Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes

 

"L'administration pénitentiaire doit assurer à chaque personne détenue une protection effective de son intégrité physique en tous lieux collectifs et individuels.
"Même en l'absence de faute, l'Etat est tenu de réparer le dommage résultant du décès d'une personne détenue causé par des violences commises au sein d'un établissement pénitentiaire par une autre personne détenue.
"Toute personne détenue victime d'un acte de violence caractérisé commis par un ou plusieurs codétenus fait l'objet d'une surveillance et d'un régime de détention particuliers. Elle bénéficie prioritairement d'un encellulement individuel...
"

Loi pénitentiaire de 2009, article 44

(The Koestler Trust - Mood Board)    

 

*

*     *

 

Villeneuve-les-Maguelone : un détenu victime d'un traumatisme crânien attend quatre heures avant d'être emmené aux urgences

 

Le dimanche 2 février 2014, un détenu victime d'un traumatisme crânien suite à une agression, doit être amené en urgence à l'hôpital de Lapeyronie. Mais l'extraction est dans un premier temps empêchée, la direction de la maison d'arrêt refusant que deux surveillants, au lieu des trois qu'elle juge nécessaire, embarquent dans l'ambulance au côté des pompiers. Un blocage qui aurait pu « entrainer des risques graves » d'après la direction de l'hôpital.

 

Lire l'article complet : Observatoire International des Prisons (03/04/14)

 

*

*     *

Les prisons sont des lieux de violence, c'est évident. On y enferme des gens violents, dangereux et beaucoup de malades mentaux aussi...

Comment l'Administration pénitentiaire assure-t-elle la protection des détenus les plus fragiles ou les plus exposés ?

Des 'faits divers' viennent régulièrement égrainer la défaillance constante de la vigilance nécessaire dans des conditons où, souvent, la promiscuité engendre la violence.

*

*     *

Des nuisances sonores à l'origine d'une tentative d'assassinat entre détenus

 

Des nuisances sonores seraient à l'origine d'une tentative d'assassinat entre détenus dans les douches de la centrale de Lannemezan (Hautes-Pyrénées)

Lire la suite : Le Nouvel Obs (09/04/14)

 

 

*

*    *

 

Prison de Pau : deux hommes filmaient les violences infligées à leurs co-détenus

 

Deux détenus de la maison d'arrêt de Pau ont été placés en garde à vue  matin. Ces hommes, âgés de 28 et 29 ans, sont soupçonnés d'avoir martyrisé "pendant plus d'un mois et demi" deux autres personnes qui partageaient leur cellule.

Les violences se sont déroulées dans le huis clos de la cellule que partageaient les quatre hommes.

Lire : La République des Pyrénées (22/02/14)

 

*

*      *

 

A Créteil, un procès aux assises pour lever le tabou du viol en prison

 

Un détenu accusé d'avoir violé son voisin de cellule à la prison de Fresnes comparaîtra devant les assises du Val-de-Marne à partir du 21 janvier 2014. Un procès rare : le viol reste un sujet tabou dans les prisons. 

Lire : France3 Paris Ile-de-France (19/01/14)

 

*

*     *

 

 

Scène de torture dans l’enfer des Baumettes

 

Deux détenus sont accusés d'avoir soumis un jeune homme de 24 ans, fragile, à des actes de torture et de barbarie. « De l’avoir ligoté, roué de coups de poing, de pied, genou, l’avoir frappé avec des câbles électriques, tabouret et autres objets à portée de main pendant plusieurs heures, brûlé avec une fourchette préalablement chauffée à blanc, lui avoir imposé des actes dégradants - uriné sur sa personne, fait manger des cafards, boire de l’huile, rasé ses sourcils et une partie de sa chevelure, fait chanter à la fenêtre de la cellule. » Lire l'article : La Marseillaise (03/07/13)

 

*

*     *

 

Choisir entre broyer ou être broyé

En prison, la loi, c'est d'abord celle du plus fort, ou bien du plus malin. Chacun ses armes. On y instaure l'ordre des hiérarchies, la domination des uns sur les autres. Un ordre règne : l'ordre de la violence. Une violence qui n'a pas besoin de mordre toujours. Elle n'a qu'à laisser agir son venin et ses sucs. Elle a bien le temps de vous digérer...

 

Lire l'article : Ma Vérité sur : La prison des Baumettes, choisir entre broyer ou se faire broyer (19/04/13)

 

*

*    *

 

Pourquoi les prisons françaises sont des pousse-au-crime

C'est un constat qui dérange: bondés, mal équipés, les établissements pénitentiaires français échouent à prévenir la récidive et à préparer la réinsertion des détenus. Enquête sur un tabou auquel a décidé de s'attaquer Christiane Taubira, la ministre de la Justice.

Lire la suite : L'Express (30/08/12)

 

*

*    *

 

Maison d’arrêt de Lyon-Corbas : menacé par des codétenus, Samir F. reste au quartier disciplinaire depuis 108 jours sans que l’administration ne réagisse...

Alors même qu’un placement en cellule disciplinaire ne peut en principe excéder 30 jours, Samir F. est détenu au « mitard » de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas depuis 108 jours. Il refuse de réintégrer la détention ordinaire à la suite de menaces de ses codétenus. Face à l’absence de « preuves » des menaces alléguées, l’Administration pénitentiaire a choisi de s’abstenir d’agir, aussi longtemps que l’intéressé refusera son affectation en bâtiment ordinaire...

Lire la suite : Observatoire International des Prisons (07/05/14)

 

*

*     *

 

Hélène Erlingsen-Creste (2014) : L'abîme carcéral

Une femme au sein des commissions disciplinaires 
Placement au quartier disciplinaire, privation de parloir, travaux de réparation... Chaque année, environ 55 000 sanctions sont prononcées dans les prisons françaises. 

"Les détenus parlent de la prison comme de l'épisode le plus violent et le plus difficile de leur vie"...

 

Pour en savoir plus : Hélène Erlingsen-Creste (2014) : L'abîme carcéral

Le point (03/09/14) : Violence en prison : "On ne peut pas grandir à l'ombre"

 

 

 

*

*   *

 

Antoinette Chauvenet et alii (2008) : La violence carcérale en question

Ce livre analyse l'ensemble des relations entre personnes incarcérées, entre personnels et détenus, ainsi que les effets de la structure sécuritaire de l'institution sur ces relations. Il montre que la violence légale du cadre carcéral est l'un des facteurs essentiels des violences en prison...

Lire la suite : La violence carcérale en question

 

*

*     *

Lire aussi

 

Des prisons qui poussent au crime...

 

"Il ne faut pas ajouter de la peine à la peine" - Parole d'un futur maton...
 
Les prisons, souvent, ne sont pas un lieu où l'on purge seulement sa peine... C'est malheureusement aussi un endroit où l'on subit parfois une double, une triple, une quadruple peine. Une peine à laquelle on ajoute encore de la peine à la peine, de la souffrance à la souffrance.

 

Lire la suite : Des prisons qui poussent au crime...

 

*

*     *

 

Post publié le 14/04/14 mis à jour le 03/09/14

Commenter cet article

Michel Guy 14/04/2014 14:39

Ce qui me gêne le plus c'est que ce les "gens" n'en ont rien à foutre de ce qui se passe à l'intérieur ! Les prisons sont devenues un endroit de perdition ou le plus fort reste le meilleur ou le personnel pénitentiaire est confronté sans cesse aux agressions et aux insultes , ou tes mots même quant ils sont vrais ne résonnent pas de la même façon pour ceux qui t'écoutent ...! J'ai connu le "placard" il y a quelques années puis dernièrement et j' avoue que je n'y remettrai plus les pieds ( sauf imprévu....!) car c'est la jungle et je ne plaisante pas en disant cela ! Ce que je vais dire va sembler pour certains complètement fou, mais avec le temps j'ai fait une analyse et ayant vécu la prison à des périodes différentes de ma vie , je "regrette" le placard des années 80/90 ou les détenus se respectaient entre eux , et respectaient les "autres" ! Aujourd'hui je dis très clairement que la prison est ni plus ni moins qu'un "suicide" programmé à court ou moyen terme à moins d'être très fort dans sa tête ou de ne pas être seul ....!

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog