Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #évasion, #santé

"Prison : Endroit d'où l'on s'évade"
Michel Vaujour

 

L' histoire du bon et du méchant ?

"La main tendue est plus efficace que la chaîne. Il est temps encore..." Jacques Mesrine

 

Jacques Mesrine et François Besse se rencontrent pour la première fois en 1977, derrière les barreaux du QHS de Fresnes. Le grand s'approche du petit et lui dit : « Mesrine, c'est moi... » Les deux hommes se reconnaissent et se plaisent. « Nous nous sommes associés, raconte Besse, nous étions à égalité. Trois évasions chacun... »

(Lien vers : F. Besse, je suis un bandit d'honneur)

 

L'administration pénitentiaire, qui trouve que Mesrine est plus calme quand il est avec Besse, accepte de transférer le duo à la Prison de la Santé.

 

Six mois plus tard, le 8 mai 1978, ensemble, ils se font la belle.

 

"Je n'ai pas tiré et je crois que Mesrine non plus..."

 

Au dernier moment, ils emmènent Carman Rive, un troisième détenu, qui mourra abattu par un policier au bas du mur d'enceinte. Des coups de feu sont échangés. « Je n'ai pas tiré et je crois que Mesrine non plus », dit Besse. Des témoignages, même imprécis, disent l'inverse...

 

Déclaré Ennemi public numéro 1, Jacques Mesrine est abattu l'année suivante, le 2 novembre 1979, par les hommes de l'antigang.

 

(Lien vers : J. Mesrine : L'instinct de mort)

Ecoutez  le testament de Jacques Mesrine, enregistré le 29 octobre 1979 avant qu'il ne soit abattu.

 

Source : Le Parisien (06/06/02) : Besse raconte son évasion avec Mesrine

 

M6 - Alerte évasion (2011) : Jacques Mesrine : l'évadé public n°1

 

 

PARTAGER SUR FACEBOOK

 

RETROUVEZ CETTE EVASION

ET BIEN D'AUTRES SUR :

LA BELLE ET LE PRISONNIER :

RECITS D'EVASIONS

 

 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog