Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #livre, #cinema, #théâtre

 

Illustration : Séverine Millet

 

"Il ne faut pas rajouter de la peine à la peine..." Parole d'un futur maton

 

Cette page vient (agréablement) compétée celle dédiée à Alain H., le Super-maton des baumettes :

 

lien vers http://brunodesbaumettes.overblog.com/paroles-de-maton

lien vers http://brunodesbaumettes.overblog.com/paroles-de-maton

 

Vous y trouverez de la littérature matonne (Si, si, certains d'entre eux - bien rares - savent parfois écrire...)

(Illustration : Collectif Mur-Mures / Manuela Rodriguez)

Vous pourrez, enfin, vous évader en regardant quelques films et documentaires du genre : le méchant maton et le gentil bandit... (Je plaisante, bien entendu ! quoique parfois...)

 

REAGISSEZ !               IMPRIMER LES PAGES

    

PARTAGER SUR FACEBOOK  

 

 

 

LITTERATURE MATONNE // CINE-MATON // THEATRE-MATON

 

A. CHAUVENET, G. BENGUIGUI, F. ORLIC (1994) : Le monde des surveillants de prison

Pierre TARTAKOWSKY (1995) : La prison

Jean Louis Daumas (1995) : La zonzon de Fleury

Jean-Charles FROMENT (1998) : La République des surveillants de prison

Christophe Lambert (1999) : Derrière les barreaux

Roger-Louis Bianchini (2007) : Un maton au parloir

Patrick Chamoiseau (2007) : La prison vue de l'intérieur

J. Gregory et B. Graham (2007) : Goodbye Bafana

 

Olivier Maurel (2010) : Le Taulier

Corinne Heron-Mimouni (2010) : Matonne !

 

Arthur Frayer (2011) : Dans la peau d'un maton

Florent Gonçalvès (2012) : Défense d'aimer

Joaquim PUEYO (2013) : Des hommes et des murs

 

LDH Nord (59) (Lien externe) :  Bibliographie sur l'administration pénitentiaire

********************************************************************************************************

 

Pierre TARTAKOWSKY (1995) : La prison

Vous entrez en prison – ou plutôt dans une prison, dans l'univers carcéral –, pas pour attendre d'être jugé, mais pour travailler. Pas dans la peau d'un détenu mais dans celle d'un surveillant... Vous endossez donc son uniforme, prenez son trousseau de clés, et soudain ses routines, ses problèmes deviennent les vôtres. Ses angoisses, aussi : une bagarre, un mauvais coup, le sida sont peut-être au bout du couloir...

La misère affleure, sur fond de passions, de haines, d'absurdités. Vous découvrez la vie quotidienne d'une corporation mal aimée, incomprise, prisonnière de vieux clichés...

********************************************************************************************************

 

Jean Louis Daumas (1995) : La zonzon de Fleury

Jean Louis Daumas a dirigé de 1989 à 1994 le Centre de jeunes détenus de Fleury-Mérogis.

Il nous livre le fruit de cinq années de pratique.

Portraits et biographies alternent avec une description précise de la vie quotidienne en prison, des rites, argots, folklores de l'univers carcéral.

Il plaide pour une prison qui les aide à devenir des hommes debout.

 

 

*******************************************************************************************************

 

Jean-Charles Froment (1998) : La République des surveillants de prison

Depuis la fin des années 80, l’administration pénitentiaire est régulièrement confrontée à des mouvements collectifs des surveillants de prison. Ces actions ne sont que l’expression des contradictions historiques qui caractérisent l’attitude de la République vis-à-vis de ses prisons, lesquelles rejaillissent sur un corps d’agents publics dont le statut dans l’Etat français est ambigu...

 

Commentaire personnel : juste le titre, ça donne déjà envie...

 

******************************************************************************************************

 

A. Chauvenet, G. Benguigui, F. Orlic (1994) : Le monde des surveillants de prison

 

Organisée et contrôlée de l’extérieur par le système légal, la prison a un rôle d’exécution. L’existence d’un double langage de la société sur les délinquants qu’elle prétend exclure et réinsérer, la difficulté à affronter la réalité de la peine et à penser la sécurité, structurent l’ensemble des relations sociales de la prison. 

Même commentaire personnel que pour l'ouvrage précédent : dommage qu'ygnia pas de dessins !

 

*******************************************************************************************************

 

Christophe Lambert (1999) : Derrière les barreaux

Le saviez-vous Christophe Lambert a aussi été maton... Bon, je plaisante, il ne s'agit pas du même... Il n'y a pas qu'un Gérard qui s'appelle Lambert !

Ce Gérard, pardon : ce Christophe Lambert-là est surveillant, surveillant de prison.

"Dans quelle mesure les gardiens respectent-ils et peuvent-ils faire respecter les droits des prisonniers ? Au risque de mettre en péril sa carrière, Christophe Lambert, à travers son vécu, ses révoltes et les témoignages des hommes avec lesquels il partage son existence, a choisi de briser la loi du silence qui pèse sur l'univers carcéral, dissimulé ses abus... et quelquefois, aussi, son humanité."

 

********************************************************************************************************
 
Roger-Louis Bianchini (2007) : Un maton au parloir
Le maton, ce n'est pas Bianchini - lui, il est journaliste. Le maton c'est Charles Poli, auprès duquel le journaliste-criminologue a recueilli les témoignages... Fallait bien ça pour l'aider !
Un maton s’exprime à visage découvert, et nous dévoile les anecdotes les plus sidérantes de sa carrière. Pendant des années, trafic, corruption, chantage, abus sexuels, maltraitance et meurtres, il a tout vu. Il dénonce ainsi sans complaisance un système qui ruine tout espoir de réinsertion...
 
 

*****************************************************************************************************

 

Patrick Chamoiseau (2007) : La prison vue de l'intérieur

Regards et paroles de ceux qui travaillent derrière les murs

(Juste le sous-titre : ça donne envie... Je plaisante !)

« La prison est invisible », ainsi débute la préface de cet ouvrage qui donne à voir la prison de l'intérieur.

Ouvrage collectif, il est le fruit des témoignages de 150 intervenants du monde carcéral, personnels de l'administration pénitentiaire, médecins, infirmiers, aumôniers ou intervenants extérieurs.

Les regards croisés posés sur l'univers pénitentiaire s'égrènent tout au long de ces pages au travers des différents aspects de la vie quotidienne, la santé, le travail, la culture, l'intimité, la sécurité, la lutte contre les suicides...

 

Pour les accros : Lire : La prison vue de l'intérieur

 

*****************************************************************************************

 

J. Gregory et B. Graham (2007) : Goodbye Bafana

Le regard de l'antilope

 

Le récit d’une amitié profonde, unique, entre Nelson Mandela et son jeune geôlier. Nelson Mandela à James Gregory, le 11 février 1990, jour de sa sortie de prison : « Aujourd’hui prennent fin les merveilleuses heures que nous avons passées ensemble pendant ces deux dernières décennies. Mais vous resterez toujours dans mes pensées. »

Histoire d'une rencontre entre un geôlier et un détenu : Nelson Menda, celui qui lui a appris à voir le monde autrement qu’en noir et blanc. Comment les deux hommes en sont venus à partager les mêmes peines et les mêmes drames, les mêmes bonheurs volés – et le même idéal.

Le livre a directement inspiré le film éponyme de Bille August (2007)

 

Bille August (2007) : Goodbye Bafana : Bande annonce

 
*******************************************************************************************************
 
 
Olivier Maurel (2010) : Le Taulier
 
Pendant vingt et un ans Olivier Maurel a vécu en prison. Pas derrière les barreaux, mais devant : c’était le patron. L'aubergiste, en quelque sorte : le Directeur.
 
Des maisons d’arrêt surpeuplées aux centrales de haute sécurité, il a tout vu et aujourd’hui, il raconte la vérité crue de son métier, les rapports humains d’une intensité extrême qui font son quotidien, la violence, la misère, la folie...
 
 

****************************************************************************************************

 

Corinne Heron-Mimouni (2010) : Matonne !

Mémoires de Fresnes et d'ailleurs

Depuis 26 ans, Corinne Heron-Mimouni est gardienne de prison : des Baumettes à la maison d'arrêt de Fresnes.

 

LIRE LA PRESENTATION DE L'OUVRAGE :

 

Corinne Heron-Mimouni (2010) : Matonne !

 

*************************************************************************************************

 

Arthur Frayer (2011) : Dans la peau d'un maton

 

La prison vue de l’intérieur par un journaliste qui a voulu constater par lui-même la réalité d’un monde clos.

Arthur Frayer a passé le concours de gardien de prison et est devenu, l’espace de quelques mois, un « infiltré »...

 

En stage à Fleury-Mérogis, puis en poste à Orléans, il raconte ses mois passés en détention....

 

Lire la suite et des extraits choisis...

 

*****************************************************************************************************

 

Florent Gonçalvès (2012) : Défense d'aimer

 

Florent Gonçalvès était directeur de la prison pour femmes de Versailles. Il a eu une relation interdite avec une de ses pensionnaires. Mal lui en a pris ! Eeffet, de nombreux témoins l'accusent d'avoir fait profiter la détenue de passe-droits en l'échange de relations sexuelles et /ou romantiques.

«On pourra toujours dire et penser que nous n'aurions pas dû. Mais depuis quand l'amour se commande-t-il? Toutes les bonnes raisons que nous avions l'un et l'autre de mettre un terme à notre histoire ne nous ont jamais séparés. On a bien essayé, on s'est déchirés, on s'est quittés, on s'est retrouvés. Mais on n'arrête pas l'amour...», écrit-il.

Il a été condamné à 2 ans de prison dont un an ferme et 10.000 euros d'amende. L'amour en prison peut coûter cher !

********************************************************************************************************

 

Joaquim PUEYO (2013) : Des hommes et des murs

Des hommes et des murs est le récit d'un voyage au coeur des prisons, un regard sur l'humanité entre les murs. De la Chancellerie en 1984, Joaquim PUEYO poursuit son récit par les prisons de Rennes, Liancourt, Nanterre, Bois-d'Arcy, Fresnes, Fleury-Mérogis pour se terminer à l'inspection des services pénitentiaires en 2012.

À la tête des plus grands établissements, Joaquim Pueyo raconte, telles qu'il les a vécues et ressenties, les péripéties qui ont parsemé sa carrière : prise d'otages, mutinerie, évasions, suicides, viols, tabassages... 

 

Lire :

La présentation complète de l'ouvrage : Joaquim PUEYO, Des hommes et des murs

Metro News (10/04/13) : Prisons : "Il faut croire en la capacité de l'homme à s'améliorer"

(Parle-t-il là aussi des matons ?)

Des hommes et des murs est le récit d'un voyage au coeur des prisons, un regard sur l'humanité entre les murs. Il commence à la Chancellerie en 1984, se poursuit à travers les prisons de Rennes, Liancourt, Nanterre, Bois-d'Arcy, Fresnes, Fleury-Mérogis pour se terminer à l'inspection des services pénitentiaires en 2012.
 
 
À la tête des plus grands établissements, Joaquim Pueyo raconte, telles qu'il les a vécues et ressenties, les péripéties qui ont parsemé sa carrière : prise d'otages, mutinerie, évasions, suicides, viols, tabassages... Il n'a pas voulu dissimuler ses propres incertitudes face aux inévitables cas de conscience ni réaliser un ouvrage technique sur les prisons. Il nous invite à explorer la vie cachée derrière les murs, où se côtoient détenus et personnel. C'est un monde violent, où la générosité et les amours – mêmes interdites – trouvent aussi leur place.
 

*******************************************************************************************************

 

CINE-MATON

 

Voici quelques films et documentaires dont les matons sont (pour une fois) les vedettes... Je vous laisse apprécier...

 

Léonide Moguy (1938) : Prison sans barreaux

Jean-Noël Roy (1967) : Marguerite Duras à la petite roquette

Stuart Rosenberg (1980) : Brubaker

Kiefer Sutherland (1993) : Last Light

Marc Forster (2002) : A l'ombre de la haine

Oliver Hirschbiegel (2003) : L'Expérience

Laurent Firode (2005) : Quartier VIP

Jean-Pascal Hattu (2007) : 7 ans

Bille August (2007) : Goodbye Bafana

Yi'nan Diao (2008) : Train de nuit

(Affiche : La Joyeuse Prison - André Berthomieu - 1956)     

 

 

Erik Silance (2009) : Gardiens de Prison

Daniel Monzón (2010) : Cellule 211

Reg Traviss (2011) Carcéral - Dans l'Enfer de la Taule (screwded)

Didier Cros (2012) : Sous surveillance

Frédéric Fonteyne (2012) : Tango Libre

Marco Simon Puccioni (2013) : Comme le vent

 

D'autres films : Allo ciné - relations gardien/prisonnier

****************************************************************************************************

 

Léonide Moguy (1938) : Prison sans barreaux

 

Ce film symbolise les espoirs de la campagne de presse des années trente contre les « bagnes d’enfants ».

Le scénario a bénéficié en effet de l’aide d’Alexis Danan, le journaliste de Paris soir qui avait été un des fers de lance de la campagne. Le film raconte ainsi l’arrivée d’une toute nouvelle directrice, jeune et fringante, envoyée autoritairement par le ministère de la Justice dans une institution pour fille tenue jusqu’alors d’une main de fer par une vieille femme acariâtre.

Malgré les résistances de l’équipe en place, la nouvelle directrice entame une véritable réforme des mœurs, faisant abattre les portails et les barreaux, enlever les règlements et remplaçant la discipline sévère par une relation de confiance. 

 

 

**************************************************************************************************

 

Jean-Noël Roy (1967) : Marguerite Duras à la petite roquette

 

Jean-Noël Roy (1967) : Marguerite Duras à la petite roquette

 

****************************************************************************************************

 

Stuart Rosenberg (1980) : Brubaker

 

Henry Brubaker (alias Robert Redford) se dissimule plusieurs jours parmi les trois cents détenus d'un pénitencier.

Mais... il est en fait le nouveau directeur de la prison, nommé pour assainir et réformer l'établissement ! 

 

Pour certains, ça va chier ! (Ca c'est une note personnelle)

 

 

Bande annonce VO : Brubaker

 

***************************************************************************************

 

Kiefer Sutherland (1993) Last Light

 

Rien n'avait préparé Fred Whitmore - un ancien flic devenu gardien de prison - à la brutalité des quartiers de Haute Sécurité où es condamnés à mort attendent leur exécution.

Malgré l'interdiction de communiquer avec les prisonniers, une amitié va naître entre Fred et Denver qui a connu trois maisons de corrections, commis plusieurs meurtre avant même d'avoir atteint sa majorité, tranché la gorge de son co-détenu.

Condamné à la peine capitale, maltraité, il n'attend plus rien de la vie... Sauf un peu d'humanité.

 

Pour en savoir plusKiefer Sutherland Filmographie

 

Kiefer Sutherland (1993) Last Light

**************************************************************************************************

 

Marc Forster (2002) : A l'ombre de la haine

 

Dans une petite ville du sud des Etats-Unis, Hank, comme son père Buck avant lui, travaille au quartier des condamnés à mort au sein de la prison locale. Son fils Sonny y fait également ses débuts. 

Tous deux sont en charge de l'exécution capitale de Lawrence Musgrove, un Noir dont le passe-temps favori est de dessiner des portraits. Sa femme Leticia et son fils Tyrell viennent régulièrement lui rendre visite.

 

 

 

 

Bande annonce : A l'ombre de la haine

 

******************************************************************************************************

 

Oliver Hirschbiegel (2003) : L'Expérience

 

Afin d'étudier scientifiquement le comportement humain, vingt volontaires, des hommes ordinaires sont enfermés dans un univers carcéral. Huit d'entre eux sont désignés pour être les "gardiens", les douze autres étant les "prisonniers".

 

La règle est simple : comme dans une vraie prison, les détenus doivent obéir aux gardiens qui sont chargés de faire régner l'ordre...

 

 

 

Oliver Hirschbiegel (2003) : L'Expérience

 
*
*     *
 
 
 
Lire aussi : L'Essentiel (14/07/14) : Dans la peau d'un prisonnier pour un dollar
 

*****************************************************************************************************

 

Laurent Firode (2005) : Quartier VIP

 

Gardien à la Santé, Alex mène une petite vie tranquille aux côtés de son épouse Louisette et de son collègue et copain René.

Muté au quartier des V.I.P., il se voit proposer par l'un des détenus, Bertrand, un businessman condamné pour affaires frauduleuses, un étrange marché.

Un film avec Johnny Halliday en habit de maton, c'est tout dire !

 

 

 


QUARTIER VIP - Bande-annonce

 

*******************************************************************************************************

 

Jean-Pascal Hattu (2007) : 7 ans

 

Maïté est mariée à Vincent qui vient d'être condamné à sept ans de prison. Le parloir est désormais leur seul espace d'intimité. Deux fois par semaine, elle récupère son linge sale, le lave, le repasse puis le lui rapporte...

 

Un jour, un jeune inconnu aborde Maïté à sa sortie de la Maison d'Arrêt. Il s'appelle Jean, c'est un gardien...

 

Jean-Pascal Hattu (2007) : 7 ans (la bande annonce)
 

*******************************************************************************************************

 

Yi'nan Diao (2008) : Train de nuit

 

Wu Hongyan est huissier de justice dans un tribunal de l'Ouest de la Chine. Elle s'occupe de femmes attendant leur exécution, le plus souvent condamnées pour crime passionnel. 

Chaque week-end, cette femme d'une trentaine d'années fait un long trajet en train pour se rendre en ville, à une soirée dansante pour célibataires. 

Ses rencontres amoureuses sont décevantes, jusqu'au jour où elle est attirée par le mystérieux Li Jun. Mais elle découvre que l'épouse de ce dernier est une de ses détenues...

 

Yi'nan Diao (2008) : Train de nuit (Bande annonce)

 

********************************************************************************************************

 

Erik Silance (2009) : Gardiens de Prison

 

La caméra d’Erik Silance suit le travail des gardiens de prison dans la Maison d'Arrêt de Forest (Belgique) et tente de saisir leur intimité, leurs doutes et leurs certitudes, leurs espoirs et leurs désillusions. Ce document exceptionnel permet de mieux comprendre le fonctionnement de la machine carcérale et de ses différents rouages.

 

 

*************************************************************************************************************

 

Enquête exclusive (2009) : Gardiens de prisons : des hommes sous haute tension

 

M6 (2009) Gardiens de prisons : des hommes sous haute tension

 

*******************************************************************************************************

 

Daniel Monzón (2010) : Cellule 211

(Note personnelle : Un film à ne pas manquer...)

Soucieux de faire bonne impression, Juan débute un jour plus tôt son nouveau travail dans une prison de haute sécurité. Mauvais timing !

 

À peine arrivé, il se retrouve au cœur d'une émeute. Personne ne le connaît et le hasard va lui permettre de se faire passer pour un prisonnier...

 


Daniel Monzón (2010) : Cellule 211 (Bande annonce)

 

*******************************************************************************************************

 

Reg Traviss (2011) Carcéral - Dans l'Enfer de la Taule (screwded)

 

Sam, militaire de carrière, est de retour de l'Irak et retrouve sa femme et son fils. Abîmé par la guerre il peine à trouver un job jusqu'à une annonce pour devenir gardien de prison.

 

Sam va découvrir un métier difficile où le plus difficile n'est pas de garder les prisonniers mais de faire face aux autres gardiens et à la hiérarchie.

 

 

 

Carcéral - Dans l'Enfer de la Taule : Bande annonce

********************************************************************************************************

 

Didier Cros (2012) : Sous surveillance

 

Tourné un an durant entre les murs du Centre de détention de Chateaudun, sans commentaire, dévidant le quotidien du personnel pénitentiaire en situation, le film raconte aussi, par ricochet, les parcours des détenus, saisis de profil ou de dos...

 

 


Sous surveillance (extrait)

 

Pour en savoir plus : Télérama (27/0/12) : “Sous surveillance”, de Didier Cros

 

********************************************************************************************************

 

 

Frédéric Fonteyne (2012) : Tango Libre

 

JC, gardien de prison, est un homme sans histoire. Sa seule fantaisie consiste à suivre un cours de tango un soir par semaine. Un jour, il y rencontre une nouvelle venue, Alice. Le lendemain, il la retrouve avec surprise au parloir de la prison, elle rend visite à deux détenus : l’un est son mari, l’autre son amant...

Étrangement attiré par cette femme libre qui ne vit selon aucune règle, JC finit par transgresser tous les principes qui gouvernaient sa vie jusqu’alors.

Lire : Le Monde (27/11/12) : "Tango libre" : danse derrière les barreaux

 

 

 Frédéric Fonteyne (2012) Tango Libre : Bande annonce

 

**************************************************************************************************************

 

Marco Simon Puccioni (2013) : Comme le vent

 

Armida Miserere est l’une des premières femmes directrices de prison d’Italie. Régulièrement menacée de mort, elle n’a pas froid aux yeux et impose son autorité tout en s’appliquant à faire respecter les droits des détenus. À la fois forte et fragile, pugnace et sensible, elle rêve aussi d’une vie familiale sans histoire. Sa vie bascule le jour où son mari se fait brutalement assassiner par la mafia. Désormais sans attache, elle accepte la direction de prisons parmi les plus dures d’Italie, sans jamais renoncer à sa quête de vérité et de justice.

Pour en savoir plus :

La Nouvelle République (22/06/14) : " Comme le vent " : le combat d'une vie

Le Blog de Philippe Poisson (05/02/15) : 

Armida Miserere, l'une des premières femmes directrices de prison en Italie

 

Marco Simon Puccioni (2013) : Comme le vent - Bande annonce

 

 

*****************************************************************************************************

 

THEATRE-MATON

 

Behan Brendan (1956) : The Quare Fellow 

Adaptation française :

Boris Vian(1959) : Le café du matin

 

Cette pièce de théâtre se veut une dénonciation de la peine de mort. Ici, les choses sont vues du côté des "warders", des "screws", autrement dit : des "matons".

Le nouveau venu sera 'bizuté' par ses collègues, co-détenus, il apprendra le système D des prisonniers, la visite médicale, l'inspection, le travail collectif, les bagarres et la visite du couloir de la mort...

 

La pièce fut adaptée pourle cinéma en 1962 par Arthur Dreifuss sous le même titre...

 

The Quare Fellow - New Theatre Production

 

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog