M6 - Alertes évasion

 

 

 

INA : Les images d'évasions célèbres : Mesrine, Spaggiari, Vaujour, Ferrara

 

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog