Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #droits de l'homme, #livre, #témoignage

Une femme au sein des commissions disciplinaires 
 

Saviez-vous qu’il existe, dans chaque prison, une pièce où l’on sanctionne les détenus qui commettent des fautes pendant leur incarcération ?

Les commissions de discipline, où siègent surveillants et directeurs de la pénitentiaire, en présence d’avocats, sont le dernier bastion encore inconnu du grand public.

Depuis 2011, un « citoyen-assesseur », issu de la société civile, y participe et, pour la première fois, l’un d’eux témoigne.

Hélène Erlingsen-Creste nous raconte comment les détenus se défendent, tout en parlant de leur quotidien.

Le constat est accablant : certains préfèrent aller au mitard que de vivre confinés dans des cellules d’un autre siècle, surpeuplées, où ils peuvent se faire racketter ou frapper par leurs codétenus. Un monde de violence mais aussi d’espoir : ces hommes et ces femmes rêvent d’une autre vie, loin de la prison.

Aujourd’hui, plus que jamais, une réforme des conditions de détention s’impose et ce livre en expose l’urgence...

 

 

 

Pour en savoir plus : Sud-Ouest (31/8/14) : « La prison est un lieu qui abîme »

Le Point (03/09/14) : Violence en prison : "On ne peut pas grandir à l'ombre"

 

*

*     *

 

Alain H., ancien "super-maton" des Baumettes, apporte ici son propre témoignage sur le déroulement d'une commission de discipline...

 

La commission de Discipline

 

Jusqu'en 2008 j'y ai participé et voila comment je l'ai ressenti...


Trou, gnouf, en langage pénitentiaire le quartier disciplinaire. C'est un endroit un peu retiré de la détention ou le détenu est puni pour avoir commis des infractions au règlement intérieur. Pour accéder aux cellules la présence d'un surveillant et de gradé de poste est obligatoire. Chacun a une clef différente, pour ouvrir les deux portes, ce qui assure dans tous les cas une intervention avec au minimum deux personnes.


Pourquoi ? C'est le seul moyen pour arrêter un écart ou une violation volontaire du règlement. Si un détenu rentre de la drogue, surpris en train de fumer du shit, se bat, refuse un ordre, frappe le personnel ou met la vie en danger de codétenus. Nous l'emmenons au quartier disciplinaire en prévention pour faire cesser immédiatement la faute. Si celle ci ne présente pas un caractère d'urgence il est convoqué à une date ultérieure au conseil de discipline.


Conseil de discipline ou prétoire, tribunal intérieur, siège le Directeur ou son délégué, un personnel gradé et un surveillant. Le détenu est debout, souvent dans un carré peint sur le sol...

Lire la Suite : Alain H. Un pas au-delà des murs : La commission de Discipline

Lire aussi : Alain H. : Cachot, sanctions et discipline

 

*

*    *

 

Post publié le 31/08/14 mis à jour le 03/09/14

 

Pour approfondir :

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog