Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brunodesbaumettes.overblog.com

journal d'un détenu au quartier des "Isolés" - Prison des Baumettes à Marseille

Publié par Bruno des Baumettes
Publié dans : #poésie, #intervenant, #Fleury, #écriture, #prison

Nicolas Lebeau a animé en 2010 des ateliers d'écriture poétique à la Maison d’Arrêt des Hommes deFleury-Mérogis. Sur son blog : lebilletpoeme.fr, il nous permet de le suivre pas à pas, dans cette 'aventure'. La première fois d'abord, la première rencontre :

 

"Il faut passer les nombreux sas, pour passer de l’extérieur à la détention. Le chemin est long, et oblige à se mettre en condition en traversant un ‘no man’s land’ muet qui dit l’épaisseur du vide...", écrit-il


"J’ arrive alors en détention, dans une double cellule aménagée en salle de cours..."

 

Les premiers ateliers, les premiers mots écrits...

L'échange s'engage. Un des détenus se souvient. Son souvenir est celui d'un désert, de la route du sel. Alors il écrit :


dès l’aube tout commence
les braises encore fumantes
les bêtes reposées
savent qu’il faut recommencer
avant de fixer le sel sur les bêtes
faisons la première prière

 

 

Avoir confiance

"Au fil des séances, je dois aussi composer avec la réalité de l’univers carcéral. La difficulté de commencer à l’heure, d’avoir tous les détenus à chaque fois. De bonnes et de mauvaises raisons qui rendent parfois difficiles les conditions d’un travail régulier avec tous. Mais ce sont des règles à accepter car elles sont inhérentes au lieu..."

 

 

Un détenu a écrit : Aujourd'hui il a apporté son cahier !

 

"Patou K. a écrit. Il a écrit dans sa cellule entre les séances de l’atelier, il a écrit à toute heure du jour et de la nuit, il a écrit parce que parfois ça le réveillait. Alors à la veilleuse, il a écrit pour ne pas oublier les mots qui s’imposaient à lui.

"Au delà de l’écriture il témoigne de cet état de grâce mais parfois aussi de cette douleur qui accompagne l’écriture... 
(Lire son premier poème)

 

43 textes rassemblés

 

Le travail avance... plus ou moins régulièrement suivant les séances.


Au fil de l’eau, ce sont 43 textes qui sont récoltés, lus devant tous, corrigés, approuvés par le groupe... 7 détenus au total ont participé au travail d’écriture. Ils se la sont appropriée...

 

Une 'Pause à Fleury', un moment suspendu… 

 

Avec la complicité et l’appui actif de l’équipe du pôle culture du SPIP (le Service pénitentiaire d'Insertion et de Probation), Nicolas le parvient à organiser  un après-midi lecture en présence d'un Jury, dans le local de la bibliothèque du bâtiment de la Maison d'arrêt.

 

"Je suis fier de tout ce que nous sommes parvenus à faire ensemble. Fier d’eux et de mon travail auprès d’eux, poursuit-il.

"Patou, Loïc, Oumar, Johan, David, Mohamed, Todor, Alain, Bakari, Jean Pierre… je sens que chacun fait un peu partie de ma vie maintenant tout comme je fais un peu partie de la leur. La rencontre, comme toute rencontre bien réelle m’a transformé..."

 

 

 

Voici les sept poèmes sélectionnés, mis en image par Murielle Poudoulec, infographiste

 
 


Chacun de ces billets-poèmes de la collection hors commerce « PAROLES DE DETENUS » a été imprimé à 900 exemplaires.

Si vous souhaitez en savoir plus, échanger au sujet de cette expérience :

surtout n’hésitez pas à Cliquer ici pour prendre contact avec

Nicolas Lebeau. 

 

 

Retrouvez ces 7 poèmes...

et beaucoup d'autres sur page :

 

POEMES PRISONNIERS

Source : Le site du billet-poème : Paroles de détenus

Autre lien : Le cercle des poètes détenus, animé par Jacques Yves Bérard, qui a mis en place des ateliers poésie à la Maison d’Arrêt de Fresnes depuis 2001.

Commenter cet article

Lebilletpoeme 30/09/2013 22:54

Votre article est une superbe synthèse de cette aventure humaine et littéraire qui nous a amenés a partager la parole poétique. Vos moments sont bien choisis. Cette langue poétique qui prend soin de celui qui la fréquente a beaucoup apporté au groupe.

À propos

brunodesbaumettes.overblog.com

“bruno13marseille@live.fr”

Rédigé par Bruno des Baumettes

Hébergé par Overblog