Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #litterature, #évasion, #marseille

"Prison : Endroit d'où l'on s'évade"
Michel Vaujour

Il n'y a pas d'évasions, il n'y a que le récit qu'on en fait. 

Peu importe de savoir si l'évadé a jamais existé, et si sa prison était réelle ou non : c'est par une histoire, un film, un récit que nous pouvons comprendre le long chemin qui mène de l'ombre à la lumière. Presque "on aurait pu entendre batre son coeur"...

 

Alors, il croyait qu’il allait mourir...


"Les heures s’écoulèrent sans amener aucun mouvement dans le château, et Dantès comprit que le moment était venu ; il rappela tout son courage, retenant son haleine ; heureux s’il eût pu retenir en même temps et comme elle les pulsations précipitées de ses artères.


"La porte s’ouvrit, une lumière voilée parvint aux yeux de Dantès. Au travers de la toile qui le couvrait, il vit deux ombres s’approcher. Une troisième à la porte, tenait un falot à la main.

 

"Chacun des deux hommes saisit le sac par une de ses extrémités.


« C’est qu’il est encore lourd, pour un vieillard si maigre ! dit l’un d’eux en le soulevant par la tête »

 

"On transporta le prétendu mort.

 

"Edmond se raidissait pour mieux jouer son rôle de trépassé et
le cortège, éclairé par l’homme au falot, qui marchait devant, monta l’escalier.

 

"Tout à coup, l’air frais et âpre de la nuit l’inonda. Dantès reconnut le mistral..."

 

(D'après Alexandre Dumas, Le comte de Monte-Cristo Chapitre XX)

 

 

(Jean Marais dans Le Comte de Monte Cristo - Robert Vernay 1954)

 

 

PARTAGER SUR FACEBOOK

 

RETROUVEZ CETTE EVASION

ET BIEN D'AUTRES SUR :

LA BELLE ET LE PRISONNIER :

RECITS D'EVASIONS

 

 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog