Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #chanson

 

Voici quelques chants enregistrés dans quelques pénitenticiers des Etats-Unis...

 

Johnny Cash - San Quentin (Live from Prison)

 

Bestor Cram (2008) : Johnny Cash at Folsom Prison  

 

En 1968, après des années de dépendance à la drogue et à l'alcool, Johnny Cash parvient à décrocher. Son idée pour relancer sa carrière : enregistrer un album live dans un pénitencier de Californie. Personne - pas même Cash - ne peut alors imaginer que At Folsom Prison sera l'un de ses meilleurs albums...

 

 

Bestor Cram (2008) : Johnny Cash at Folsom Prison (Extrait)
 

Lire : Huffpost (11/09/13) : 10 ans de la mort de Johnny Cash

 

*

*     *

 

 

That's all Folks !

 

Les Africains déracinés et mis en servitude dans l’Amérique de l’esclavage, pour se donner du courage dans les champs et sur les chantiers, ne cessèrent jamais de chanter. Work Songs, puis Blues, les noirs donnèrent une teinte bleu profond à l’Amérique. Ainsi, la captivité, la négation de la liberté s’imposa comme une des composantes essentielles des musiques des racines américaines.
Alors, naturellement, dans les prisons continuèrent de vivre blues, work songs, folk songs et autre spirituals.
Le site, That’s All Folk s'est penché sur une poignée de ces « prison songs ».
Parce qu’une chanson est le véhicule idéal pour s’abstraire d’une réalité douloureuse pendant quelques minutes. Parce que la cellule qu’arpente un prisonnier incarne à elle seule les limites de vies blessées, les prisons ont toujours occupé dans la musique populaire américaine, jusqu’au rap aujourd’hui, une place de taille.

 

Ecoutez les deux émissions radios :

Prison Songs (1) et Prison Songs (2)

 

Merci à Coralie Maignan pour ces liens !

 

*

*      *

 

Angola's Prisonners Blues (enregistré au Pénitentier d'Angola en 1959)

 

Angola Prisoner's Blues

Chants recueillis en 1959 auprès de détenus - hommes et femmes

au pénitenticer d'Angola (Louisiane)

 

Certains de ces chanteurs, tels que  Roosevelt Charles, Guitar Welch, Hogman Maxey, et Odea Mathews, Robert Pete Williams sont devenus célèbres après leurs enregistrements sur l'album.

Robert Pete Williams purgeait une peine à perpétuité pour meurtre. Libéré sur parole, Williams entreprendra une carrière dans les plus grands festivals, où son chant passionné et son jeu de guitare très particulier lui valent une réputation de maître du country blues.

 

 

(Merci à Alèssi Dell'Umbria pour le lien...)

 

Ecoutez sur Youtube (cliquez sur l'image)...

 

A écouter aussi Poor Boy - Lomax Prison Recording

 

*

*      *

 

Et en France aussi...

*

*     *

 

Elvis Presley (1957) Jailhouse Rock

 

Post publié le 14/02/15 mis à jour le 15/02/15

 

Commenter cet article

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog