Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #femme, #livre, #témoignage

A Anna, en souvenir d'une rencontre...                     

 

 

 

Voici la présentation de quelques ouvrages, autobiographiques, de Femmes dont la vie a été bouleversée, voire dictée, par l'amour qu'elle porte. Que ce soit envers un frère, un époux ou un fils, tenus enfermés derrière les murs d'une Prison...

Jusqu'à, parfois, devenir complice, voire instigatrice de leur évasion...

*

*    *

Annie Livrozet (1983) : Femme de voyou

« A celles qui m’ont remplacée aux parloirs de La Santé et d’ailleurs, je ne saurais trop rappeler que plus longue et pénible est l’attente, plus grande est la confiance qu’on mérite et le bonheur qui en découle. »

 

Serge Gainsbourg & Brigitte Bardot  (1968) : Bonnie And Clyde 

 

*

*      *

 

Nadine Vaujour (1992) : La fille de l'air

En 1986, Nadine Vaujour, surnommée depuis « la fille de l'air », vient chercher son mari, Michel, en… hélicoptère ! Trois ans à préparer l'évasion. A prendre des cours de vol à 2000 francs de l'heure. À convaincre son mari de quitter la prison sans violence : elle lui impose des armes factices.
La veille du grand jour, elle donne le signal, via une émission de radio, consacré aux détenus (« Ras-les-murs ») : « l'amour donne des ailes », dit-elle à travers le poste. Puis, ce 26 mai 1986, elle loue un hélicoptère à l'héliport de Saint-Cyr-l'Ecole, sous un faux nom. 
(...)

Non-violente, presque fleur bleue, elle a réussi son coup. « Je n'aurais jamais mobilisé une énergie pareille pour un hold-up, déclarait-elle à Libération en 2005. Là, j'ai trouvé une espèce de force pour arriver à une fin heureuse, propre, sans violence. »...

 

Lire : Libération (26/05/2006) : Comme un hélico sans elle

En 2004 sort le film "La Fille de l'air" de Maroun Bagdadi  où Béatrice Dalle interprète le rôle de Nadine...

 

Lire aussi : La Belle et le Prisonnier (8) : Serge Coutel et Michel Vaujour​

 

 

*

*     *

 

 

Claude Charles-Catherine (2003) Dieu existe pour les gens comme moi

2001, jour de la fête des mères. Claude Charles-Catherine découvre à la télévision que Christophe, son fils aîné, tente de s'évader de la prison de Fresnes où il purge une insupportable peine de trente-sept ans et demi.

Dans l'hélicoptère qui est venu le chercher se trouve Cyril, son deuxième fils. La tentative d'évasion échoue. Christophe se rend, après avoir gardé en otage deux surveillants pendant vingt-quatre heures, et Cyril est arrêté quelques semaines plus tard. Une nouvelle fois ses deux fils sont incarcérés, comme son ami et son ex. 

(...)
Le récit bouleversant d'une mère qui se confesse pour sauver ce qui peut l'être - pour sauver ses enfants. Claude Charles-Catherine a passé huit ans derrière les barreaux. Elle est décédée en 2014.

 

Lire la présentation intégrale : 

Claude Charles-Catherine (2003)  : Dieu existe pour les gens comme moi

 

Lire aussi : Philippe Maurice et collectif  (2006) :

 Fraternité à perpète : Témoignage de Catherine sur la tentative d’évasion de la prison de Fresnes du 27 mai 2001

Lire aussi : La Dépêche (20/02/09) : Elles se sont sacrifiées pour Christophe Khider

 

 

*

*    *

 

Noëlle Besse (2008) : Une Femme au coeur du grand Banditisme

 

Noëlle Besse est la sœur de François Besse, surnommé "L'anguille ", " Le roi de l'évasion " puis " Le lieutenant de Jacques Mesrine ". François a défrayé la chronique des années 1970/80 en réussissant, par six fois, de spectaculaires évasions de prison.

Noëlle a toujours soutenu ce frère auquel, depuis l'adolescence, elle est profondément attachée. Entre évasions et cavales, toute sa vie elle a couru après le destin de François. C'est François encore qui lui présente Éric, un braqueur espagnol, son futur compagnon puis son mari dont elle aura une fille, Eva. Par amour elle commet avec lui des hold-up, le fait évader, le suit en cavale, fait de la prison. Puis il y a Eva et rien n'est plus pareil. 

Par amour encore, pour sa fille cette fois, Noëlle remonte la pente et réussit sa réinsertion au terme d'un long et douloureux parcours. C'est le récit de cette existence compliquée, mouvementée, émouvante que Noëlle Besse nous livre avec une grande sincérité...

 

Lire la suite : Noëlle Besse (2008) : Une Femme au coeur du grand Banditisme

Lire aussi : L'Express (08/12/08) : "J'ai aidé François à s'évader"

 

*

*     *

 

VISITEZ LA PAGE

 

LES DETENUS ET LEURS PROCHES

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog