Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #droits de l'homme, #suicide

Kiki Smith - Daisy Chain (1992)

 

"La prison n’est pas un lieu de soins, la prison tue..."

J'ai longtemps hésité à écrire cette page : peut-on, doit-on égrainer la liste de toutes celles et ceux qui ont perdu la vie dans les prisons de France ? 

Le titre de cette page est empruntée à Laurent Jacqua :

A lire donc : Laurent Jacqua (21/09/13) : Mort au mitard...

 

 

**********************************************************************************************************

 

Un graffiti  dans l'une des cellules du rez-de-chaussée du château de Gaillon (Eure)

(Source : Blog de Philippe Poisson)

 

Punir d'abord... protéger ensuite ?

 

« L'administration pénitentiaire doit assurer à chaque personne détenue une protection effective de son intégrité physique en tous lieux collectifs et individuels. Même en l'absence de faute, l'Etat est tenu de réparer le dommage résultant du décès d'une personne détenue causé par des violences commises au sein d'un établissement pénitentiaire par une autre personne détenue » (Loi pénitentiaire de 2009 - article 44)

 

A lire : Jean-Paul Céré (2003) : Droit disciplinaire en prison

 

 

*

*      *

 

Mourir en Prison

« Il y a sept fois plus de suicide en prison qu’à l’extérieur des murs »

 

Depuis cinq ans, le collectif des Morts de la prison organise une cérémonie pour rendre hommage et donner à entendre ces morts cachées derrière les murs de la prison. Des morts solitaires, anonymes, souvent violentes, dont personne, en dehors des familles, ne se soucie.

« Le jeune homme était à terre, entièrement nu, je me suis dit qu’il n’était pas possible de mourir dans de telles conditions ... » Roch-Etienne Migliorino est alors, en 2006, infirmier à la prison de Fresnes. Confronté à l’indignité de cette mort, il est révolté. Il veut faire quelque chose « face à ces personnes qui meurent dans la solitude, l’anonymat, l’isolement ». Faire sortir ces morts des murs, briser le silence, leur redonner une dignité, même symbolique.

 

« Nous avons une très grande difficulté à connaître le nombre réel de morts en prison. Il est très difficile d’avoir leur nom, leur âge. Bien souvent, ils meurent, notamment les détenus étrangers, dans un anonymat total »

 

La culture du silence est forte dans l’administration pénitentiaire. Parmi les 102 noms recensés par le collectif les Morts de la prison, 70% sont morts de suicide par pendaison. 

 

Lire l'intégralité de l'article : Lien Social (08/01/15)

 

*

*       *

 

Morts en prison

« J'ai choisi de leur rendre hommage. Les détenus ne sont pas des meubles...»

Roch-Étienne Noto-Migliorino, Cadre de santé

 

 Ils meurent chaque année dans l'anonymat, seuls dans un coin de leur cellule. C'est dans le cadre de son activité d'infirmier en prison que Roch-Etienne Noto-Migliorino a eu l'idée de rendre hommage à ces personnes décédées en détention. Il lira leurs noms ce mardi à Paris et explique sa démarche...

Le corps était nu, à terre, son bras droit raidi par la mort, étrangement levé. L’homme devait avoir une trentaine d’années, c’était un matin d’hiver. Personne n’avait pensé à le recouvrir d’un drap, à poser son corps sur une couverture. Il était là, par terre, comme un rien du tout. C'était en 2006.

 

Étrange réalité à laquelle beaucoup en opposent une autre, celle de la victime. "Vous devriez vous occuper des victimes plutôt que des bourreaux", entend-on régulièrement à propos de ce rassemblement Les morts de la prison. Comme si en prenant en compte la souffrance du détenu, sa désespérance, sa mort, nous enlevions quelque chose à la prise en charge de la victime.

L'un et l'autre sont deux personnes dont la société à la charge jusqu'au bout.

 Jusqu'au bout...  

 

Lire la suite : Le Nouvel Obs (01/12/14)

 

Lire aussi : Le Figaro (02/12/14) : Un hommage aux morts en prison, à Paris

 

*

*      *

 

© Jean-François Joly/Secours Catholique

 

Prisons : le silence et la mort

 

 

 

Comme chaque année depuis cinq ans, un collectif d’associations dont fait partie le Secours Catholique s’est mobilisé pour honorer la mémoire de ces détenus morts derrière les barreaux, loin de l’affection des leurs.

« Le 20 décembre 2012, une femme, 73 ans, suicide par immolation. Le 21 décembre, Sofiane, 28 ans, suicide par pendaison. Le 24 décembre, un homme, 40 ans, suicide par pendaison. » Par un froid mordant, sous un ciel plombé, ce jeudi 21 novembre, sont lentement égrenés les prénoms (ou la mention « un homme », « une femme ») des 104 détenus morts en prison, loin des leurs, depuis décembre 2012. Le plus jeune avait 19 ans ; le plus âgé 87.

 

Lire la suite : Le Secours catholique (25/11/13)

 

*

*      *

 

Combien de Morts au mitard ?

 

La liste serait bien trop longue, et sa lecture fastidieuse, elle risquerait de lasser le lecteur. Alors, quand même, souvenons-nous, juste pour mémoire...

Quelques "statistiques"...

 Rapport annuel 2014 de l’ONDRP - P.V. Tournier :
La criminalité en France - Décès sous écrou en 2013 et évolution

 

                          (Illustration : Monch)

 

Ban Public : Suicides et morts suspectes en prison

*

*     *

 

Lettre ouverte de Roger Knobelspiess sur la prison

à Monsieur François Hollande Président de la République

"Monsieur le Président,

"Le 10 mai 2012, date anniversaire, deux heures du matin, à la Maison d’arrêt d’Osny, dans sa cellule, un prisonnier met le feu à des journaux, puis enflamme son matelas… Très vite le feu envahit les 8 m carrés de la cellule, se propage à ses vêtements… Il hurle, les flammes lèchent les murs, reviennent sur lui, il est emporté, impossible de fuir, la porte de la cellule est fermée.

"La fumée, l’odeur de chair brulée ont alerté ses co-détenus qui tambourinent dans leur porte. Leurs cris parviennent au surveillant du rond-point. Quand ce dernier arrive, il entend les hurlements du jeune détenu immolé. Il pourrait ouvrir la porte et tenter de le sauver, mais il n’a pas la clé, il faut aller chercher le gradé. Le temps d’arriver, c’est fini. Le jeune homme de 20 ans a succombé dans une effroyable souffrance..."

 

Lire la suite : larmurerie (02/07/12)

 

*********************************************************************************************************

 

Mort aux Baumettes

 

Marseille : un détenu se suicide aux Baumettes

Encore un !

Un détenu de 33 ans s'est pendu dans sa cellule en fin de matinée ce mercredi 1er octobre à la maison d'arrêt des Baumettes. L'homme avait été placé à l'isolement à sa demande depuis une semaine. "Le détenu a été retrouvé pendu avec ses draps..." (Source : RTL - AFP - 01/10/14)

 

Alexandre a été retrouvé mort dans sa cellule aux Baumettes


"Tu les appelle ils viennent pas. Depuis 2-3 jours il criait. Tout le monde savait qu'il était en crise. Ils n'ont rien fait. Ils l'ont laissé seul au QI. Ils incitent au suicide. Ils laissent mourir. C'est des faux-cul. Ils feraient mieux de rétablir la peine de mort !?"
"Même les chiens, on s'offusquerait de les traiter comme ça !
" K. via Facebook

 

*

*     *

 

Belkheir, 24 ans, mort en cellule d'isolement aux Baumettes

Ses proches ne croient pas à la thèse du suicide, alors que l’état des prisons en France fait à nouveau polémique.

Lire la suite : Rue89 (09/04/09)

(Le portrait de Belkheir Adil, mort à la prison des Baumettes, 7 avril 2009, Marseille)

 

 

 
 

***************************************************************************************************************

 

Mort sans comprendre 

 

Kosta de la confidencia (2013) Mort en prison : Hommage à Geoffrey Meckes 

 

"Mort trop jeune a 27 ans en prison ,tu ne sera plus jamais parmi nous, mon petit frère, je t'aimais tellement..." - Sur Facebook : Hommage à Geoffrey Meckes

*

*     *

 

© MaxPPP/Belloumi Nicolas Drevet est décédé le 12 juin 2013 à la prison de Maubeuge

 

Le combat d'un père pour connaître la cause du décès de son fils à la prison de Maubeuge

 

 

Michel Drevet : 

"Mon fils Nicolas, pour des faits que je qualifierais de mineurs mais répétés est entré à la prison de Maubeuge Assevent le 1er juin 2013 pour y purger une peine qui devait être de 18 mois...
Le 12 juin 2013, la sous-directrice de la prison appelle ma femme pour lui annoncer de façon brutale que notre fils était décédé ce matin là..
."

Lire la suite : 

Ma Vérité sur (30/10/14) : "Mon fils est mort en prison et je ne sais pas comment"

et signez la pétition

 

Nicolas Drevet est décédé le 12 juin 2013 au centre pénitentiaire de Maubeuge où il était incarcéré. Depuis 16 mois, son père Michel se bat pour essayer de connaître les causes de la mort de son fils.
 

Lire la suite : France3 Nord Pas-de-Calais (13/10/14)

 

********************************************************************************************************

 

Mort par manque de soins...

 

En 2010, un détenu, Jean-Luc Dupré se suicidait à la Prison de Liancourt. Depuis, Nicolas Rahmani, psychologue dans cet établissement, n'a cessé de dénoncer le refus d’Hospitalisation d’Office de son patient. Pour cela, il a été mis au placard...

Lire l'article : Ban Public (05/11/10)

 

*

*     *

 

Décès d'un détenu suite à plusieurs crises d'épilepsie : 
l'État condamné pour n'avoir pas appelé les secours

 

Quand la mort d'un homme en prison coûte 34 000 Euros à l'Administration pénitentiaire

 

Loos-lès-Lille - Dans un jugement du 23 juillet 2014, le Tribunal administratif de Lille a condamné l'Etat à verser 34000 euros à la famille d'Aliou Thiam, décédé le 10 juin 2007 à la maison d'arrêt de Loos à l'âge de 38 ans d'un arrêt cardiaque suite à plusieurs crises d'épilepsie...

Lire la suite : OIP (01/08/14)

 

 

*

*      *

 

Détenu mort en prison à Grasse:

Un an de prison avec sursis contre un médecin

 

Un medecin de la prison de Grasse et une infirmière ont été condamnés mercredi à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Grasse pour "homicide involontaire". Tous deux sont interdits d'exercer pendant un an. (...)

Daniele Franceschi, un Italien de 35 ans, avait succombé à une crise cardiaque dans sa cellule de la prison de Grasse le 25 août 2010. Il s'était plaint pendant des semaines de vives douleurs au cœur et à l'épaule gauche. Le médecin l'avait ausculté le matin même de sa mort. Source : Nice Matin (09/10/14)

 

********************************************************************************************************

 

Des morts banales en prison

 

Monch

 

Mourir à Fleury

 


Telé Essonne (06/11/12) : Décés d'une détenue à la prison de Fleury-Mérogis

 

A lire : NouvelObs (05/11/12) : Fleury-Mérogis : dépôt de plainte après le décès d'une détenue

 

*

*     *

 

 

Montmédy : un détenu meurt dans l'incendie de sa cellule

 

Un détenu de la prison de Montmédy (Meuse) est mort jeudi dans l'incendie de sa cellule. Le sinistre s'est déclaré pour une raison indéterminée vers 21 heures dans une cellule du quartier disciplinaire. La victime, qui n'a pas pu être ranimée, était à l'isolement depuis plusieurs jours pour avoir participé à une mutinerie...

Lire l'article complet : Le Parisien (02/05/14) 

 

*

*     *

 

Cinquième suicide d'un détenu dans la nouvelle prison de Nantes

 

Un détenu de la nouvelle prison ultra-moderne de Nantes a été retrouvé pendu dans sa cellule dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris mercredi de sources judiciaire et syndicale.
Ce décès porte à cinq le nombre de suicides dans cet établissement depuis son inauguration en juin 2012.

L'homme, âgé de 41 ans, n'était pas connu pour ses intentions suicidaires.

Source : Le Parisien (25/09/13)

 

 

Fleury-Mérogis - novembre 2012 : Grève de la faim en prison après la mort d'une détenue

Gourdana est morte hier à Fleury, vraisemblablement d'un problème cardiaque. Les détenues ont manifesté estimant qu'elles n'ont pas un accès convenable aux soins.

Lire l'article : Le Parisien (03/11/12)

 

 

*

*      *

 

Morts suspectes

 

 

Eric Blaise (2005) : Mort au mitard

Eric BLAISE est mort au quartier disciplinaire de la prison de Fleury-Mérogis en novembre 2005. La photo de son cadavre, prise par ses parents avec un téléphone portable à la morgue est éloquente. Elle montre un visage tuméfié.

En 2012, sept ans après la 'Justice' a prononcé une ordonnance de 'non lieu', qui a été envoyé aux parents d’Eric. Cela signifie que sa mort restera inexpliquée et qu’il n’y aura jamais aucun coupable...

Sources : Laurent Jacqua (03/11/12)

Contre les abus policiers (20/11/10)

 

 

*

*      *

 

Arras : mystère autour de deux tentatives de suicide simultanées en prison

 

Lundi 10 novembre 2014, peu après 17 heures, les sapeurs-pompiers d’Arras sont intervenus à la maison d’arrêt d’Arras après que deux détenus ont tenté de mettre fin à leurs jours presque en même temps. (...) On ignore le contexte dans lequel ces deux détenus ont attenté à leurs jours mais les tentatives seraient liées...

 

Source : La Voix du Nord (13/11/14)

*

*      *

Mort suspecte à Lyon-Corbas

 

2011 : Suicide d'un détenu à la prison de Lyon-Corbas

 

*

*      *

 

Un meurtre maquillé en suicide à Fresnes ?

 

C'est du moins ce qu'affirme un ex-codétenu de Marlon Goodwin, 32 ans, retrouvé mort par pendaison dans sa cellule le 11 juillet 2009. La victime, aurait eu "une altercation avec l/ surveillants" peu avant sa mort.... Lire la suite : Le Nouvel Obs (12/08/09)

 

*

*     *

 

Justice pour Zamani (2000)

 


Justice pour Zamani - un film de Reynald Bertrand (2000)

 

Le 8 février 2000, la maison d’arrêt de Nantes annonce la mort de Zamani Derni, 25 ans, un mois avant sa sortie. La justice conclu à un suicide mais la famille de Zamani découvre un corps couvert de contusions. Un comité de soutien se constitue et tente de connaitre la vérité sur les conditions du décès... Pour en savoir plus : Justice pour Zamani

 

***********************************************************************************************************

 
Le taux de suicide pour 10.000 détenus en Europe
© Institut de criminologie et de droit pénal de l'Université de Lausanne
 
 
Des suicides en prison ?
Pas plus qu'ailleurs, parole de maton !
 
 

Parole de maton : Les vrais suicides en prison ne sont pas plus élevés que dehors

Alain H., ex-maton à la Prison des Baumettes a écrit :

"Les vrais suicides en prison ne sont pas plus élevés que dehors. Il y a une forte manipulation des chiffres, on arrive à faire dire tout et n’importe quoi aux nombres...

Lire la suite : Parole de maton

 

*

*    *

 

Une jeune mère de famille se suicide à la prison de Nantes

 

Le suicide d’une femme de 29 ans à la maison d’arrêt de Nantes, ouverte en juin 2012, ravive le débat sur le « manque d’humanité » des nouvelles prisons. Lire la suite : La Croix (06/06/14)

 

 

*

*     *

 

Un détenu de 25 ans, libérable en 2014, se suicide à la prison de Corbas

 

Un détenu de 25 ans s’est suicidé par pendaison mercredi matin dans sa cellule de la maison d’arrêt de Corbas, près de Lyon. Le corps sans vie du détenu, qui s’était pendu avec ses draps, seul dans sa cellule, a été découvert lors de la ronde de 7 heures... Source : Le Parisien (02/10/13)
 

 

 

*

*      *

 

Littérature et fiction...

 

Jean-Denis Bredin (1985) : Un coupable

 

« D'un coup sec, sur le fer du lit, il cassa la bouteille. Il ramassa deux gros morceaux... Il se trancha la gorge, du milieu vers les oreilles. Puis il recommença... »

A dix-huit ans, entraîné dans une manifestation qui a dégénéré, Ali-François Caillou, de père français et de mère algérienne, se retrouve devant les tribunaux, jugé pour l’agression d’un policier. Le roman retrance avec un grand réalisme la procédure judiciaire et s’achève sur la sentence des juges..

« L'innocence est un don, une grâce, ce n'était pas fait pour lui, il était né coupable, il s'était épuisé à vouloir changer cela, en vain il s'était battu, tout au long de son affaire, tout au long de sa vie, c'était idiot, il était né vaincu, maintenant il voyait clair, au-delà de sa nuit... ».

 

 

*

*     *

 

Lire aussi : 

 

*

*      *

 

(Post publié le 30/11/13 mis à jour le 11/12/14)

 

Commenter cet article

BELIEVE 24/08/2014 12:28

des vies parties gratuitement , les prisons font tout pour se couvrir et même si il y a un jugement l'argent pu la mort ~~ JUSTICE ~~

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog